Comment fonctionne la période de préavis ?

Le préavis est la période qu’il s’étale entre le moment où le départ du salarié de l’entreprise est acté, et son départ effectif. La durée peut varier selon de nombreux paramètres et il convient donc de connaître tout son fonctionnement.

Doit-on obligatoirement effectuer un préavis ?

En théorie, oui, le préavis se doit d’être respecté par l’employeur et son salarié dès lors que la loi, ou la convention collective le prévoit. Toutefois, il existe des exceptions qui peuvent permettre de ne pas effectuer ce délai.

Ainsi, dans le cadre d’une rupture de période d’essai, la loi ne fixe aucune obligation de préavis, toutefois, de nombreuses conventions collectives imposent une durée minimale.

preavis-conge-materniteSi un salarié démissionne pendant ou à l’issue d’un congé maternité, ou après un congé de création d’entreprise, il n’y a pas de préavis à respecter.

Dans certains cas de licenciement, le salarié n’est pas tenu de prester le préavis. C’est le cas lorsqu’il est licencié pour faute grave ou lourde, ou pour inaptitude physique mais aussi si le licenciement est établi pour motif économique et que le salarié accepte la convention de reclassement personnalisé.

Le préavis peut également ne pas être exécuté en cas de dispense. Celle-ci peut être à l’initiative de l’employeur ou du salarié. Dans le premier cas, il est possible de dispenser le salarié de travailler durant son préavis. Il n’est donc pas tenu de se rendre au sein de l’entreprise, mais son contrat ne prendra fin qu’à la date de fin de préavis initialement prévue. En cas de dispense accordée par l’employeur, le salarié pourra toucher une indemnité compensatrice de préavis afin de ne pas être pénalisé financièrement.

Le salarié peut également demander une dispense de préavis. Celle-ci peut être accordée ou refusée par l’employeur. En cas d’accord, le contrat est alors rompu immédiatement sans indemnité. Dans le cas contraire, le salarié est tenu d’effectuer son préavis au risque de devoir l’indemnité de préavis à son employeur.

Quelle est la durée du préavis ?

periode-preavisLa durée du préavis varie selon plusieurs critères. En premier lieu, il s’agit du type de rupture du contrat de travail.

Ainsi, dans le cadre d’une démission, le code du travail ne prévoit aucune durée minimale. Il convient donc de se tourner vers sa convention collective afin de connaître la règlementation à ce sujet. Il est aussi possible que rien ne soit prévu.

Dans le cadre d’un licenciement ou d’un départ à la retraite, vient se rajouter l’ancienneté du salarié pour connaître la durée de préavis.

Ainsi, dans ce cas-là, la loi prévoit un préavis de 1 mois pour les salariés ayant 6 mois à 2 ans d’ancienneté et 2 mois au-delà.

Toutefois, comme toujours, vous devez vérifier votre convention collective qui peut prévoir des durées différentes, et qui peut intégrer un critère supplémentaire tel que le statut professionnel en distinguant notamment cadre et non cadre.

Le préavis démarre dès lors que la partie adverse à eu connaissance de la volonté de rupture du contrat. Ainsi, dans le cadre d’un licenciement c’est à la date de première présentation de la notification en recommandé, et dans le cadre d’une démission c’est le jour de la notification de la démission.

Attention toutefois à la particularité des congés payés. En effet, si la notification a eu pendant les congés payés du salarié, le préavis démarre au moment de son retour dans l’entreprise.

La période de préavis

Si le salarié se retrouve en arrêt pour accident de travail ou maladie professionnel ou bien qu’il soit en congés payés, dès lors qu’ils aient été posés avant la notification, le préavis est suspendu et reprendra dès que le salarié reviendra dans l’entreprise.

Durant la période de préavis, l’exécution du contrat de travail ne doit pas être modifiée. Ainsi, le travail, la rémunération et les avantages doivent rester les mêmes qu’avant la notification de rupture du contrat.

Une variante peut toutefois être présente par les usages ou conventions collectives. En effet, des dispositions peuvent prévoir pour le salarié des heures pour recherche d’emploi.

Quoi qu’il en soit, à chaque moment de la procédure de rupture de contrat, il est important de se référer aux textes de loi mais également à la convention collective qui prévoit souvent des dispositions plus favorables aux salariés. De même, dans certaines entreprises des usages peuvent être présents et c’est donc à eux qu’il faudra se référer.

0

Tout savoir sur les marchés de niche – Guide complet

Identifier un marché cible n’est pas une tâche facile. C’est en effet l’un des éléments vitaux qui vous informent sur le marché que vous voulez cibler et comment il peut vous apporter le maximum d’avantages, à vous, à vos consommateurs et à vos prospects. En d’autres termes, il vous sera facile de répondre aux besoins et aux désirs de vos clients d’une manière beaucoup plus efficace seulement s’ils sont tous regroupés en fonction de leurs goûts et désirs.

Qu’est-ce qu’une niche ?

Niche est un terme qui a été utilisé par la majorité des entreprises au cours des dernières années.

Un créneau

  • n’est pas un produit “main stream”,
  • un produit qui n’est pas facilement disponible dans les magasins habituels de la société,
  • un produit qui incorpore une application importante et un intérêt pour un segment particulier de la société, ce qui crée un désir d’achat pour ce segment particulier seulement,
  • un produit dont la fiabilité et la puissance de vente prévue sont assurées grâce à l’attrait qu’il exerce sur ce segment.

Il peut sembler étrange à beaucoup de gens, mais la réalité est que lorsqu’ils discutent et élaborent des stratégies pour trouver des produits de niche, ils préfèrent en fait la promotion d’une stratégie de “jouer la sécurité” ou “suivre la stratégie de la foule.

Avantages d’un marché de niche

Le marché de niche est une aubaine pour une entreprise ou une entreprise s’il est bien identifié et bien capitalisé grâce à des recherches approfondies. Dans le même temps, elle est également considérée comme risquée car elle dépend d’un marché cible très restreint et promeut des produits et services très ciblés et limités.

On peut dire que beaucoup d’entreprises considèrent qu’un créneau de niche est une stratégie de marketing rentable. En fait, les grandes entreprises qui exploitent rarement les marchés de niche s’y engagent fortement depuis quelques années. Plusieurs facteurs ou avantages obligent les entreprises à utiliser les marchés à créneaux.

Faible concurrence

concurrenceLe marché de niche se concentre sur un marché spécialisé dans lequel un vendeur adapte une variété limitée de produits qui sont offerts à un segment particulier d’une société. Étant donné que ces produits sur mesure ne sont offerts par aucune entreprise existante, le vendeur jouit de la liberté d’une concurrence moindre ou nulle.

Par exemple, Tesla en créant des voitures full électrique plutôt qu’aux carburants conventionnels comme le pétrole, l’essence et le diesel, s’est rendue instantanément très spécifique et unique. Simultanément, le produit s’impose comme le concurrent important des grands constructeurs automobiles, ce qui permet d’être sur un segment sain du marché sans aucune pression de la part des grandes entreprises.

Faibles coûts de démarrage

Comme les produits ou services de niche offerts par l’entreprise sont limités, les coûts de démarrage sont faibles comparativement aux produits généraux. Ceci est considéré comme l’un des avantages énormes pour les entreprises de niche. Le besoin de dépenser beaucoup d’argent pour un produit ou un service est grandement réduit puisque vous vous concentrez entièrement sur le produit de niche.

De cette façon, il y a une meilleure allocation des fonds, surtout dans le processus de spécialisation. En réponse au large assortiment de produits offerts par les grandes entreprises, les entreprises de niche consacrent leur attention et leurs moyens financiers à gagner des clients et à renforcer leur présence sur le marché. De plus, il évite la nécessité de trouver une solution à tous les problèmes. Il vous permet plutôt de vous concentrer sur un seul produit et de consacrer tous vos efforts à l’amélioration des caractéristiques de ce produit ou service.

Sélection et satisfaction de la clientèle

Dans le marketing de niche, les produits ou services offerts sont sans doute limités. Cependant, le produit ou service de niche a un caractère spécialisé qui joue un rôle majeur dans l’augmentation des chances de satisfaction et de fidélisation de la clientèle. L’entreprise, non seulement augmente son efficacité en éliminant les clients insatisfaits, mais elle renforce également la confiance et la loyauté des clients. En d’autres termes, on peut également dire que l’activité de niche dépend plus de la fidélité du client que de la quantité de clients.

En quoi le marketing de niche diffère du marketing général

marche-de-nicheIl existe une grande différence entre le marketing de niche et le marketing généraliste. Ils sont décrits ci-dessous.

  • En marketing généraliste, les entreprises ciblent un grand nombre de consommateurs pour un produit ou un service économique ou bon marché. En ciblant les masses, il y aura sûrement un volume élevé de ventes, mais avec une marge plus faible dans l’élément profit car il y a très peu d’écart entre le coût de fabrication d’un produit et sa vente à la fin. Au contraire, dans le marketing de niche, une entreprise cible un certain groupe de consommateurs (consommateurs spécialisés) auprès desquels elle peut obtenir une marge bénéficiaire élevée. C’est pourquoi les petites entreprises ou les entreprises sont considérées comme les meilleures pour le marketing de niche.
  • Le marketing de niche est toujours ciblé sur un segment ou un marché de plus petite taille. C’est là qu’une entreprise a consacré toute son attention et sa concentration. En outre, les marchés ciblés par le marketing de niche ne sont pas couverts par les fournisseurs traditionnels. D’autre part, le marketing général est lié à de grands segments qui, en fin de compte, génèrent d’importants revenus. Par exemple, si une stratégie de marketing générale a ciblé les parents, une stratégie de marketing de niche ciblera un groupe particulier de parents, comme les parents seuls.
  • Dans le cas du marketing général, l’objectif est d’attirer le plus de clients possible. Comme la stratégie s’adresse aux masses, les consommateurs d’origines, de races, de sexes et de statuts différents sont sur le radar du marketing général. Au contraire, la stratégie utilisée dans le marketing de niche consiste à ne cibler qu’un certain groupe de consommateurs dont le goût et les préférences correspondent à votre produit de niche. Comme la recherche a été faite au préalable, il est très peu probable que les autres segments de la population soient attirés par votre offre. Ils ne sont donc pas visés.
  • Le marketing général utilise des médias coûteux pour cibler les consommateurs. Il comprend les dépenses dans les médias de premier plan, notamment la télévision, la presse écrite, la radio et Internet, ainsi que dans les médias de second plan, comme les panneaux publicitaires et les panneaux d’affichage. Ces formulaires sont très coûteux. Au contraire, dans le marketing de niche, le budget alloué est faible par rapport au budget du marketing général. Il n’a pas la capacité de répondre aux besoins et aux désirs du grand public. En conséquence, le média qui a été largement utilisé dans le marketing de niche est Internet (emails) en raison de son coût économique. Outre Internet, le marketing de niche utilise également dans une certaine mesure des magazines qui peuvent inclure des revues spécialisées.
  • En marketing général, les gens en masse sont ciblés. Par conséquent, le message visé rejoint également les personnes qui ne s’intéressent pas aux produits ou services offerts par votre entreprise. Par conséquent, le taux de conversion est assez faible. L’argent est gaspillé en grande quantité avec le gaspillage du temps. L’art, en revanche, dans le marketing de niche, le message est ciblé uniquement pour ceux qui sont intéressés. Ainsi, il y a moins de gaspillage d’argent, de temps et d’efforts dans les campagnes de marketing de niche.

Les différents types de marchés qui peuvent être ciblés

Marché cible

Ce type de marché se compose de vos clients clés qui ont les mêmes besoins et désirs. Bien que vous n’ayez pas décrit en détail leurs besoins, vous êtes dans une meilleure position car vous savez qui est votre marché cible. Il peut s’agir d’un projet à plus grande ou à plus petite échelle. Cependant, ce ne sont pas seulement leurs besoins qui sont importants, mais aussi leurs besoins qui joueront un rôle décisif en fin de compte.

Marché secondaire

C’est le marché qui est lié à votre marché cible, mais ce n’est pas le segment qui vous rapporte la majorité des revenus. Par exemple, une entreprise qui fabrique des toitures, leur principal marché cible est constitué d’acheteurs qui remplacent leurs toitures. En outre, la même société a également le marché secondaire qui contient des segments résidentiels qui répare la toiture. Bien que la majeure partie des revenus soit extraite du secteur primaire, le marché secondaire apporte néanmoins une contribution utile à l’entreprise de toiture.

Il y aura toujours un marché secondaire pour votre produit même si vous ne l’avez pas identifié ou défini correctement. Cependant, s’il a été identifié, il est toujours préférable de ne pas viser en même temps le marché cible et le marché secondaire. Il en résulte l’expansion de vos activités de marketing dans les vastes domaines qui peuvent devenir difficiles à surveiller et peuvent également entraîner de lourdes pertes pour votre produit et éventuellement l’image de l’entreprise peut également être compromise.

Marché de niche

Ce type de marché se compose de vos clients potentiels ou potentiels qui ont un besoin différent qui n’est satisfait par aucune entreprise. Il n’est pas facile d’identifier votre marché de niche. Cependant, lorsqu’il sera découvert, il est certain que vous tirerez beaucoup de revenus de ce marché. Par exemple, un graphiste dont la tâche principale est de concevoir des illustrations pour les panneaux d’affichage serait très utile s’il trouvait un créneau dans la conception de couvertures de livres électroniques.

En intégrant la date de vos clients, il vous sera facile de définir plus précisément les marchés suivants.

Marché cible principal

L’intégration de l’information sur les clients dans votre marché cible principal vous permettra de confirmer que les besoins et les désirs des clients de ce groupe sont identiques.

Produits de niche

Une méthode d’identification des “produits de niche” consiste à devancer vos concurrents en découvrant une demande spécifique, unique et spéciale dans la société, qui est sous-approvisionnée. Dès que la demande spéciale est identifiée, vous pouvez commencer à rechercher les fournitures qui peuvent répondre à cette demande. Les fournitures peuvent être fouillées d’une manière qui n’est pas suivie par la majorité.

  • Identifier les marchés étrangers ou beaucoup de marchés localisés qui ignorent les produits réguliers.
  • Recherche approfondie sur Internet pour dénicher des fournisseurs qui possèdent des produits prometteurs mais des outils de marketing inefficaces.
  • Exploration de nouveaux produits lors de divers salons professionnels.
  • Établir des relations étroites avec les fabricants afin de trouver des conceptions, des caractéristiques et des fonctions innovantes pour les produits de niche.

En outre, il est également observé que le produit que vous vendez n’est peut-être pas un “créneau”, mais la place de marché à laquelle vous faites la promotion. En d’autres termes, vous pouvez passer d’une stratégie de “produits de niche” à une stratégie de “groupes de clients de niche” qui vous permet de tirer des revenus de produits non de niche. Par exemple, les marchés reconnus comme des marchés enthousiastes contiendront des produits ultraspécialisés, mais il y a aussi une forte probabilité de vendre des produits génériques au même segment à un prix beaucoup plus élevé. Pour être plus précis, les gens qui aiment la pêche achèteront normalement des cannes à pêche et des lignes, mais ils feront aussi attention aux articles non spécialisés qui peuvent consister en boissons, flacons, sacs, chaises de camping, vêtements de plein air, etc.

De cette façon, vous pouvez faire gagner du temps au client en plaçant les produits connexes à côté des articles spécialisés, ce qui a une plus grande chance que les consommateurs soient prêts à payer des prix plus élevés. Il sera pratique pour les gens car il fournit l’élément de “guichet unique” tel qu’il est exercé dans les grands supermarchés. Par conséquent, les gens avec l’état d’esprit enthousiaste, peuvent être facilement ciblés avec les articles non spécialisés à un prix légèrement plus élevé et peuvent vous faire gagner des profits substantiels.

Idées de produits de niche

reflexionIl est difficile d’obtenir des idées de produits de niche. Cependant, il existe quelques idées de produits qui peuvent vous fournir un tremplin pour aller de l’avant. Par conséquent, vous devriez commencer par prendre en considération l’évidence qui est que chaque individu est confronté à des problèmes. C’est de là que vous pouvez vous procurer votre premier produit. Les gens sont toujours engagés dans l’un ou l’autre problème de leur vie. Résoudre leurs problèmes sera l’objectif de votre succès. Par conséquent, ce que vous devez faire est de proposer des idées de produits uniques qui peuvent apporter un soulagement à leurs problèmes.

Si la tâche susmentionnée est exigeante, l’idée suivante à laquelle vous pouvez penser est celle des dernières tendances qui ont pris le devant de la scène sur le marché. Pour vous tenir au courant des dernières tendances, vous pouvez faire appel à Internet, à la télévision, aux magazines et aux journaux. Une fois que vous êtes au courant des développements les plus récents et les plus chauds sur le marché, vous êtes en meilleure position pour inventer un produit qui est associé à la tendance existante.

De plus, une autre idée à partir de laquelle vous pouvez créer un ou plusieurs produits de niche est d’explorer le ou les anciens produits. Tout ce que vous avez à faire est d’attraper n’importe quel vieux produit, d’analyser ses caractéristiques et ses performances, de déterminer à quel segment il est destiné et d’identifier ses faiblesses. La prochaine étape consisterait à trouver des moyens d’améliorer, de modifier ou d’améliorer l’ancien produit. Enfin, donnez-lui un nouveau nom de marque ainsi que les nouvelles caractéristiques et faites-en la promotion sur le marché.

De plus, il peut y avoir une autre idée qui vous permet de créer un créneau pour votre produit qui est complètement différent du marché cible précédent. Le développement de ce créneau nécessite de l’expérience et une grande connaissance des différentes marques du marché. Lorsque vous avez un créneau distinct pour votre produit, il vous sera automatiquement plus facile de le différencier des produits réguliers et il sera très apprécié dans ce nouveau segment.

L’autre idée qui peut être capitalisée est l’ajout de produits connexes au(x) produit(s) existant(s). Par exemple, si votre produit est un téléphone mobile, vous pouvez y ajouter des éléments connexes comme des dents bleues, des écouteurs et des housses. Avec un emballage innovant, vous pouvez faire l’expérience de la vente de votre produit.

Outre les idées majeures mentionnées ci-dessus, il y a des idées que l’on peut envisager, comme la rénovation d’un produit parvenu à maturité en apportant des modifications à sa conception. De plus, vous pouvez vous engager auprès des consommateurs afin de connaître leurs goûts et leurs aversions et les nouveautés qu’ils désirent dans un produit. Cela vous donnera encore plus d’idées sur vos produits de niche.

Ciblage avec les produits de niche

Il est tout à fait évident que lorsqu’une entreprise a un produit ou un service à offrir, il est très peu probable que tous les consommateurs achètent ce produit ou service. Dans le domaine du marché de niche, tous vos efforts de marketing sont concentrés sur un segment spécifique de la société. C’est le segment qui reflète une demande prometteuse pour votre produit. Par conséquent, avant de cibler ce segment particulier de la société, il est toujours préférable d’effectuer une recherche de niche qui vous aidera à explorer les différentes caractéristiques de votre segment. Grâce à ces connaissances, vous trouverez votre produit en bonne position de vente.

Il y a diverses choses qui doivent être prises en compte lors de l’analyse du marché de niche. D’abord et avant tout, il faut identifier les variables démographiques importantes qui peuvent inclure le sexe, l’âge, le niveau de revenu, les groupes ethniques du marché. L’étape suivante consiste à se concentrer sur les 3 W (en anglais) qui sont décrits ci-dessous :

  • Qui commercialisez-vous votre produit ? WHO
  • Où sont-ils situés ? WHERE
  • Pourquoi sont-elles considérées comme “très probables” lors de l’achat de votre produit ? WHY

En ce qui concerne la publicité, les informations accumulées sur le marché peuvent vous donner la bonne direction et vous aider à définir les stratégies pour vos produits de niche. Si les produits sont proposés en ligne, cela exige une recherche approfondie sur les mots-clés qui seront utilisés pour les produits de niche. Il peut inclure des mots ainsi que les phrases qui joueront un rôle vital dans la promotion de vos produits de niche. Le ciblage de produits de niche serait bénéfique à deux égards. Premièrement, cela augmentera les revenus de l’entreprise. Deuxièmement, il peut vous donner la possibilité d’être sélectif dans le programme publicitaire que vous voulez poursuivre. Cela devient facile et réalisable lorsque vous connaissez votre segment cible. En outre, vous pouvez également utiliser le marketing d’affiliation. Avec le soutien des affiliés, il devient facile d’attirer plus d’utilisateurs sur le site Web. En même temps, le contenu du site doit être original et intéressant pour les utilisateurs. En outre, vous pouvez également mettre en œuvre l’approche interactive par laquelle vous utilisez des sites de réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Facebook. Ces sites vous permettent de créer des associations qui ont le potentiel de se convertir en futurs clients. Une autre plate-forme importante pour les produits de niche est les différents forums de discussion sur Internet qui peuvent vous fournir des informations précieuses sur les niches potentielles et les stratégies de ciblage.

Une fois que le marché de niche a été identifié ou que les produits de niche ont été développés, il est impératif de les attirer par le biais de la publicité. De cette façon, ils se rendront compte que vous avez le produit qu’ils recherchent. De plus, une fois qu’il y aura une interaction saine et forte avec le marché cible, ils en sauront plus sur vous et votre produit de niche. Cela augmentera votre base de clients en raison de l’exposition de vos produits de niche sur le marché et dans l’esprit du créneau ciblé.

Identifier votre passion

La passion joue un rôle vital dans les activités que nous menons dans notre vie quotidienne. L’identification et le développement d’un marché de niche est fortement lié à votre passion. Il a été dit par beaucoup de gens et d’experts qu’au lieu de trouver un marché de niche avec une seule raison de faire de l’argent d’identifier le créneau qui vous passionne le plus.

Cela augmentera automatiquement vos chances de succès à long terme. Il y a une logique très forte derrière cette affirmation. Lorsque vous êtes passionné par quelque chose dans votre vie, il est évident que vous donnerez le maximum de temps, d’énergie et de coût à cette chose en particulier. Les autres activités quotidiennes prendraient le devant de la scène dans votre vie. Toute votre concentration et votre dévouement seraient axés sur l’atteinte de l’objectif qui vous passionne.

Il en va de même pour le marché de niche. Cette passion vous permettra de consacrer un maximum de temps, d’énergie et d’argent à l’identification et à l’analyse des variables importantes qui mèneront à l’identification d’un marché de niche réussi. De même, si vous êtes à la recherche d’un créneau sur Internet, la passion vous obligerait à faire un site Web important, générer un trafic important des utilisateurs et faire des revenus considérables pour votre entreprise. De plus, lorsque l’objectif passionné est atteint, il vous donne des tas de joie et de bonheur. Au contraire, si vous ne manifestez pas d’intérêt pour le sujet que vous étudiez, il y a de rares chances que vous arriviez à la conclusion souhaitée. Dans le cas d’un créneau en ligne, vous serez réticent et peu enthousiaste à l’égard du travail sur votre site Web et vous consacrerez moins que le temps nécessaire à la surveillance et à l’entretien du site Web. S’il y a beaucoup de passion, le résultat sera à la hauteur de vos attentes.

Une des choses les plus importantes que vous devriez prendre en considération au cours du processus de marché de niche est votre préférence et votre confort dans le sujet. Il est assez clair qu’une personne qui est un expert en sites Web, par exemple, sera pleinement conscient des tenants et aboutissants du marché de niche ou de tout autre sujet dans lequel il est engagé. C’est le niveau d’intérêt et d’engagement qui augmente la quantité de créativité montrée dans le travail. Une fois que l’intérêt est là, la tâche devient simple et spontanée pour vous. De plus, elle permet d’éviter l’entrave d’idées et de pensées originales et innovantes. En outre, la tâche nécessite une saisie et une mise à jour régulières de votre part. Cela n’est possible que si votre intérêt et votre passion font preuve de cohérence dans le travail. De cette façon, vous êtes en position de force pour accomplir la tâche de façon efficace et efficiente.

Par conséquent, le plus important qui a été déchiffré est l’importance de la passion derrière tout travail que vous faites dans votre vie.

Choisir la niche

Le choix d’un marché de niche dépend de plusieurs facteurs importants. Ces facteurs ne sont pas pris en compte comme il se doit, car ils jouent un rôle énorme dans le succès de l’entreprise. Le choix du marché de niche, par de nombreux experts, est considéré comme un défi pour l’entreprise. Par conséquent, il n’y a pas de règles strictes et rapides à suivre pour identifier le marché de niche rentable. Il faut beaucoup de temps, d’énergie et d’argent pour trouver un créneau approprié pour l’entreprise. Le fait est qu’au lieu de se concentrer sur les clients qui sont désireux d’acheter les produits, il est préférable de se concentrer, qu’il y ait ou non une demande importante pour votre produit. Beaucoup d’entreprises se concentrent entièrement sur les “pépites d’or” (des niches très demandées avec une concurrence modeste). Toutefois, il ne devrait pas être le seul point de mire pour le choix d’un créneau de marché. Il existe d’importantes lignes directrices qui peuvent apporter une contribution positive dans le choix d’un marché de niche.

Le créneau doit être lucratif

Cela implique que le marché de niche est suffisamment vaste en termes de personnes désireuses d’acheter des produits ou des services sur le marché de niche. En outre, le marché de niche rentable ne devrait pas contenir de forces concurrentielles fortes. La présence de rivaux compétitifs rongera la majeure partie de votre part des profits. Par conséquent, vous devez vous assurer que la concurrence est très minime pour vous faciliter la tâche.

Le créneau doit vous intéresser

On croit qu’en plus d’être rentable, le créneau doit être intéressant pour vous afin de le soutenir pour une plus longue période de temps. Le créneau exige votre persévérance et votre motivation pour qu’il se transforme en un créneau rentable pour l’avenir. Si l’intérêt est là, votre tâche reflète automatiquement votre passion de diverses façons. Au contraire, si le créneau est purement identifié sur une base rentable, il ne faudra pas longtemps pour que les rivaux se faufilent et vous enlèvent votre part du profit. Par conséquent, votre dévouement et votre engagement doivent être là tout le temps pour garder votre créneau sécuritaire et rentable à long terme.

La niche doit avoir une durée de vie assez longue

Lors de l’analyse approfondie pour le marché de niche, vous observerez des variétés de niches qui sont considérées comme des “pépites d’or”. Ces types de créneaux ont le potentiel d’attirer de nombreuses entreprises. Cependant, il faut aussi garder à l’esprit pendant combien de temps seront-ils attrayants ? La durée du marché de niche est très importante. Par exemple, si vous choisissez le monde du football comme marché de niche, ce marché de niche ne durera que quelques jours. La popularité de ce marché de niche sera bientôt chose du passé. Par conséquent, vous devez vous assurer que le créneau qui a été choisi devrait avoir le taux de croissance le plus élevé.

Ainsi, le choix d’une niche est à la fois artistique et scientifique et il faut une expérience considérable de l’entreprise pour analyser correctement le véritable potentiel de la niche.

Analyse de votre potentiel de niche

analyse-marcheL’analyse du potentiel de niche est très importante pour l’entreprise. Les tâches d’analyse sont très exigeantes et exigeantes. Si l’intention de cibler un marché de niche découle d’un passe-temps, il s’agit alors d’une question importante. Au contraire, s’il a un but commercial, il vous incombe de ne pas répéter les erreurs que d’autres entreprises ont commises et qui ont fini par être mécontentes et découragées de poursuivre leurs activités. Pour éviter ce scénario, il est recommandé de suivre certaines lignes directrices qui peuvent vous aider à analyser le potentiel du créneau.

Il est évident que tout produit que vous voulez vendre sur le marché doit être attrayant pour le grand public.

Pour mesurer son véritable potentiel:

  • le moyen le plus simple et le plus économique est de rechercher son attractivité sur Internet. Dressez une liste de trois à cinq idées de créneaux et tapez-les dans Google Trends. Le graphique apparaîtra qui reflétera les idées les plus populaires aux moins populaires.
  • l’étape suivante consiste à visiter la page Web de Google Adwords et à taper votre idée de niche dans le champ de recherche. Là, vous trouverez les annonces sponsorisées payantes en haut et en bas de la page. Grâce à cela, vous saurez quelles idées de niche sont financées par les gens, ce qui vous donnera plus d’informations sur le potentiel de niche. Enfin, tapez l’idée de niche dans le champ de recherche d’Amazon.com. Ici, vous trouverez des livres sur votre marché de niche et les produits de niche, le cas échéant, pour donner une conclusion plus précise sur votre décision de niche.
  • la méthode suivante pour déterminer le potentiel d’un créneau consiste à l’apparier à la probabilité d’un phénomène de mode. C’est la question qui est rarement abordée par les entreprises. Cela a une incidence majeure sur le résultat de votre décision. Il veut que vous soyez vigilant et vigilant, quel que soit le nombre de consommateurs qui achètent votre produit, que le créneau que vous ciblez ne soit pas un phénomène de mode. Par exemple, dans le secteur des vitamines et des suppléments, ce commerce de détail a été témoin de l’introduction de suppléments tels que le pollen d’abeille, le cartilage de requin, le velours de bois de cerf et autres dans chaque trimestre de l’année. Cependant, leur attrait et leur attrait n’ont jamais duré longtemps et ils n’ont pas été considérés aussi populaires que la vitamine E et les suppléments connexes. Par conséquent, vous devez être conscient que le créneau que vous recherchez ne tombe pas dans le domaine à la mode.
  • dernier point, mais non des moindres, la méthode de compétition. Il y a deux réflexions sur cette méthode. Un groupe de personnes croit que le créneau identifié n’est ciblé par aucune entreprise. En d’autres termes, il ne doit y avoir aucune concurrence, ce qui est très improbable dans le monde d’aujourd’hui. L’autre groupe de personnes est d’avis que le marché à créneaux doit être concurrentiel, car il vous procurera un profit substantiel comparativement à un marché à créneaux sans concurrence. Par conséquent, la carte de la concurrence doit être bien étudiée afin d’avoir un résultat concluant sur le potentiel de niche.

Potentiel de profits pour votre niche

benefice-marche-nicheIl y a de multiples entreprises sur le marché qui ont réussi à découvrir un marché prometteur pour leurs produits ou services qui s’attaqueront aux problèmes existants. Cependant, ils ont été limités dans leur démarche en pensant à ce qui se passerait s’ils investissaient énormément de temps, d’énergie et d’argent dans ce segment et que le résultat se solde par un échec ? C’est une considération très importante pour l’entreprise. Cela exige un processus qui est éludé la majorité du temps. C’est le processus de validation de votre marché de niche dans son intégralité. Il s’agit d’une étape cruciale dans l’identification du potentiel de profit pour votre marché de niche. Bien qu’il n’y ait pas de règle absolue qui puisse vous garantir le succès, il y a néanmoins certaines étapes à suivre afin de donner à votre entreprise une chance prometteuse. Ces étapes sont brièvement mentionnées ci-dessous.

Y a-t-il une demande pour votre produit ou service ?

Ceci implique le calcul du nombre total de clients potentiels qui achèteront votre produit. Les clients du segment ont-ils surmonté le problème ou en souffrent-ils encore ? Cela donne une idée du nombre de personnes intéressées par le produit de niche.

De nombreuses enquêtes ont été menées sur les différents produits et les goûts et préférences des gens. Vous pouvez vous appuyer sur ces enquêtes pour analyser le potentiel de profit de votre niche.

Deuxièmement, Internet est devenu l’un des produits les plus économiques du monde moderne. Il contient une grande quantité d’informations sur une grande variété de questions et de sujets, dont la majorité est librement accessible. Par conséquent, en tapant le mot-clé de votre produit de niche dans la boîte de recherche des moteurs de recherche populaires, vous pouvez avoir une bonne idée de la quantité de profit qui peut être gagné pour votre produit de niche. De plus, si le produit de niche est un produit en ligne et que vous faites la promotion sur votre blog ou votre site Web, vous pouvez vérifier s’il implique la base de l’annonceur adéquat dans les principaux réseaux publicitaires PPC (Pay per Click). Il est connu que Google AdSense est le programme PPC le plus populaire sur Internet. Ainsi, vous pouvez utiliser les programmes ci-dessus pour traquer le volume de trafic et le CPC moyen pour vos mots-clés importants pour AdWords/AdSense.

Y a-t-il un concurrent qui cible déjà votre segment de niche ?

Il est très important pour votre entreprise de connaître à l’avance les produits qui ont été vendus par vos concurrents. Si vous rencontrez des concurrents qui vendent déjà votre produit de niche, il est conseillé d’analyser leur activité et leurs produits plus en profondeur plutôt que de changer de produit de niche. Cette stratégie implique l’analyse SWOT de leur produit afin d’identifier les éléments que vous pouvez améliorer, améliorer ou modifier. Ce changement vous donnera une longueur d’avance sur vos concurrents et donnera une bonne raison aux clients de se tourner vers votre produit de niche.

Votre produit de niche a-t-il une Life time value élevée ?

Le terme Life time value implique la somme de la valeur de chaque consommateur pour votre produit telle qu’il est perçu comme achetant régulièrement chez vous. Les questions que vous devez vous poser sont les suivantes :

Est-il facile pour vous de transformer un acheteur unique en acheteur régulier ?

Y aura-t-il des produits connexes à côté de votre produit de niche principal pour que vos clients puissent établir une relation durable et précieuse avec eux ?

Le fait est que si vous vendez un produit, il n’est pas du tout inapproprié de proposer d’autres produits connexes car il est beaucoup plus facile de vendre à un acheteur régulier que d’en trouver un nouveau.

Analyse de la concurrence sur le marché de niche

Le niveau et l’intensité de la concurrence sont les facteurs déterminants du succès et de la perte du marché de niche. Comme le marché de niche est petit par nature, il contient un ou deux produits. Cependant, si le scénario exige que vous vous retrouviez avec plus de deux produits de niche, il est très probable que votre marché de niche devienne saturé tôt ou tard.

Compte tenu de la taille du marché de niche, il est conseillé de déterminer votre niveau de confort afin de vous aider à faire face à la concurrence. Beaucoup d’experts pensent que si vous êtes passionné par la vente, alors la tâche de traiter avec les concurrents devient facile et vous commencez à apprécier la concurrence. Si c’est l’inverse, il est préférable de vous tourner vers un autre marché de niche.

Il est conseillé de consacrer beaucoup de temps à l’étude et à l’analyse des concurrents sur le terrain et en ligne. Vous pouvez commencer par les questions les plus fondamentales qui sont décrites ci-dessous.

  • Quels types de produits vendent-ils ?
  • Quelle fourchette de prix ont-ils adoptée pour leurs produits de niche ?
  • Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses majeures et mineures ?
  • Comment votre entreprise peut-elle rivaliser avec ses concurrents ?

Dans le cas de votre entreprise, vous pouvez poser les questions suivantes.

  • Le produit ou le service que vous vendez est-il nouveau et actuel ?
  • Avez-vous raffiné le marché jusqu’à un créneau potentiel auquel vous pouvez répondre et quelque chose qui est pertinent pour 2010 ?

Bien qu’il n’y ait pas de règle absolue, une bonne règle empirique veut qu’au lieu de rivaliser avec vos concurrents sur la même stratégie, adoptez un angle différent et nouveau que les concurrents n’ont pas ou que vous croyez pouvoir mieux exploiter. De cette façon, vous avez de meilleures chances de surclasser vos concurrents.

Enfin, et ce n’est pas le moins important, essayez d’utiliser une marque personnelle. Dans le monde d’aujourd’hui, surmonter la forte concurrence (qui entoure les concurrents directs et indirects, locaux et étrangers et en ligne et hors ligne) implique une relation étroite et personnelle avec vos clients ciblés ou de niche. En d’autres termes, vous devez “posséder” votre produit ou service d’une manière tout à fait distinguée par rapport à l’environnement stérile d’antan.

La combinaison des stratégies susmentionnées mènera votre entreprise au succès à long terme.

Recherche de créneau, le grand enjeu !

Le concept de la recherche est le fondement de base pour commencer n’importe quoi dans votre vie. Elle joue un rôle essentiel dans la transformation d’une idée en un produit réussi. Il en va de même lorsqu’il s’agit de trouver un créneau pour votre produit ou service. On peut dire avec une grande conviction que la probabilité de sélectionner un produit à la chance et d’y obtenir du succès sans faire de recherche est très rare. La plupart du temps, les entreprises ont subi des pertes plus longues.

Il ne fait aucun doute que vous avez peut-être choisi un produit pour cibler un marché de niche. Cela peut vous sembler un produit unique, mais la question est de savoir si vous avez suivi le processus de recherche avant de choisir le produit. Avez-vous réussi à trouver la position actuelle du produit sur le marché ? Est-il vraiment nouveau ou offert par les concurrents existants ? Si vous ne répondez pas à toutes ces questions, l’avenir semble sombre pour votre produit. Effectuer une recherche approfondie et extraire les chiffres et statistiques relatifs à votre produit peut faire une énorme différence entre une campagne stable et une campagne chancelante.

Pour plusieurs, faire de la recherche signifie créer un horaire chargé pour l’entreprise qui sera long, compliqué et coûteux. Cela peut prendre du temps, mais ce n’est pas difficile. En fait, cela vaudra la peine de faire un effort plutôt que d’affronter une énorme perte à l’avenir. Par conséquent, il existe quelques lignes directrices qui peuvent vous aider à faire des recherches plus approfondies sur votre produit ou service.

Lire des magazines

Les magazines vous donnent un aperçu de première main des produits qui intéressent les gens. Le magazine regorge de publicités locales et nationales qui visent à s’attaquer aux problèmes existants dans un créneau particulier du marché. Creuser dans ce genre d’annonces vous donnerait beaucoup de nouvelles idées pour votre produit. En même temps, vous saurez quel groupe de personnes s’intéresse à votre produit unique. Les magazines contiennent de l’information sur divers sujets tels que la musique, le sport, l’amélioration de la maison, la mode, les voitures, l’électronique et divers autres sujets qui passionnent les gens.

Utiliser le site Web E-bay

C’est l’un des plus grands et des plus populaires sites d’enchères et de magasinage en ligne où les gens et les entreprises achètent une variété de produits et de services partout dans le monde. C’est ici que vous trouverez des acheteurs qualifiés qui surfent quotidiennement. L’outil de la page d’impulsion sera très utile à utiliser car il vous donnera une idée des produits et services chauds en ce moment.

Interview Perspectives réelles

Cette méthode est proche et personnelle où vous posez des questions sur ce que les gens aiment et ce qu’ils n’aiment pas. Cela peut se faire à l’aide de sites de réseautage social populaires comme Facebook ou Twitter, ce qui constitue un excellent moyen d’utiliser les comptes de médias sociaux.

Entrez dans le marché cible

Utilisez largement les groupes de médias sociaux, les forums et les listes d’adresses électroniques pour obtenir plus d’informations sur votre marché de niche.

Vérifiez vos concurrents

Identifier les concurrents existants et potentiels afin d’avoir une vue complète de la carte du concurrent.

Idées pour réaliser des profits élevés grâce à des produits de niche

Le marketing de niche avec le soutien de produits de niche a toujours été considéré comme une stratégie réussie dans le monde du marketing. Ces dernières années, il est devenu un concept du monde de l’Internet. Pour garantir ce fait, il y a eu de nombreux livres, cours, manuels, articles et sites Web soulignant l’importance des produits de niche et des marchés de niche. Aujourd’hui, d’un simple clic, vous pouvez obtenir une grande quantité d’informations sur les produits de niche qui se trouvent à la maison ou au bureau presque instantanément.

La notoriété des produits de niche ne cesse de croître au quotidien. Les entrepreneurs et les entreprises font de gros efforts pour vaincre leurs concurrents en travaillant sur diverses idées qui peuvent être converties en produits de niche. Comme le marché est chargé de produits et de services, la planification et les efforts pour créer un plan de marché de niche solide sont devenus plus nécessaires que jamais auparavant.

Quand vous regardez les perspectives des clients, vous les trouverez désespérés pour un produit ou un créneau qui satisfait un besoin non satisfait, ignoré ou négligé pour lequel ils sont plus qu’heureux de payer un dollar supplémentaire. Offrir un produit ou un service de niche est considéré comme une compétence commerciale importante au cours des dernières années et continuera d’être un sujet d’actualité pendant de nombreuses années à venir. L’histoire a été témoin de diverses histoires où des personnes de statut moyen ont vu de petits besoins, qui ont été ignorés par d’autres, et ont tiré d’énormes profits de ces besoins. C’est un fait que le temps et l’histoire ont prouvé que la meilleure approche pour combler le manque d’expérience, d’argent ou de réseautage est de créer un produit ou un service original, attrayant et unique pour les gens.

Produire un produit ou un service ne signifie pas réinventer toute la roue. Tout ce qu’il faut, ce sont de petits moyens de l’améliorer. C’est ici que vous pouvez générer des sommes d’argent substantielles. Par exemple, le Japon est le leader mondial des ventes, de la qualité des produits et de la fidélisation de la clientèle de produits tels que l’acier, l’électronique et les voitures. Aucun de ces produits n’a été inventé par le Japon. Cependant, le Japon est considéré comme le champion incontesté de l’amélioration des idées inventées.

Ainsi, les idées qui peuvent vous permettre de réaliser des profits élevés grâce à des produits de niche sont les suivantes.

  • Améliorez le produit en y ajoutant quelque chose de plus.
  • Éliminer les éléments négatifs du produit (défaut, inconvénient, risque)
  • Rendre le produit facile et simple à acheter, à utiliser, à entretenir et à réparer.
  • Fabriquez le produit qui peut durer plus longtemps, car ce genre de produits sont très en demande, même en période de récession.
  • Offrir un service personnalisé qui est ignoré par les nombreux concurrents existants.
  • Rendre le produit sûr aux yeux des gens pour réduire les risques inhérents aux clients sceptiques.
  • Essayez de montrer l’avantage du premier arrivé dans vos produits sans aucun compromis sur la qualité du produit.

Tactiques de marketing de niche réussies

Selon divers experts, spécialistes du marketing et intellectuels, il y aura toujours un marché pour un produit ou un service que vous voulez vendre. La taille du marché peut varier en fonction de la nature du produit et des destinataires du produit ou du service. Néanmoins, il y aura toujours quelqu’un qui sera prêt à acheter ce que vous offrez. Depuis, il est maintenant confirmé qu’il y aura des consommateurs pour votre produit, il existe des stratégies de marketing de niche qui peuvent être adoptées. Ils sont décrits ci-dessous.

Publicité ciblée

Les activités publicitaires, la plupart du temps, font la promotion de produits pour les masses et sont de nature générale. Dans le cas d’un marché de niche, il y aura de la publicité, mais à une échelle très ciblée. Comme vous connaissez le public cible, la publicité doit être directe et ciblée afin d’avoir un message clair et ciblé pour votre public.

La transparence paie

Dans la commercialisation des produits, on est toujours tenté de déformer les faits pour faciliter la vente. Par conséquent, les caractéristiques et les performances d’un produit revendiqué dans la publicité doivent être réelles et non superficielles.

Ajout d’avantages à l’offre

Il y a beaucoup d’argent lié dans la campagne publicitaire pour un produit ou un service. Bon nombre des activités promotionnelles n’aboutissent pas aux résultats escomptés. Par exemple, si le segment ciblé ne lit pas les journaux, il n’y a aucune raison d’utiliser ce média. De même, si le segment n’échange pas les coupons (en ligne ou hors ligne), il est inutile de créer ces coupons. Au lieu de cela, cet argent peut être utilisé pour offrir des avantages supplémentaires à nos fidèles consommateurs.

Établir des relations

Dans la majorité des entreprises, ce facteur est négligé d’une façon ou d’une autre. Il est indispensable d’établir des relations solides avec vos prospects et clients. Essayez de travailler sur une base individuelle avec chaque consommateur et profitez de cette activité de marketing pour établir un climat de confiance avec lui. Chaque pas qui est fait dans la poursuite d’un marché de niche doit avoir un label de “client en tête”. La sensation doit être plus personnelle car chaque consommateur veut être plus apprécié pour son entreprise. Dans le marketing de niche, il est tout à fait possible d’y parvenir également.

Tester votre marché de niche

Tester un marché de niche ou un produit de niche est très important. Si vous offrez un produit ou un service en particulier, il y aura toujours une considération pour savoir à l’avance combien d’unités seront vendues après le lancement. Par conséquent, pour vérifier ces prévisions, une méthode efficace consiste à tester la commercialisation. La majorité des entreprises considèrent cette option comme une perte de temps et d’argent. Le manque de préparation conduit à la chute d’une idée merveilleuse. Par conséquent, pour éviter un tel scénario, vous pouvez effectuer des tests marketing d’une manière moins coûteuse et parfois gratuitement.

Une façon de le faire est de créer un questionnaire et de le distribuer personnellement aux clients potentiels afin d’obtenir des commentaires sur votre produit spécialisé. Cela peut se faire par la poste, par téléphone ou en les distribuant dans des endroits comme les centres commerciaux, les stationnements, les restaurants et divers autres endroits connexes.

L’autre chose que l’on peut faire, c’est de consulter des études de marché existantes. Cette recherche contient des données secondaires sur votre produit réalisées par d’autres parties, entreprises et entreprises qui peuvent vous aider sur les différents aspects de votre produit de niche. L’information peut être extraite d’Internet, d’une bibliothèque ou d’une chambre de commerce (contient des études de cas).

En outre, vous pouvez déterminer l’intérêt du client pour votre produit ou service en publiant une annonce test dans un journal local. Il est recommandé de ne pas mettre des informations qui s’avèrent fausses par la suite, comme par exemple offrir un produit à une certaine date. Si vous avez décidé de distribuer des échantillons en réponse à l’annonce que vous avez placée, assurez-vous que les clients les utilisent. Si vous ne parvenez pas à satisfaire tous les clients, il est préférable de stocker leurs informations (nom, adresse et numéro de téléphone) qui vous aideront à construire leur base de données qui peut s’avérer fructueuse lors d’étapes ultérieures telles que la cérémonie de lancement.

Après toutes les options de test, si le résultat vous persuade d’aller de l’avant avec votre produit de niche, la tâche suivante consiste à affiner votre concept commercial afin d’avoir un marché de niche clair et une proposition de vente unique. Cela comprendra les questions suivantes

  • Quelle sera mon offre ?
  • En quoi est-il différent des concurrents existants ?
  • Quel groupe de consommateurs fait partie de mon marché cible ?
  • Comment vais-je monétiser l’idée ?
  • Comment j’ai l’intention de faire croître mon entreprise au fil du temps ?

Il est donc conseillé de ne pas négliger la possibilité de tester votre niche. Pour réussir, il faut du temps et de la planification afin de vous donner une base solide.

Erreurs courantes dans le marketing de niche

Le marketing de niche est une stratégie de marketing efficace pour une entreprise. Cependant, vous devez comprendre que pendant la mise en œuvre de la stratégie, vous pouvez commettre de nombreuses erreurs que l’on trouve couramment dans les stratégies de niche. Certaines des erreurs qui sont courantes et qui sont préjudiciables à une stratégie de niche sont résumées ci-dessous.

Offrir le produit Niche à un public plus large

L’objectif du marketing de niche est de trouver un segment particulier de la population qui a le même goût et la même préférence pour un produit particulier que vous ciblez et de les atteindre par les canaux qui caractérisent leurs intérêts et désirs. Le problème, c’est que beaucoup d’entreprises et d’entreprises font des erreurs au cours de ce processus. Au lieu de cibler un segment spécifique, ils finissent par cibler un large public généraliste. En conséquence, ces entreprises sont confrontées à une concurrence féroce par rapport aux prévisions et sont donc obligées de se retirer du marché. De plus, ils apprennent également que les activités de marketing qu’ils ont mises en œuvre ont donné lieu à des commentaires déplorables de la part de l’auditoire, car ce dernier n’est pas ciblé. Par conséquent, il est recommandé de ne cibler que ceux qui sont appropriés pour votre produit de niche.

Ignorer la phase de bêta-test

La majorité des sociétés de niche, en raison de leur inexpérience, négligent la phase où elles sont tenues de distribuer la version bêta du produit. Ils ne sont pas en faveur de la proposition de donner leurs produits gratuitement ou même s’ils obtiennent quelque chose en retour. Ils ratent l’occasion d’obtenir une réponse rapide de la part de l’auditoire, ce qui peut faire ressortir des éléments d’un produit ou d’un service qui pourraient nécessiter des changements importants. La phase de test bêta revêt une importance considérable dans le développement d’une stratégie de niche à long terme. Il est donc préférable de les écouter dans cette phase pour éviter les hoquets à l’avenir.

Différences entre les avantages du produit et les intérêts des consommateurs

Il s’agit sans aucun doute d’un grave problème auquel il faut faire face. Cela implique que les entreprises de niche ne parviennent pas à faire correspondre les avantages de leur produit avec le désir du consommateur. Dans le processus de commercialisation, ils revendiquent plusieurs avantages et lorsque le produit est acquis, il ne parvient pas à offrir ces avantages aux clients. Il est donc essentiel d’identifier d’abord l’intérêt du public, puis de fabriquer le produit en conséquence.

Mauvais calcul de la taille d’un segment de niche

La tâche requise dans le marketing de niche est d’identifier un segment qui contient un groupe de consommateurs ayant des goûts et des préférences identiques. Cependant, lorsque vous commercialisez un produit de niche, vous vous rendez compte que la demande est supérieure à l’offre. Cela signifie que vous avez sous-estimé la taille du public cible. Cela peut engendrer de la frustration dans l’auditoire qui peut se retrouver dans la publicité négative de bouche à oreille pour l’entreprise. Par conséquent, il est toujours préférable d’effectuer une recherche approfondie plutôt que de faire une entrée précipitée sur le marché.

Mauvaise monétisation d’un marché de niche

Dans divers scénarios, les entreprises réussissent à obtenir une part prévue du marché de niche. Cependant, elles ne parviennent pas à le monétiser correctement et finissent par perdre une somme d’argent substantielle. Par conséquent, il est nécessaire d’utiliser les différentes combinaisons des méthodes de monétisation afin d’arriver à une méthode de génération de revenus appropriée.

Conclusion

Lorsque vous êtes à la recherche d’un créneau, vous cherchez probablement une option rentable pour votre entreprise. C’est l’option qui implique une attention ciblée et peu de concurrence pour un produit ou un service en demande. Le marketing de niche est considéré comme l’un des outils les plus importants pour les petites entreprises et les entreprises pour créer leur présence sur le marché. Elle leur permet de concentrer l’ensemble de leurs activités sur un seul produit ou service et d’en assurer l’efficacité à long terme. La brève description d’un créneau est présentée ci-dessous.

  • Il se concentre sur un segment particulier d’une population totale.
  • Il s’agit d’identifier un segment spécifique et de combler les lacunes qui s’y trouvent.
  • Il contient un groupe de consommateurs dont la définition est étroite.
  • Il ne cible pas l’ensemble du marché.
  • Un marché de niche aujourd’hui n’est pas un marché de niche demain.
  • Le marché de niche est principalement identifié par les petites entreprises.
  • Le marché de niche n’est pas considéré par les grandes entreprises.
  • Le marché de niche permet aux petites entreprises de prospérer en toute sécurité.

De nos jours, la concurrence n’a jamais été aussi féroce. Vous êtes constamment bombardés de publicités à raison de 3000 par jour. Il est donc devenu extrêmement difficile de faire sentir votre présence si vous n’avez pas une idée créative à votre disposition. Les consommateurs en ont assez des produits et services courants. Ils veulent quelque chose d’unique qui se démarque du reste des produits. C’est une phase où le marketing de niche entre en jeu.

Le marketing de niche n’est pas une tâche facile, il implique une recherche énorme sur l’identification de la niche, l’accessibilité, la mesurabilité, la pertinence et la rentabilité. Les quatre stratégies fondamentales de segmentation du marché qui sont adoptées par les entreprises sont les différences comportementales, démographiques, psychographiques et géographiques. Avec la combinaison de ces stratégies, la tâche de trouver un créneau approprié devient relativement facile pour les entreprises de ce créneau.

On a pu constater à plus grande échelle que les producteurs et les détaillants ont saturé le marché avec les stratégies de commercialisation conventionnelles. En conséquence, il a diminué l’excitation pour les consommateurs en raison de l’offre traditionnelle qu’ils offrent. Par conséquent, afin d’accroître l’enthousiasme du client en même temps que les ventes de l’entreprise, il est essentiel d’étendre vos activités dans un marché de niche.

Lors de la planification d’un produit de niche, l’élément important qui est considéré comme faisant partie intégrante de la stratégie de niche est votre passion, votre dévouement et votre engagement pour votre produit de niche. Il ne sert à rien d’aller de l’avant avec votre créneau s’il n’y a pas de passion pour celui-ci. Comme vous le savez, le créneau d’aujourd’hui n’est peut-être pas celui de demain. C’est donc la passion qui peut prolonger la vie du produit. De plus, cela vous motive à trouver d’autres produits et marchés de niche qui, d’une certaine manière, prolongent également la vie de votre entreprise.

Par conséquent, une stratégie de niche, si elle est bien définie, peut s’avérer être une stratégie rentable pour toute entreprise, quelle que soit sa taille.

 

0

Dix secrets du succès de la prise de parole en public

Parler en public est difficile surtout quand nous n’y sommes pas habitués. La plupart d’entre nous se soucient de ce que les autres vont penser de nous et lors d’une prise de parole, on est exposé aux critiques. C’est pourquoi vous êtes souvent nerveux quand c’est à votre tour de vous lever pour parler. Peu importe qu’il s’agisse d’un auditorium bondé ou d’une petite salle de conférence avec moins d’une douzaine de collègues : vos mains transpirent, votre bouche est sèche et votre cœur bat la chamade.

D’où vient ce stress de parler en public ?

Ce type de réaction est aggravante, mais aussi prévisible, et vous pouvez en imputer la responsabilité à l’évolution comme le décrit le média Fast Company.

Parce que nos interactions sociales sont si cruciales pour notre survie, nous avons développé des mécanismes psychologiques qui soutiennent notre capacité à coopérer. Les langues, d’une part, sont des systèmes de communication sophistiqués qui nous permettent de transmettre des concepts complexes à d’autres. Nous disposons également de systèmes élaborés et largement inconscients pour évaluer les compétences et la fiabilité des autres.

Dans le monde moderne, tous ces mécanismes sociaux entrent en jeu dans la prise de parole en public. Le fait d’être devant un groupe donne à tout le monde l’occasion d’évaluer ses capacités. Et s’ils concluent que vous n’êtes pas si précieux pour l’équipe ? Ça pourrait être dévastateur.

L’environnement social a évolué beaucoup plus rapidement que notre corps ; 25 000 ans, c’est long pour les humains, mais pas tant que ça pour l’évolution. Malheureusement, la réponse au stress que nous avons développée dans un environnement très différent est mal adaptée aux pressions de la prise de parole en public. Votre champ d’attention s’est rétréci. Votre capacité de mémoire de travail (qui détermine la quantité d’informations que vous pouvez garder à l’esprit à la fois) est diminuée. Vos muscles sont préparés pour une action rapide (ce qui serait utile, je suppose, si vous deviez soudainement sauter de la scène).

Tout cela peut être utile pour chasser, mais ce n’est pas si bon pour penser debout devant une foule. Pire encore, le trac peut se perpétuer : Vous avez peur de foirer une partie de votre exposé, c’est ce que vous faites. Cela augmente votre anxiété au sujet de la prochaine présentation, ce qui peut mener à encore plus d’erreurs.

Préparez votre présentation

parler-publicDe temps en temps, il est important de prendre du recul et de mettre le monde de l’art oratoire en perspective. Que pouvez-vous faire ? Tout d’abord, vous devriez sur-préparer vos présentations. Beaucoup de grands orateurs peuvent se lever sur une scène et donner une présentation fantastique avec peu de travail au préalable. Mais lorsque vous commencez à travailler votre intervention, vous devriez laisser très peu de choses au hasard. Voici donc quelques règles pour penser rationnellement à parler en public :

Une présentation se doit de ne pas s’éterniser

C’est mesuré en minutes, en général, et la tendance est à des discours de plus en plus courts. Une bonne prise de parole en public est une question de timing. Utilisez vos secondes à bon escient. Ne les remplissez pas seulement de mots – faites des pauses, des gestes et des silences.

Trouvez votre voix

Les speakers se demandent souvent si leurs messages sont suffisamment nouveaux. Mais il n’y a pas grand-chose de vraiment nouveau dans les conseils que les humains se donnent les uns aux autres. Aristote a compris la plupart des choses il y a deux mille ans. Plutôt que d’être obsédé par la nouveauté, réalisez que ce qui est nouveau, c’est votre voix. Si vous vous inspirez de votre propre expérience, de vos idées et de vos histoires, non seulement votre message sera une nouvelle version de ce qui est peut-être une vieille vérité, mais personne ne pourra le dire comme vous le pouvez. Les voix humaines, une fois réalisées, sont uniques. C’est votre vrai travail – trouver votre voix unique. Ne citez pas quelqu’un d’autre – dites-le comme vous seul le pouvez.

Sélectionnez l’info à communiquer

L’erreur que font la plupart des débutants est d’essayer d’en dire trop à leur public, de tout entasser, de leur dire tout ce qu’ils savent. Différents orateurs ont besoin d’approches différentes. Chaque orateur est à des endroits différents, ou à des niveaux de compétences différents, ou a des problèmes différents. Il n’y a certainement pas de solution universelle, et cela vaut aussi pour les présentations et leurs auditoires. Plutôt que d’essayer d’abandonner ce que vous savez à tout le monde, prenez le temps de réfléchir à ce que vous allez laisser de côté, à ce que vous n’allez pas dire et à la façon dont vous allez utiliser au mieux le silence.

Body language

La plupart des recherches sur la posture et la prise de parole en public ont porté sur deux aspects du langage corporel qui semblent offrir des possibilités d’amélioration avec relativement peu de travail.

  • Tout d’abord, il y a l’étude de ce qu’Amy Cuddy appelle les “poses de pouvoir”. L’idée est de se tenir droit, ou de prendre plus de place en posant les mains sur les hanches comme Wonder Woman, ou de sourire largement pour indiquer sa confiance. L’idée de base avec tout ce positionnement conscient du corps est que si votre esprit vous trouve debout ou souriant avec confiance, vous vous sentirez plus confiant. Les recherches initiales de Cuddy semblaient montrer que le simple fait de se tenir debout puissamment provoquerait une augmentation de la testostérone et une diminution des hormones de stress dans votre corps. Les recherches subséquentes n’ont pas permis d’étayer ces constatations initiales, mais les participants disent se sentir (subjectivement) mieux (de façon fiable). Donc, si la posture de pouvoir vous fait vous sentir mieux, il n’y a aucune raison de ne pas le faire.
  • Le deuxième aspect de la recherche sur le langage corporel et de l’expression orale à cet égard est axé sur la façon dont votre posture et vos gestes influencent non pas vous-même, mais les autres personnes – le public. Ici, les résultats sont plus nuancés et compliqués, mais en résumé, l’ouverture du langage corporel de l’oratrice et sa proximité avec l’auditoire améliorent à la fois l’accueil positif de l’oratrice et l’appréciation qu’elle en reçoit.

Bref, la recherche suggère qu’avant le discours, vous devriez prendre des poses puissantes afin de vous sentir plus confiant et, pendant le discours, vous devriez vous concentrer à rester ouvert et à vous déplacer vers le public dans la mesure du possible, sans vous asseoir sur ses genoux.

Vous apprendrez plus des publics qui ne vous aiment pas que des publics qui vous aiment

Au début, la plupart des orateurs veulent simplement être aimés. Dès le début, ils veulent une ovation permanente et sans fin de la part de leur public. Ainsi, les présentateurs apaisent leurs auditoires, leur disent ce qu’ils pensent que le public veut entendre et évitent de les inciter à réfléchir sérieusement. Le résultat est un flot sans fin de présentations médiocres qui se déroulent jour et nuit dans le monde entier. Ce n’est que lorsque vous aurez le courage de faire détester votre public que vous découvrirez ce que vous avez vraiment à lui dire.

Répéter mentalement ne sert à rien

Les orateurs parcourent leurs discours dans leur tête et croient qu’il s’agit d’une répétition. Ce n’est pas le cas. Vous devez utiliser votre corps pour prononcer un discours, et pour en répéter un, parce que nous incarnons d’abord nos émotions afin de découvrir ce qu’elles sont. Dans votre tête, vous pouvez le dire rapidement, sans à-coups – et sans fadeur. Dans votre corps, vous trouvez les moments maladroits et les problèmes de connexions d’une partie à l’autre. Ne comptez jamais entièrement sur le mental. Parler en public, c’est de l’art de la performance.

Ciblez votre public

Je peux toujours le dire à un auteur débutant parce que quand je lui demande “qui est votre public”, il dit, comme si c’était évident, “Eh bien, tout le monde !” C’est un écrivain qui n’a pas réfléchi assez clairement à ce qu’il écrit et qui devrait le lire. De la même manière, tous les publics n’auront pas la même résonance avec votre message. C’est le travail de tout le monde – vous, le planificateur de réunion, le bureau des conférenciers, les organisateurs, tous ceux qui sont impliqués – d’essayer de faire les choses correctement avant. C’est toujours évident après coup.

Différenciez la personne du message

Le message peut changer. Le discours devrait changer. Les discours ne sont pas des objets sculptés ; ce sont des monuments à un moment donné seulement. Vous ne devriez jamais prononcer exactement le même discours pendant plus de quelques années consécutives. Les connaissances changent, les publics changent, vous devriez faire de même. En fait, vous ne devriez jamais faire le même discours deux fois. Les discours doivent être adaptés à des publics spécifiques. Les points principaux peuvent être similaires, voire identiques, mais vous devez toujours adapter votre présentation à un public particulier parce que si vous ne le faites pas, cela signifie que vous ne pensez pas à ce public autant que vous le devriez.

Essayez de vous entraîner sous pression

La meilleure façon d’exceller dans une situation stressante est de s’entraîner dans les conditions dans lesquelles vous évoluerez. Demandez à un ou deux collègues d’écouter votre exposé. Parlez-en avec vos amis ou votre famille pour vous habituer à ce que les gens vous regardent fixement pendant que vous parlez. Demandez-leur de grogner pendant que vous parlez, de sorte que vous puissiez vous acclimater à une foule qui ne réagit pas positivement à ce que vous dites. Et prenez quelques questions pour vous préparer à réfléchir sur vos pieds.

Sachez vous détendre

Enfin, dans l’heure qui précède votre présentation, ne vous exercez à rien – essayez simplement de vous détendre. Si vous êtes déjà vraiment prêt pour votre exposé, vous devez vous rappeler à ce stade que vous connaissez la matière mieux que quiconque. Avant de vous lever pour parler, essayez un exercice simple de pleine conscience : Comptez vos respirations et concentrez-vous sur une respiration lente et profonde. La respiration profonde aide à calmer votre anxiété et vous donne l’occasion de briller lorsque vous montez sur scène.

Après votre présentation, prêtez attention à la réaction. Il y a de fortes chances que même si vous faites une mauvaise présentation, votre auditoire vous soutiendra généralement. En fait, les conséquences d’un gâchis ne seront pas si graves dans l’ordre des choses – vous ne mourrez pas de faim dans le désert ou ne vous ferez pas dévorer par un prédateur en colère. Profitez des compliments qu’on vous fait. Avec le temps, vous constaterez que vous commencez à avoir moins peur de faire des présentations. Un jour ou l’autre, vous finirez peut-être par les aimer.

 

0

Comment être salarié et auto entrepreneur en même temps ?

Si vous êtes salarié, à temps partiel ou à temps complet, et que vous souhaitez compléter vos revenus ou tout simplement essayer de lancer votre propre activité sans perdre les avantages liés à votre statut de salarié, l’auto-entrepreneuriat est idéal.

Ainsi, vous avec la possibilité de cumuler deux statuts, celui de salarié et celui d’auto-entrepreneur, sous certaines conditions.

Conditions pour cumuler les deux statuts

Le statut d’auto-entrepreneur et celui de salarié peuvent se cumuler dans un grand nombre de cas, toutefois il existe quelques exclusions.

Ainsi, certaines activités ne peuvent pas être exercées sous ce cumul salarié et auto-entrepreneur. Il s’agit de certaines entreprises agricoles et des professions libérales réglementées que sont les avocats, commissaires aux comptes et professions médicales.

devenir-autoentrepreneurSi vous êtes salarié du privé, pas de souci, par contre, si vous êtes fonctionnaire quelques règles viennent s’appliquer en cas de cumul. Ainsi, si vous êtes salarié à temps complet, vous devrez demander l’autorisation à votre hiérarchie. Une fois l’aval obtenu, sachez que ce cumul pourra durer un maximum de trois ans, pas plus. Si par contre, vous êtes titulaire d’un contrat à temps partiel, votre seule obligation est d’informer votre hiérarchie.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu’en tant que salarié vous avez un devoir de loyauté. Sans cela, vous risquer de vous faire licencier par votre employeur.

Ainsi, vous ne pouvez pas pratiquer votre nouvelle activité sur vos heures de travail en tant que salarié, de même que vous ne pouvez pas utiliser le matériel mis à votre disposition par votre employeur, sauf à lui demander son accord exprès.

Si votre activité d’auto-entrepreneur touche au même domaine d’activité que votre employeur ou que vous vous adressez aux mêmes clients, vous avez l’obligation d’informer votre entreprise de cette nouvelle activité. Attention à vérifier les clauses liées à la concurrence qui peuvent être présentes sur votre contrat.

Le double statut salarié et auto entrepreneur

En tant que salarié et auto-entrepreneur vous dépendez de l’assurance maladie. Mais l’organisme est différent dans les deux cas. Ainsi, pour savoir quel est celui dont vous dépendez, vous devez déterminer quel est votre activité principale.

Si en tant que salarié vous travaillez moins de 1 200 heures par an, et que votre salaire annuel est inférieur à celui de votre activité, alors vous êtes auto-entrepreneur à titre principal et votre organisme de maladie est donc le RSI. Dans le cas contraire, votre activité principale est celle du salariat, et vous restez couvert par la CPAM.

Concernant vos impôts, il ne faudra pas oublier de déclarer vos deux revenus d’activité sur votre déclaration annuelle. En effet, le statut d’auto-entrepreneur vous offre la possibilité de d’opter pour le paiement libératoire de l’impôt sur le revenu, mais cela ne vous dispense pas de déclaration.

Pour monter votre auto-entreprise, vous avez la possibilité de demander à votre employeur un congé spécial qui peut être à temps complet ou temps partiel. Sa durée ne pourra excéder un an. Sachez que si vous travaillez dans une entreprise de moins de 200 salariés, votre demande pourra être refusée si le bon fonctionnement de la société est mis en cause suite à votre départ.

Le temps

Finalement le plus dur dans ce cumul d’activité, va être de devoir trouver un moyen de concilier le temps que vous allez consacrer à votre auto-entreprise et celui consacré à votre salariat.

Vous n’avez pas le droit d’exercer votre nouvelle activité sur votre temps de travail salarié, il va donc être nécessaire de trouver un moment pour démarcher les clients et effectuer les différentes missions qui vous seront confiées.

De plus, vous ne devez pas oublier que cette nouvelle activité nécessite une part d’administratif. En effet, il vous faudra réaliser devis et factures pour pouvoir procéder à leur encaissement. Mais vous devrez également réaliser les déclarations de chiffre d’affaires qu’elles soient mensuelles ou trimestrielles selon la périodicité choisie.  Ces dernières doivent forcément être établies même lorsque vous ne réalisez aucune vente.

De même dans certains cas, à la création de votre activité, vous pouvez être soumis à l’obligation d’effectuer un stage qui peut durer jusqu’à 5 jours.

Point d’attention

Si vous êtes jeune maman, faites attention avant de céder à l’appel du statut d’auto-entrepreneur. En effet, sachez que si vous pouvez exercer votre activité pendant votre congé maternité, vous ne pourrez pas le faire pendant un congé parental à temps complet. Ainsi, pendant cette période, la seule activité que vous pourrez exercer, c’est celle d’assistante maternelle.

0

Comment exploiter la puissance du marketing mobile ?

Vous avez un business en ligne, ou même physique ? Peu importe : vous vous devez de démultiplier votre présence sur la toile pour booster vos résultats. Cela passe par le marketing digital et le marketing mobile, qui recouvrent de nombreux domaines.

Les outils digitaux

Quand on parle de marketing digital, on pense inévitablement au :

  • référencement web, que ce soit naturel (SEO), payant (SEA),
  • les réseaux sociaux (SMO),
  • l’affiliation,
  • la publicité sous forme de banniering,
  • l’e-mailing,
  • l’inbound marketing et le content marketing (qui vont souvent de pair),
  • le marketing automation (le fait d’automatiser, chiffrer et analyser vos campagnes publicitaires).

Autant de canaux qui vous permettent de vous faire connaître sur la toile et de développer votre activité, qu’elle soit uniquement dématérialisée ou pas.

Il existe cependant un outil marketing souvent sous-estimé, et pourtant très efficace : le marketing mobile.

Qu’est-ce que le marketing mobile ?

Le marketing mobile consiste à entreprendre des actions marketing pour transformer les prospects en clients, les fidéliser, les intéresser et faire connaître votre marque, le tout via divers outils interagissant avec le smartphone ou mobile de vos cibles.

Les un outil comme https://www.spot-hit.fr/ vous propose les options de marketing mobile suivantes :

  • envoi de SMS (message uniquement textuel),
  • MMS (texte accompagné d’images et/ou de liens),
  • VMS (message vocal directement laissé sur le répondeur des utilisateurs),
  • notifications push,

Le taux d’équipement en smartphones est devenu tellement important que le marketing mobile a acquis une puissance phénoménale.

Ses objectifs peuvent être multiples : développer la notoriété d’une marque, informer les consommateurs via un SMS, recueillir des données sur le comportement et l’expérience client au sein du parcours d’achat, fidéliser les clients, inciter à l’achat, personnaliser la relation entre une marque et ses clients… les possibilités sont très importantes.

La puissance du marketing mobile

plateforme-marketing-directLe marketing mobile présente de nombreux avantages, notamment son rapport efficacité/coût.

D’un côté, une campagne de marketing mobile se révèle très économique, dans la mesure où un SMS ou MMS revient à quelques centimes, voire fractions de centimes si payé en tarif de gros. Il s’agit donc d’une stratégie marketing bien plus abordable que d’autres canaux, comme le référencement ou la publicité payante.

Parallèlement, son efficacité est quasiment imbattable. Le taux de lecture d’une campagne SMS avoisine ainsi les 95 %. Contrairement à un email, ou une publicité payante sur les réseaux ou les moteurs de recherche, vous êtes quasiment assuré que le SMS publicitaire que vous avez payé sera bien lu et compris de votre destinataire ! Aucun autre canal marketing n’offre un tel taux de pénétration.

En outre, le délai moyen d’ouverture d’un message reçu sur smartphone est de 4 minutes : cela permet de développer une relation directe et de proximité avec votre clientèle, ce qui offre des perspectives marketing tout à fait inédites (comme par exemple l’envoi de SMS en fonction de la géolocalisation).

Avantages d’un logiciel de marketing mobile

Les principaux avantages pour les entreprises qui utilisent un bon système de marketing mobile sont :

  1. Elles peuvent concevoir et diffuser des campagnes publicitaires sur des appareils mobiles sans avoir à compromettre la réactivité de leurs sites Web de bureau. En fait, le but ultime de l’industrie du marketing mobile était d’exploiter de nouvelles formes de publicité basées sur le mobile afin d’adopter leurs stratégies promotionnelles à un niveau entièrement nouveau et naturel. En outre, les applications de marketing mobile regorgent d’outils permettant de suivre le retour sur investissement des campagnes mobiles, tels que les enquêtes par SMS, les enquêtes numériques, les programmes de fidélisation, etc.
  2. Atteindre un public plus large grâce aux SMS envoyés massivement. Les modèles de SMS en masse fournis par la plupart des fournisseurs de logiciels de marketing mobile permettent aux utilisateurs de cibler un public plus large qui, selon eux, pourrait être intéressé par leur produit, en s’appuyant fortement sur le fait que de nos jours, les utilisateurs sont moins susceptibles de sauter le contenu promu une fois qu’il est disponible sur leurs appareils mobiles.
  3. Intégrez des publicités dans les navigateurs mobiles, les jeux et les applications. Outre le fait qu’elle vous permet de créer des campagnes mobiles incroyablement efficaces qui donnent de véritables résultats, une bonne application marketing est également censée cibler un public avec des notifications push, et essayer d’intégrer des publicités sur différents canaux de diffusion. Ces outils vous aideront à faire la publicité de vos produits dans des endroits populaires comme les navigateurs préférés, les applications les plus utilisées, les jeux, etc.
  4. Mobilisez les utilisateurs mobiles à l’aide de promotions et de coupons ciblés. Tout comme dans le cas de l’automatisation traditionnelle du marketing, les logiciels de marketing mobile peuvent toucher un public plus large avec des promotions et des coupons ciblés, mais cette fois-ci, ils seront envoyés sur leurs appareils mobiles ou affichés dans des endroits où ils ne peuvent être manqués.
  5. Augmentez le trafic vers votre site Web à partir d’utilisateurs mobiles. Pensez à cibler les audiences mobiles avec vos campagnes en augmentant le nombre de prospects potentiels avec une toute nouvelle catégorie d’acheteurs potentiels. De cette façon, non seulement vous garderez les utilisateurs actuels de votre côté, mais vous attirerez de nouveaux utilisateurs qui n’étaient même pas familiers avec vos performances et vos campagnes jusqu’à maintenant.
  6. Utilisez la messagerie texte bidirectionnelle pour engager et établir des relations. Les campagnes de marketing ne visent pas seulement à atteindre un public plus large, mais aussi à établir un lien avec lui de façon hautement personnalisée et efficace. Les applications de marketing mobile vous permettent d’établir des relations solides avec vos clients grâce à la messagerie SMS bidirectionnelle, un excellent moyen de divertir votre public. Expliqué de manière plus simple, cela signifie que vous permettrez aux contacts de répondre à votre offre et d’interagir avec vous, et vous rendrez votre marque plus fiable une fois que le client saura qu’il y a quelqu’un derrière le volant qui est prêt à aider.

Utilité d’un outil de gestion de marketing mobile

Convaincu de la puissance de ce type de marketing ? Si vous voulez en tirer la quintessence, et vous faciliter grandement la vie, un outil spécialement dédié au marketing mobile est quasiment indispensable. Il permet de regrouper en un seul outil tous les canaux de communication mobiles, et même vos campagnes e-mailing et courrier. Grâce à un outil de gestion dédié, vous pouvez facilement suivre vos KPI (key performance indicators), et ainsi optimiser vos campagnes, pour des résultats toujours plus efficaces.

Vous pouvez récolter en direct des données capitales, comme le taux d’ouverture de vos messages, le taux de clic, et ainsi faire de l’A/B testing pour peaufiner vos campagnes. Il vous est aussi possible de créer vous-même les visuels de vos messages, de gérer vos contacts et clients, d’établir des bases de prospects, de créer les indispensables demandes STOP dans vos messages (pour ne pas donner le sentiment de harceler vous utilisateurs), etc.

En bref, l’outil de gestion de marketing mobile vous donne accès à toutes les options essentielles de ce type de communication, regroupées en un seul endroit, et utilisables via une seule interface.

Une solution complète de marketing mobile

Avec, par exemple, 94 % de la population française en 2018 qui détient un téléphone mobile, il serait bien dommage et restrictif de se passer du marketing mobile. Les opportunités de ce type de communication étant riches et nombreuses, un outil de gestion spécialement dédié vous facilitera grandement la tâche.

 

0

Quelles sont les démarches pour devenir auto entrepreneur ?

Vous avez décidé de créer votre propre activité, et vous souhaitez vous tourner vers le statut d’auto-entrepreneur, voici le guide.

Statut d’Auto-Entrepreneur, pour qui ?

startup-auto-entrepreneurLe statut d’auto-entrepreneur est accessible à toute personne physique, sous certaines conditions, qui souhaite exercer une activité en nom propre. Cette dernière peut être l’activité principale, mais elle peut aussi être secondaire en complément d’un statut de salarié, d’étudiant, de retraité, etc… Attention toutefois, ce statut n’est pas pour vous si vous exercer une activité de dirigeant majoritaire ou si vous êtes déjà immatriculé comme travailleur indépendant non salarié.

L’auto-entreprenariat permet notamment de démarrer son activité sans avoir à subir de lourds frais de gestion avant même de générer un chiffre d’affaires. Toutefois, certaines activités ne peuvent être exercer sous ce statut. Il s’agit notamment des activités rattachées à la sécurité sociale agricole, certaines professions libérales, les activités relevant de la TVA immobilière, certaines activités artistiques. En cas de doute, vous pouvez vous rapprocher du CFE de votre département.

De plus, pour bénéficier de ce statut, il convient de respecter les seuils de chiffre d’affaires. Ainsi, pour une activité de prestation de services, vous devez réaliser un chiffre d’affaires annuel inférieur à 70 000€, et 170 000 € pour une activité de vente de marchandises.

Créer son auto-entreprise, les démarches

La création d’une auto-entreprise se fait en quelques clics seulement. Il vous suffit de vous rendre sur le site de l’Urssaf https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/ et de suivre les étapes pour remplir le formulaire de déclaration d’activité.

Il vous sera notamment demandé la nature de votre activité, ainsi que l’ensemble de vos coordonnées personnelles. Une fois remplie, la déclaration peut être validée en ligne, ou imprimée et envoyée par vos soins au centre de formalité des entreprises dont vous dépendez.

En parallèle de cette déclaration, si vous êtes commerçant vous êtes tenus de vous immatriculer au Registre du commerce et des sociétés. Si vous êtes artisan, cette démarche soit se faire auprès du Répertoire des métiers.

De même, en tant qu’artisan, vous avez désormais l’obligation d’effectuer un stage préalable à l’installation qui vous apportera toutes les informations sur la gestion de votre nouvelle entreprise.

De plus, quelque soit la nature de votre activité, vous devrez souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle, et avoir un compte bancaire exclusivement dédiée à votre activité professionnelle.

Gérer son auto-entreprise, les obligations

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes tenus de déclarer votre chiffre d’affaires auprès de l’Urssaf périodiquement. Au moment de votre déclaration d’activité, il vous ait demandé si vous préférez opter pour une déclaration mensuelle ou trimestrielle.

Cette déclaration périodique est obligatoire, même si le chiffre d’affaires réalisé est nul. Depuis le premier janvier, les démarches sont facilitées puisqu’elles peuvent (et doivent) se faire exclusivement de façon dématérialisée. Vous pouvez donc déclarer votre chiffre d’affaires depuis le site internet de l’URSSAF, ou en téléchargeant l’application mobile dédiée. De plus le paiement des cotisations se fait par la même voie.

Les cotisations sociales de l’auto-entreprise

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes tenus, comme toute entreprise de payer des cotisations sociales. Toutefois, contrairement aux autres statuts, celles-ci ne sont payables que lorsque vous réalisez un chiffre d’affaires. Si ce dernier est nul pour une période, vous n’aurez rien à verser.

De plus, en tant qu’auto-entrepreneur, vous connaissez à l’avance le montant de vos contributions puisqu’il s’agit d’un pourcentage appliqué sur votre chiffre d’affaires réellement encaissé. Ce pourcentage varie selon le type d’activité exercée.

Vous aurez donc à payer, d’une part les cotisations et contributions sociales, dont le taux s’élève à 12.80% pour les activités d’achat/revente, de vente de denrées à consommer sur place et de prestations d’hébergement, et à 22% pour les autres activités.

D’autre part, vous devrez vous acquitter de l’impôt sur le revenu. A ce titre, vous pouvez choisir de déclarer vos revenus lors de votre déclaration annuelle ou d’opter pour le versement libératoire, et dans ce cas, de payer votre impôt au moment de votre déclaration de chiffre d’affaire périodique. Si vous opter pour cette solution, le taux applicable varie selon votre activité. Ainsi, pour les activités d’achat/revente, de vente de denrées à consommer sur place, et de prestations d’hébergement, il est de 1%. Pour les activités de services relevant des bénéfices non commerciaux, il est de 2.2%. Et pour les autres activités, il est de 1.7%.

Et une dernière cotisation est également à versée, il s’agit de la contribution à la formation professionnelle qui vous permet de bénéficier du droit à la formation professionnelle. La cotisation est alors de 0.3% pour les artisans, 0.2% pour les professions libérales réglementées, et 0.1% pour les commerçants et professions libérales non réglementées.

Si le statu d’auto-entrepreneur permet d’être dispensé du paiement et de la déclaration de la TVA, cela n’est valable que jusqu’à un certain seuil de chiffre d’affaire. Ainsi, au-delà de 91 000 € de CA annuel pour une activité de vente de marchandises, ou de 35 200€ pour une activité de prestation de services, vous serez tenus à la déclaration et au paiement de la TVA.

 

0

Comment licencier un employé ?

Vous désirez vous séparer de l’un de vos salariés et souhaitez savoir quelles sont les possibilités qui vous sont offertes. Sachez que pour licencier un salarié, il faut obligatoirement que le licenciement soit motivé. Il vous faut donc une bonne raison. Découvrez les motifs existants.

Les différents motifs de licenciement

Le premier motif que l’on peut citer et le plus simple, c’est la rupture conventionnelle, ce que l’on appelait auparavant le licenciement à l’amiable.

Ce motif permet aux deux parties, employeur et employé de se mettre d’accord en amont sur les conditions de départ, et la demande peut émaner de l’un comme de l’autre.

Parmi les autres motifs, on retrouve le licenciement pour motif économique. Il intervient lorsque l’entreprise doit faire face à des difficultés économiques et financières et que le licenciement d’un ou plusieurs salariés peut permettre d’éviter une fermeture de la société. Il n’est donc pas lié à une raison propre au salarié.

Les autres formes de licenciement sont liées au salarié, on parle donc de licenciement pour motif personnel ou pour faute. Dans le premier cas, on retrouve notamment l’absence prolongée qui désorganise l’entreprise, ou encore l’insuffisance professionnelle. Dans le second cas, le licenciement fait suite à une faute commise par le salarié, il existe trois degrés :

  • licenciement pour faute simple,
  • licenciement pour faute grave,
  • licenciement pour faute lourde lorsqu’il y a intention réelle de nuire (ex : le vol).

La procédure de licenciement

Chaque motif de licenciement doit respecter une procédure administrative particulièrement pour que le licenciement soit réglementaire.

La procédure de licenciement dépend non seulement du motif de licenciement, mais également d’autres facteurs tels que l’effectif de l’entreprise, de la présence ou non de représentants du personnel. Ainsi, avant d’entamer une procédure il est recommandé de se rapprocher d’un professionnel qui saura vous indiquer précisément la marche à suivre selon votre cas de figure.

Pour la rupture conventionnelle par exemple, il y a trois grandes étapes:

  • Tout d’abord, un entretien préalable au licenciement, voire un second, où l’employeur et le salarié doivent se mettre d’accord sur les conditions.
  • En deuxième temps, un formulaire cerfa est à remplir afin de renseigner toutes les modalités. Ainsi, les coordonnées des deux parties sont demandées, ainsi que la date du ou des entretiens, la date de fin de contrat et le terme du délai de rétractation, et le montant de l’indemnité de rupture (qui ne peut être inférieure à l’indemnité légale de licenciement).
  • Dans un troisième temps, le Cerfa doit être envoyé à l’inspection du travail afin d’obtenir l’homologation de cette rupture. Si cela est refusé, le licenciement ne pourra avoir lieu.

S’il y a lieu, vous devrez aussi payer une indemnité de licenciement ou une indemnité compensatrice de préavis.

Dans les autres cas de licenciement, la procédure générale à suivre est la suivante

Tout d’abord, il y a convocation à entretien préalable. Cela permet à l’employeur d’exprimer les motifs du licenciement, et au salarié de pouvoir se défendre, en présence ou non d’un représentant.

Suite à l’entretien, l’employeur dispose alors d’un délai (variable selon les cas) pour notifier sa décision finale au salarié. Dans certains cas, l’entretien a pu permettre de clarifier une situation et d’éviter le licenciement. Ainsi, il se peut que l’employeur décide finalement de ne mettre qu’une simple sanction au salarié. Si au contraire la décision du licenciement se confirme il faudra notifier au salarié son licenciement via un courrier.

Qu’il s’agisse de la convocation, de l’entretien ou du courrier de licenciement, ce sont des étapes générales, et il convient de se rapprocher d’un professionnel pour adapter ces étapes à votre cas de figure.

La procédure de licenciement doit être scrupuleusement respectée pour éviter qu’elle soit remise en cause lors d’une action aux prud’hommes de la part de votre salarié.

Suite à la notification du licenciement, la dernière étape consiste, le dernier jour de travail du salarié, à lui remettre tous les documents liés à la fin de contrat. On retrouve donc, à minima, un certificat de travail, une attestation pôle emploi, et son solde de tout compte.

Quand devriez-vous licencier un salarié ?

etre-viréEn tant que gestionnaire, vous devrez à l’occasion traiter avec des employés difficiles et vous aurez la lourde tâche de congédier certains d’entre eux. Vous pouvez déterminer si la raison pour laquelle vous congédiez des employés dont le comportement pourrait être toxique pour l’environnement que vous avez travaillé fort pour créer est en fait justifiée.

Conduite contraire à l’éthique

La conduite contraire à l’éthique couvre un large éventail de comportements répréhensibles, notamment la malhonnêteté, la fraude, la calomnie et le vol. Si vous remarquez qu’un employé agit d’une manière qui n’est pas moralement correcte, alors c’est à vous de vous en débarrasser. Avoir un employé avec une mauvaise attitude peut nuire à la réputation de votre entreprise. C’est encore plus important lorsqu’il s’agit d’une petite entreprise ; pour sauver votre culture interne, vous devrez résilier leur contrat sans préavis.

Falsification de dossiers d’entreprise

Toute forme de tromperie est un délit ; cette action illégale peut entraîner non seulement le licenciement de l’employé, mais aussi sa mise en prison. Si votre employé se livre à une activité illégale, vous devez en informer les autorités le plus tôt possible.

Désobéissance

Si un employé refuse d’obéir aux ordres et qu’il a des problèmes de communication continue avec ses collègues, c’est un signe qu’il devrait être congédié. On ne peut pas laisser un personnage argumentatif perturber le travail des autres au quotidien. Il en va de même si votre salarié quitte le travail sans raison, dans ce cas on parle de licenciement pour abandon de poste.

Mauvaise adaptation à la culture de l’entreprise

Parfois, les recruteurs se concentrent tellement sur la question de savoir si un candidat possède les bonnes compétences pour le poste qu’ils oublient l’importance d’embaucher une personne qui comprend l’objectif et la culture de l’entreprise. Si vous constatez qu’un employé n’a pas une bonne culture dès le début de son emploi, mieux vaut vous en séparer rapidement

Harcèlement

Si un employé a été sexiste d’une façon ou d’une autre, il devrait être renvoyé. Les cas de harcèlement sexuel ne doivent pas être pris à la légère et doivent être traités immédiatement. De même, les fautes graves sont également inacceptables et constituent une menace pour la sécurité de tous les membres du personnel. Il doit y avoir des documents ou des témoignages confirmant l’incident.

Manque d’engagement

L’engagement est l’une des qualités les plus désirables pour une organisation, vous voulez trouver un employé loyal qui va grandir et prospérer. Mais, parfois, cela ne marche pas et vous obtenez un employé qui ne peut pas s’engager à respecter une échéance, et encore moins l’entreprise.

Manque d’enthousiasme et de dynamisme

Il est facile pour les employés d’être motivés au début de leur emploi, mais vous en remarquerez quelques-uns qui s’amenuisent et qui n’ont pas le dynamisme que vous recherchez dans votre entreprise. Bien qu’il s’agisse d’une raison valable, il peut être difficile d’y donner suite en raison uniquement d’un ” manque d’enthousiasme “. Vous devrez trouver d’autres raisons avec preuves à l’appui.

Mentir sur un CV

C’est sans aucun doute l’une des principales raisons de mettre fin à l’emploi d’une personne. S’ils vous ont dit qu’ils ont travaillé comme gestionnaire par exemple et que vous les avez embauchés sur la base de cette expérience, alors découvrez que c’est faux, vous êtes en droit de les licencier avec effet immédiat.

Conclusion

Soyez très prudent quand vous pensez licencier un employé, vous devez pour arguer d’une faute réelle et sérieuse faute de quoi vous risquez de vous voir reprocher un licenciement abusif.

 

 

 

 

0

Comment calculer le seuil de rentabilité d’une entreprise ?

Pour une entreprise, il est essentiel de savoir à partir de quel niveau de production, elle commence à gagner de l’argent, à faire des bénéfices. Ce point charnière s’appelle le seuil de rentabilité ou le break even point. Explications !

Qu’est-ce que le seuil de rentabilité ?

En comptabilité, le seuil de rentabilité fait référence aux revenus nécessaires pour couvrir le montant total des coûts fixes et variables d’une entreprise pendant une période donnée. Les revenus peuvent être exprimés en devise, en unités, en heures de services fournis, etc.

Pour connaître votre seuil de rentabilité, la meilleure solution est de faire appel à un spécialiste comme cet expert comptable à Tours ou un de ses confrères proche de chez vous.

L’équilibre du producteur à court terme

benefices-entrepriseQuand on ne tient compte que du court terme, seul le facteur Travail (T) peut varier. En effet, le facteur capital ne change qu’en longue période puisque les investissements nécessitent du temps.

Il est nécessaire d’analyser la profitabilité de l’entreprise sur les deux périodes différentes car toute entreprise a pour objectif de maximiser son profit. Cela diffère  selon que le producteur puisse ajuster les 2 facteurs de production ou si il ne peut modifier que le facteur travail.

La loi des rendements décroissants

  • Le rendement marginal (Rm) est l’augmentation de la production pour la mise en œuvre d’une unité productive supplémentaire, toute autre chose étant égale par ailleurs.

Rm = ∆Q/∆N

  • Le rendement moyen (RM) est obtenu en divisant la quantité totale produite par le nombre d’unités productives mises en œuvre.

RM = Q/N

production totale

rendements

Analyse des graphiques des rendements

  1. Le rendement moyen (RM) commence à diminuer quand le rendement marginal devient inférieur au rendement moyen
  2. Le point A indique le nombre de facteurs productifs mis en œuvre pour lesquels le rendement moyen est égal au rendement marginal

Loi des rendements décroissants :

Si vous augmentez la quantité du facteur de production Travail sans modifier le capital. La quantité supplémentaire produite, le rendement marginal (Rm) pour chaque unité productive supplémentaire augmente dans un premier temps. Ensuite la courbe atteint un maxima avant de décroître et même de devenir négative dans certains cas.

Exemple :

Si vous avez 10 tracteurs dans une exploitation agricole. Chaque personne que vous engagerez jusqu’à la dixième personne va augmenter le rendement moyen. A partir de la 11ème, le rendement marginal va décroître. Quand vous engagerez tellement de personnes qu’elles se gêneront, le rendement marginal peut devenir négatif.

L’analyse des recettes

Les recettes viennent de la vente de la production de l’entreprise aussi appelés les outputs. Les recettes sont une des composantes de la maximisation du profit.

Recette – Coût = Profit

Hypothèse : Votre entreprise est active sur un marché de concurrence pure et parfaite et répond à ces 4 conditions :

  1. Beaucoup d’acheteurs et de vendeurs : aucune entreprise n’a le contrôle du marché, le marché détermine le prix sans l’influence des fournisseurs individuels
  2. Produits identiques : aucune différence entre les produits vendus par les différents fournisseurs (marchandise) ; l’acheteur ne paiera pas de supplément, toujours choisir le fournisseur avec le prix le plus bas.
  3. Acheteurs et vendeurs informés : les acheteurs/vendeurs en savent suffisamment sur le marché pour trouver la meilleure affaire pour que le marché fonctionne efficacement (recueillir des informations)
  4. Entrée et sortie du marché libre : les entreprises doivent pouvoir entrer quand elles peuvent faire de l’argent et sortir quand elles ne peuvent pas gagner assez ; les marchés où il y a plus d’entreprises/concurrence ont des prix plus bas ; quand une entreprise peut garder les autres hors du marché, vendre le produit à un prix plus élevé

Analyse des courbes de recette :

  • La recette totale (RT), c’est le chiffre d’affaires. RT = Q*PU.
  • La recette moyenne (RM) est la recette totale divisée par le nombre d’unités vendues

RM = RT/Q

  • La recette marginale (Rm) est l’augmentation de la recette totale grâce à la vente d’une unité supplémentaire (∆Q = 1).

Rm = RT(Q) – RT(Q-1)      ou      Rm = ∆ RT / ∆ Q.

recettesDans notre exemple, chaque unité produite est vendue au même prix.

Conclusions :

  1. La recette totale est une fonction linéaire qui augmente proportionnellement aux quantités
  2. La recette moyenne est une horizontale dont l’ordonnée est le prix unitaire.
  3. La recette marginale est égale à la recette moyenne (ou au prix unitaire). RM = Rm = PU

L’analyse des coûts

Les coûts sont la seconde variable intervenant dans la maximisation du profit.

A court terme, les charges relatives à l’acquisition du facteur K sont constantes. Elles ne dépendent donc pas du niveau de la production.

 

  • Les coûts fixes (CF) sont constants. Ils représentent les charges relatives au facteur capital qui est fixe.

couts-fixes

  • Les coûts variables (CV) sont le facteur variable de production et sont donc croissantes.

couts-variables

  • Le coût total (CT) est la somme des coûts fixes et variables.

CT = CF + CV ou CT = CF + CVunit * Q

  • Le coût moyen (CM) est le coût total divisé par la quantité

CM = CT/Q

  • Le coût marginal (Cm) est le coût supplémentaire en vue de produire une unité supplémentaire.

Cm = CT(Q) – CT(Q-1) Ou Cm = ∆CT/∆Q

  • Le coût variable moyen (CVM) est le coût variable par unité

CVM = CV/Q

Le CVM est le seuil à partir duquel l’entreprise devrait fermer. L’entreprise en perte doit pour préserver ses intérêts dans certaines situations arrêter sa production. En courte période, les frais fixes sont invariables donc en cas de fermeture temporaire, ces frais restent exposés..

Donc :

  • en cas de cession d’activités, la perte = CF
  • en cas de poursuite de la production, la perte = CF+CV-RT. L’entreprise ne doit fermer que si CV> RT ; CV/Q > RT/Q  ; CVM > PU

cout-total

cout-marginal

Conclusions :

  1. Le CT est croissant en fonction de la production
  2. Pour une production nulle, le CT n’est pas égal à zéro
  3. Le CF est une constante graphiquement représentée par une parallèle à l’abscisse.
  4. Le CV est nul pour une production nulle et augmente avec la production.
  5. Le CM est d’abord décroisant (répartition des charges fixes sur un nombre croissant d’unités produites) et ensuite augmente ensuite (augmentation substantielle des charges variables).
  6. Le Cm n’est composé que de charges variables
  7. Le CM croît dès que Cm>CM.

L’équilibre optimal du producteur en concurrence parfaite

2 critères déterminants du profit sont à prendre en compte pour maximiser les bénéfices:

  1. minimiser le coût
  2. maximiser la recette

 

seuil-rentabilite

courbe-profit

Analyse des courbes globales :

  1. Le profit est la zone comprise entre RT et CT lorsque RT > CT
  2. La maximisation du profit survient quand l’écart entre RT et CT est le plus grand. On appelle cela l’optimum de production de l’entreprise.
  3. Le seuil de rentabilité est la situation pour laquelle RT = CT c’est à dire  ni gain, ni perte. La zone de profit est comprise entre les points pour lesquels RM = CM.

Analyse des courbes des coûts et recettes unitaires :

  1. Le profit maximum est atteint lorsque Cm=Rm et que Cm est croissant.
  2. Q1 correspond à la quantité optimale à vendre.
  3. Le profit maximum est représenté par la surface ABCD réalisé sur la base d’une vente de Q1 unités au prix unitaire P1.
0

Stratégies LinkedIn pour les petites entreprises trouver des clients

LinkedIn est le plus grand réseau professionnel avec plus de 500 millions d’utilisateurs dans plus de 200 pays. Contrairement aux autres plateformes de médias sociaux, elle vise uniquement à créer des liens professionnels et d’affaires. Cela seul a beaucoup de valeur si vous êtes une entreprise B2B cherchant à trouver des prospects et des relations de qualité pour votre produit ou service.

Voyons de plus près pourquoi LinkedIn est un choix intelligent pour les propriétaires de petites entreprises et comment tirer le meilleur parti de votre temps sur la plate-forme.

La nécessité d’élaborer une stratégie

Tout objectif sans plan n’est qu’un souhait ! Antoine de Saint Exupéry

Ce concept est vrai, surtout en affaires, et en tant que propriétaire d’une petite entreprise B2B, vous devez être clair non seulement sur vos objectifs, mais aussi sur la façon dont vous comptez les atteindre. Cela signifie avoir un plan et, pour le mettre en œuvre avec succès, vous devez tenir compte du temps et des ressources dont vous aurez besoin pour investir dans l’exécution de votre plan.

Si vous êtes comme beaucoup de propriétaires de petites entreprises, vous portez probablement plusieurs casquettes, vous vous attaquez aux ventes, au marketing du contenu, à la tenue de livres et au service à la clientèle, entre autres. Essayer d’accomplir toutes ces tâches peut s’avérer difficile, mais heureusement, avec de petits objectifs réalisables, un plan d’action étape par étape et les bons outils, vous pouvez faire de votre vision une réalité.

La connexion entre LinkedIn et le contenu

linkedin-trouver-clientsChaque plateforme de médias sociaux a un objectif spécifique. LinkedIn, est l’endroit idéal pour les professionnels qui veulent se connecter à des prospects ou de nouveaux clients. L’acquisition de clients est souvent un enjeu majeur pour les PME. Parmi tous les outils de marketing digital, le marketing de contenu joue un rôle si important dans l’augmentation du trafic qu’il est logique que les petites entreprises soient attirées par un public des médias sociaux qui est le plus réceptif à ce phénomène.

LinkedIn est la plateforme la plus couramment utilisée pour la distribution de contenu en webmarketing. Un rapport de 2017 du Content Marketing Institute (CMI) indique que 89 % des spécialistes du marketing B2B utilisent LinkedIn pour partager du contenu avec leur public cible.

Même en B2C, CMI a constaté que 66 % des spécialistes du marketing utilisent LinkedIn pour partager du contenu.

Stratégies à mettre en place sur LinkedIn pour atteindre vos objectifs commerciaux

Construisez votre marque professionnelle et personnelle

L’établissement d’une marque professionnelle est essentiel à l’établissement de relations sur LinkedIn. Il est crucial d’établir des relations avec vos prospects et clients, car les gens sont plus susceptibles d’acheter de ceux qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance.

LinkedIn est plus efficacement utilisé par les propriétaires de petites entreprises qui créent à la fois un profil personnel LinkedIn et une page entreprise. Ces deux atouts vous présenteront, vous et votre entreprise, sous un jour professionnel lorsque quelqu’un vous trouvera, dans les résultats de la recherche LinkedIn.

Pour créer une marque professionnelle puissante, assurez-vous que votre profil professionnel personnel LinkedIn soit professionnel et complet. Votre E réputation est un outil important !

Les visiteurs de votre profil devraient être en mesure d’apprendre rapidement qui vous êtes, ce que vous offrez et pourquoi ils devraient vous écouter. Votre crédibilité peut être encore renforcée par la partie Recommandations et compétences de votre profil !

Vous devez également créer une page d’entreprise LinkedIn pour votre entreprise. C’est important, même si vous êtes un entrepreneur solo, un consultant ou un pigiste. La page de votre entreprise doit être complète, vous représentant vous et votre entreprise de la façon dont vous voulez que vos clients idéaux vous voient.

Une page d’entreprise LinkedIn complétée avec un logo approprié fait d’une pierre deux coups :

  • Cela offre à votre entreprise des possibilités supplémentaires d’être trouvée dans les résultats de recherche pour les services que vous offrez,
  • Cela permet de s’assurer que votre entreprise a l’air légitime à la fois sur votre propre profil et sur celui de vos employés.

Une fois qu’une connexion a accepté votre demande, commencez à établir un rapport et à créer un dialogue avec eux.

Montrer votre compétence sur votre sujet

Cette stratégie vise à favoriser le sentiment de savoir, d’aimer et de faire confiance à vos clients types et à créer un réseau de relations avec votre marque. Pour gagner la confiance, vous devez démontrer que vous savez de quoi vous parlez. Vous devez établir votre autorité sur votre sujet. Vous pouvez le faire en partageant le contenu et les ressources que vos clients trouveront utiles.

Assurez-vous que les articles que vous partagez ont l’air professionnels et résolvent un problème ou un défi auquel vos clients types sont confrontés. De plus, donnez votre propre opinion ou faites des perspectives. Vos clients types peuvent trouver ce contenu ailleurs. Ce qui le rendra unique, c’est votre avis à son sujet.

Si vous avez les compétences et les ressources nécessaires, vous devriez également créer et partager votre propre contenu original. Vous pouvez le publier sous forme de mises à jour de statut ou d’articles longs via LinkedIn Publisher. Le contenu que vous créez doit être 100 % axé sur le client et intéresser vos clients types.

Pour ce faire, vous identifiez leurs problèmes et leurs défis, puis vous créez du contenu qui offre des solutions à ces défis. Si vous comprenez d’où ils viennent et quelles sont leurs motivations, et si vous parlez leur langue, vous serez en mesure de communiquer avec eux d’une manière significative et d’instaurer la confiance.

Vous pouvez être réticent à donner à vos clients types un guide complet étape par étape pour résoudre leurs problèmes gratuitement, mais si vous voulez vous établir comme une autorité et bâtir la confiance, vous devez être prêt à partager vos connaissances. Gardez à l’esprit que vous ne résolvez que des micro-problèmes dans votre contenu. Votre public cible aura toujours des problèmes qu’il sera prêt à vous payer pour résoudre. Partager vos meilleurs conseils et stratégies vous positionnera en tant qu’expert et créera une plus grande demande pour ce que vous offrez.

Certaines personnes seront toujours heureuses de payer pour les services d’un expert parce qu’elles n’ont ni le temps ni le désir de le faire elles-mêmes. En donnant vos meilleures informations, vous vous positionnez comme une autorité de confiance. Lorsqu’ils décideront qu’ils ont besoin d’un service ou d’un produit comme le vôtre, ils penseront à vous. Vous développerez votre notoriété et ferez partie des influenceurs dans votre domaine.

Trouver de nouveaux prospects et clients

linkedin-pmeObtenir plus d’affaires et faire plus de ventes font partie de vos principales priorités. Si vous avez réussi à établir votre marque et votre autorité sur LinkedIn, vous aurez mis en place les conditions du succès avec cette troisième stratégie – générer de nouveaux prospects et clients.

Le réseautage est au cœur du fonctionnement de LinkedIn. Démarrez votre processus de génération de prospects LinkedIn en recherchant les titres de postes (mots-clés) de vos clients types.

Une fois que vous avez trouvé une recherche qui produit de bons résultats, parcourez la liste à la recherche de correspondances potentielles. Faites une recherche rapide sur chaque profil d’une correspondance possible afin de vous assurer qu’ils correspondent à vos critères et de déterminer la meilleure façon de communiquer avec eux.

Vérifiez également si vous partagez une connexion mutuelle avec eux – les acheteurs sont 5 fois plus susceptibles de s’engager avec vous via une connexion mutuelle (recommandation chaleureuse), et 84% des décideurs B2B commencent leur processus d’achat par une recommandation.

Si vous connaissez bien le lien mutuel, envoyez-leur un message leur demandant s’ils connaissent la personne que vous aimeriez qu’on vous présente. S’ils disent oui, demandez-leur s’ils seraient à l’aise de faire une présentation.

Demande de présentation

Il y a de bonnes pratiques pour demander une présentation. Malheureusement, la plupart des gens abordent cette demande incroyablement précieuse de la mauvaise façon, ne produisant aucun résultat et, dans certains cas, nuisant à leurs relations existantes. Rappelez-vous que vous demandez une faveur à l’autre personne, alors peu importe le résultat, soyez reconnaissant et respectueux.

Pour augmenter votre succès lorsque vous demandez une introduction, suivez ces meilleures pratiques :

  1. Établir un rapport
  2. Expliquez pourquoi vous demandez l’introduction
  3. Facilitez-leur la tâche
  4. Donnez-leur la permission de dire non

S’adresser directement à un contact

Bien qu’il soit idéal d’être présenté à des prospects, ce n’est le plus souvent pas possible. Dans ce cas, vous devrez vous adresser directement à votre prospect.

Envoyez-leur une demande de connexion personnalisée, en répondant à la question qu’ils auront en tête lorsqu’ils la recevront : “Qui est cette personne, et pourquoi essayent-ils de se connecter avec moi ? Vous n’avez que 300 caractères pour le faire.

Une petite recherche de leur profil et des messages qu’ils partagent vous aidera à créer un message personnalisé. Voici quelques stratégies pour entamer une conversation :

  1. Trouver des points communs
  2. Commenter quelque chose dans leur profil
  3. Commentez le contenu qu’ils ont partagé
  4. Complimenter leur entreprise
  5. Les complimenter

Conclusion

Diriger une petite entreprise peut être difficile, mais avec un plan réalisable et les bons outils, vous pouvez atteindre vos objectifs et même plus. Les réseaux sociaux professionnels en général et LinkedIn en particulier peuvent être un excellent outil pour aider votre entreprise à croître.

Les stratégies LinkedIn décrites dans cet article se sont avérées très efficaces pour les entreprises B2B de toutes tailles cherchant à attirer plus de prospects, de clients et de références de manière cohérente. A vous de jouer !

0

Pourquoi utiliser un ERP dans votre entreprise ?

Autrefois utilisés exclusivement par les grands fabricants, les systèmes de planification des ressources de l’entreprise, ERP ou progiciel de gestion, sont aujourd’hui de plus en plus utilisés par les petites entreprises dans de nombreuses industries. Des systèmes ERP pratiques pour les entreprises de toute taille ont vu le jour. De nombreuses petites et moyennes entreprises ont adopté l’ERP. Voyons pourquoi ?

Qu’est-ce qu’un ERP ou progiciel de gestion intégré ?

L’ERP, ou progiciel de gestion intégré, est un système logiciel modulaire conçu pour intégrer les principaux domaines fonctionnels des processus opérationnels d’une organisation dans un système unifié.

Un système ERP comprend des composants logiciels de base, souvent appelés modules, qui se concentrent sur des domaines d’activité essentiels tels que :

  • les finances et la comptabilité,
  • les ressources humaines,
  • la gestion de la production et des matériaux,
  • la gestion de la relation client (CRM),
  • la gestion de la chaîne logistique.

Les organisations choisissent parmi les modules ceux qui sont les plus importants pour leur activité particulière.

ERP = base de données partagée entre les modules

La caractéristique d’un logiciel ERP est une base de données centrale commune à partir de laquelle les divers modules du logiciel ERP accèdent aux informations, dont certaines sont partagées avec les autres modules impliqués dans un processus métier donné. Cela signifie que les entreprises qui utilisent l’ERP évitent d’avoir à effectuer des doubles saisies pour mettre à jour les informations parce que le système partage les données, ce qui permet une plus grande précision et une meilleure collaboration entre les services de l’organisation.

Bien que l’ERP ait historiquement été associé à des implémentations coûteuses, monolithiques et de bout en bout, les versions dans le cloud permettent maintenant des déploiements plus faciles, dont les PME profitent en plus grand nombre.

Pourquoi utiliser un progiciel de gestion pour votre entreprise systèmes ERP en 2019 ?

Ceux qui n’ont jamais utilisé le logiciel peuvent avoir de la difficulté à comprendre pourquoi l’ERP est important pour leur entreprise. Il est essentiel de rechercher tous les outils pour donner à votre entreprise un avantage concurrentiel. Pour de nombreuses entreprises, ce résultat est obtenu grâce à l’utilisation d’un logiciel ERP.

Quelles sont les utilisations de l’ERP ?

Les systèmes de planification des ressources de l’entreprise sont utilisés par les organisations qui cherchent à gérer leurs fonctions commerciales au sein d’un système centralisé et intégré. L’ERP est couramment utilisé par les entreprises travaillant au sein de la chaîne d’approvisionnement pour les aider à garder la trace de toutes les pièces mobiles de la fabrication et de la distribution.

Cependant, l’ERP peut être utilisé par un certain nombre d’industries différentes, y compris celles des soins de santé, des associations sans but lucratif, de la construction et de l’hôtellerie.

Un ERP vous fait réaliser des économies

Les fournisseurs ont introduit des prix flexibles ces dernières années, les progiciels de gestion intégrés ne représentent plus forcément un gros investissement. Les systèmes ERP peuvent fournir un excellent retour sur investissement.

Premièrement, l’ERP unifie un grand nombre des systèmes qui peuvent actuellement être fragmentés au sein de votre organisation. Du développement de produits aux comptes fournisseurs, votre personnel pourra accéder à tous les outils nécessaires à son travail à partir d’un système centralisé.

En unifiant les systèmes, vous aidez votre personnel à utiliser son temps plus efficacement. Avec l’ERP, les utilisateurs n’ont pas besoin de traquer un élément d’information sur plusieurs systèmes. Avec la base de données centrale, l’information est beaucoup plus facile à récupérer. De plus, votre organisation économise de l’argent avec l’ERP en éliminant le besoin pour les utilisateurs d’être formés sur plusieurs systèmes. Cela permet non seulement de réduire les sommes consacrées à la formation, mais aussi les efforts logistiques nécessaires. Au lieu de programmer plusieurs sessions de formation avec plusieurs fournisseurs différents, vous n’avez besoin de communiquer qu’avec un seul.

Amélioration de la collaboration grâce à l’ERP

Les caractéristiques des progiciels de gestion intégrés peuvent varier légèrement selon le programme que vous utilisez, mais en général, tous les systèmes améliorent la collaboration d’une certaine façon. Comme mentionné précédemment, la base de données centralisée fait partie intégrante de ce qui rend un ERP unique. Avec cette base de données, vous fournissez à votre entreprise une source unique à partir de laquelle travailler. Cela permet de réduire les erreurs dues à l’utilisation de données erronées, ce qui réduit encore davantage les coûts.

De plus, une base de données centrale permet de réduire les hésitations ou les blocages pendant les projets, puisque tous les membres de l’équipe ont accès aux données dont ils ont besoin à l’échelle de l’entreprise. De plus, il n’est pas nécessaire de fusionner les informations entre différents systèmes ou sources. Comme toutes les données sont compilées, stockées, partagées et accessibles au moyen d’un seul système, il n’y a aucune préoccupation quant à l’exactitude, l’intégralité ou la sécurité des fichiers de données.

Ce n’est pas aussi facile à dire si votre équipe saisit les mêmes renseignements sur les clients à maintes reprises dans plusieurs systèmes différents. Sans un ERP, vous invitez l’erreur humaine dans vos processus alors qu’elle pourrait facilement être évitée.

Analyses plus pointues

Une base de données centrale d’informations vous aide également à améliorer vos analyses et vos rapports. Puisqu’un ERP enregistre et stocke toutes les données saisies par les utilisateurs, il constitue un excellent outil de Business Intelligence. Dans la mesure où votre fournisseur fournit des fonctionnalités puissantes, le logiciel ERP permet à votre équipe de générer plus facilement et plus rapidement divers rapports. Des rapports qui pourraient prendre des jours de recherche et de compilation sans un ERP ne prennent que quelques minutes.

La plupart des systèmes ERP fournissent un tableau de bord personnalisable pour que les dirigeants puissent voir les rapports lorsqu’ils se connectent pour la première fois au système. La possibilité d’accéder rapidement à ces rapports vous permet, à vous et à votre équipe, de prendre de meilleures décisions plus rapidement. Vous n’avez plus besoin de compter sur votre personnel informatique pour générer les rapports dont vous avez besoin. Enfin, les rapports sont généralement accompagnés de niveaux d’accès, ce qui permet de s’assurer que seuls les membres du personnel concernés voient les données précieuses de l’entreprise.

Amélioration de la productivité

Un système ERP peut automatiser vos tâches les plus fastidieuses. La base de données du logiciel ERP élimine les tâches redondantes telles que la saisie de données et permet au système d’effectuer des calculs avancés en quelques minutes. Ceci libère le temps des membres de votre équipe pour faire un travail plus réfléchi, ce qui augmente votre retour sur investissement lorsqu’il s’agit de main-d’œuvre. De ce fait, l’ERP augmente la productivité, l’efficacité et la rentabilité de votre organisation.

Amélioration du suivi des stocks

Un défi majeur pour les entreprises en croissance est le suivi et la surveillance de leurs niveaux de stocks. Les systèmes ERP utilisent des codes à barres, des étiquettes RFID et des numéros de série pour contrôler vos stocks à chaque étape de la chaîne logistique. Ces outils vous aident à faire le suivi des niveaux d’inventaire dans les différents entrepôts, des articles en cours de transport et de ceux qui sont sur les étagères prêts pour les consommateurs. La visibilité accrue de l’entrepôt optimise considérablement le processus de préparation des commandes, d’emballage et d’expédition, éliminant ainsi toutes les suppositions.

La surveillance de l’inventaire renforce également la production de rapports, car les technologies de suivi fournissent des chiffres plus précis. Les utilisateurs peuvent configurer des indicateurs de performance clés personnalisés pour voir quels produits se déplacent le plus rapidement et lesquels augmentent les coûts de transport. Grâce à la plus grande précision fournie par l’ERP, les directeurs d’entrepôt peuvent obtenir des données en temps réel sur leurs stocks pour prendre des décisions commerciales plus précises.

Une meilleure gestion des relations clients

Gérer vos clients n’a jamais été aussi important. Dans notre ère numérique, de plus en plus de gens se tournent vers Internet pour obtenir des conseils sur les vêtements à porter, la nourriture à manger et comment vivre leur vie. Les opinions des clients précédents ont plus d’impact que jamais.

La meilleure façon d’améliorer la satisfaction de la clientèle est de fournir des biens et services axés sur le client. L’ERP fournit cela de plusieurs façons différentes. Premièrement, la plupart des ERP sont dotés d’un outil de gestion de la relation client ou CRM. Avec un ERP, votre CRM a accès aux données de toutes les fonctions de l’entreprise.

En plus des informations de contact, un CRM intégré peut vous montrer des détails tels que l’historique des commandes et les informations de facturation. Cela permet à votre équipe de voir vos clients de façon plus globale afin de mieux comprendre leurs désirs et leurs besoins. La visibilité accrue auprès de vos clients vous aide à formuler votre stratégie de vente afin d’améliorer la génération de prospects.

Inconvénients de l’implémentation d’un ERP

Mettre en place un ERP :

  • Peut avoir un coût initial élevé.
  • Peut être difficile à mettre en œuvre.
  • Nécessite une gestion du changement pendant et après la mise en œuvre.

En résumé

L’importance des systèmes ERP dépasse de loin le coût initial, le temps et les efforts nécessaires à la mise en œuvre si vous choisissez la bonne solution. Avec suffisamment de recherches approfondies et d’attention, vous trouverez le logiciel ERP qui fournit tous les avantages énumérés ci-dessus.

 

0
Page 3 du 6 12345...»