Stratégies LinkedIn pour les petites entreprises trouver des clients

LinkedIn est le plus grand réseau professionnel avec plus de 500 millions d’utilisateurs dans plus de 200 pays. Contrairement aux autres plateformes de médias sociaux, elle vise uniquement à créer des liens professionnels et d’affaires. Cela seul a beaucoup de valeur si vous êtes une entreprise B2B cherchant à trouver des prospects et des relations de qualité pour votre produit ou service.

Voyons de plus près pourquoi LinkedIn est un choix intelligent pour les propriétaires de petites entreprises et comment tirer le meilleur parti de votre temps sur la plate-forme.

La nécessité d’élaborer une stratégie

Tout objectif sans plan n’est qu’un souhait ! Antoine de Saint Exupéry

Ce concept est vrai, surtout en affaires, et en tant que propriétaire d’une petite entreprise B2B, vous devez être clair non seulement sur vos objectifs, mais aussi sur la façon dont vous comptez les atteindre. Cela signifie avoir un plan et, pour le mettre en œuvre avec succès, vous devez tenir compte du temps et des ressources dont vous aurez besoin pour investir dans l’exécution de votre plan.

Si vous êtes comme beaucoup de propriétaires de petites entreprises, vous portez probablement plusieurs casquettes, vous vous attaquez aux ventes, au marketing du contenu, à la tenue de livres et au service à la clientèle, entre autres. Essayer d’accomplir toutes ces tâches peut s’avérer difficile, mais heureusement, avec de petits objectifs réalisables, un plan d’action étape par étape et les bons outils, vous pouvez faire de votre vision une réalité.

La connexion entre LinkedIn et le contenu

linkedin-trouver-clientsChaque plateforme de médias sociaux a un objectif spécifique. LinkedIn, est l’endroit idéal pour les professionnels qui veulent se connecter à des prospects ou de nouveaux clients. L’acquisition de clients est souvent un enjeu majeur pour les PME. Parmi tous les outils de marketing digital, le marketing de contenu joue un rôle si important dans l’augmentation du trafic qu’il est logique que les petites entreprises soient attirées par un public des médias sociaux qui est le plus réceptif à ce phénomène.

LinkedIn est la plateforme la plus couramment utilisée pour la distribution de contenu en webmarketing. Un rapport de 2017 du Content Marketing Institute (CMI) indique que 89 % des spécialistes du marketing B2B utilisent LinkedIn pour partager du contenu avec leur public cible.

Même en B2C, CMI a constaté que 66 % des spécialistes du marketing utilisent LinkedIn pour partager du contenu.

Stratégies à mettre en place sur LinkedIn pour atteindre vos objectifs commerciaux

Construisez votre marque professionnelle et personnelle

L’établissement d’une marque professionnelle est essentiel à l’établissement de relations sur LinkedIn. Il est crucial d’établir des relations avec vos prospects et clients, car les gens sont plus susceptibles d’acheter de ceux qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance.

LinkedIn est plus efficacement utilisé par les propriétaires de petites entreprises qui créent à la fois un profil personnel LinkedIn et une page entreprise. Ces deux atouts vous présenteront, vous et votre entreprise, sous un jour professionnel lorsque quelqu’un vous trouvera, dans les résultats de la recherche LinkedIn.

Pour créer une marque professionnelle puissante, assurez-vous que votre profil professionnel personnel LinkedIn soit professionnel et complet. Votre E réputation est un outil important !

Les visiteurs de votre profil devraient être en mesure d’apprendre rapidement qui vous êtes, ce que vous offrez et pourquoi ils devraient vous écouter. Votre crédibilité peut être encore renforcée par la partie Recommandations et compétences de votre profil !

Vous devez également créer une page d’entreprise LinkedIn pour votre entreprise. C’est important, même si vous êtes un entrepreneur solo, un consultant ou un pigiste. La page de votre entreprise doit être complète, vous représentant vous et votre entreprise de la façon dont vous voulez que vos clients idéaux vous voient.

Une page d’entreprise LinkedIn complétée avec un logo approprié fait d’une pierre deux coups :

  • Cela offre à votre entreprise des possibilités supplémentaires d’être trouvée dans les résultats de recherche pour les services que vous offrez,
  • Cela permet de s’assurer que votre entreprise a l’air légitime à la fois sur votre propre profil et sur celui de vos employés.

Une fois qu’une connexion a accepté votre demande, commencez à établir un rapport et à créer un dialogue avec eux.

Montrer votre compétence sur votre sujet

Cette stratégie vise à favoriser le sentiment de savoir, d’aimer et de faire confiance à vos clients types et à créer un réseau de relations avec votre marque. Pour gagner la confiance, vous devez démontrer que vous savez de quoi vous parlez. Vous devez établir votre autorité sur votre sujet. Vous pouvez le faire en partageant le contenu et les ressources que vos clients trouveront utiles.

Assurez-vous que les articles que vous partagez ont l’air professionnels et résolvent un problème ou un défi auquel vos clients types sont confrontés. De plus, donnez votre propre opinion ou faites des perspectives. Vos clients types peuvent trouver ce contenu ailleurs. Ce qui le rendra unique, c’est votre avis à son sujet.

Si vous avez les compétences et les ressources nécessaires, vous devriez également créer et partager votre propre contenu original. Vous pouvez le publier sous forme de mises à jour de statut ou d’articles longs via LinkedIn Publisher. Le contenu que vous créez doit être 100 % axé sur le client et intéresser vos clients types.

Pour ce faire, vous identifiez leurs problèmes et leurs défis, puis vous créez du contenu qui offre des solutions à ces défis. Si vous comprenez d’où ils viennent et quelles sont leurs motivations, et si vous parlez leur langue, vous serez en mesure de communiquer avec eux d’une manière significative et d’instaurer la confiance.

Vous pouvez être réticent à donner à vos clients types un guide complet étape par étape pour résoudre leurs problèmes gratuitement, mais si vous voulez vous établir comme une autorité et bâtir la confiance, vous devez être prêt à partager vos connaissances. Gardez à l’esprit que vous ne résolvez que des micro-problèmes dans votre contenu. Votre public cible aura toujours des problèmes qu’il sera prêt à vous payer pour résoudre. Partager vos meilleurs conseils et stratégies vous positionnera en tant qu’expert et créera une plus grande demande pour ce que vous offrez.

Certaines personnes seront toujours heureuses de payer pour les services d’un expert parce qu’elles n’ont ni le temps ni le désir de le faire elles-mêmes. En donnant vos meilleures informations, vous vous positionnez comme une autorité de confiance. Lorsqu’ils décideront qu’ils ont besoin d’un service ou d’un produit comme le vôtre, ils penseront à vous. Vous développerez votre notoriété et ferez partie des influenceurs dans votre domaine.

Trouver de nouveaux prospects et clients

linkedin-pmeObtenir plus d’affaires et faire plus de ventes font partie de vos principales priorités. Si vous avez réussi à établir votre marque et votre autorité sur LinkedIn, vous aurez mis en place les conditions du succès avec cette troisième stratégie – générer de nouveaux prospects et clients.

Le réseautage est au cœur du fonctionnement de LinkedIn. Démarrez votre processus de génération de prospects LinkedIn en recherchant les titres de postes (mots-clés) de vos clients types.

Une fois que vous avez trouvé une recherche qui produit de bons résultats, parcourez la liste à la recherche de correspondances potentielles. Faites une recherche rapide sur chaque profil d’une correspondance possible afin de vous assurer qu’ils correspondent à vos critères et de déterminer la meilleure façon de communiquer avec eux.

Vérifiez également si vous partagez une connexion mutuelle avec eux – les acheteurs sont 5 fois plus susceptibles de s’engager avec vous via une connexion mutuelle (recommandation chaleureuse), et 84% des décideurs B2B commencent leur processus d’achat par une recommandation.

Si vous connaissez bien le lien mutuel, envoyez-leur un message leur demandant s’ils connaissent la personne que vous aimeriez qu’on vous présente. S’ils disent oui, demandez-leur s’ils seraient à l’aise de faire une présentation.

Demande de présentation

Il y a de bonnes pratiques pour demander une présentation. Malheureusement, la plupart des gens abordent cette demande incroyablement précieuse de la mauvaise façon, ne produisant aucun résultat et, dans certains cas, nuisant à leurs relations existantes. Rappelez-vous que vous demandez une faveur à l’autre personne, alors peu importe le résultat, soyez reconnaissant et respectueux.

Pour augmenter votre succès lorsque vous demandez une introduction, suivez ces meilleures pratiques :

  1. Établir un rapport
  2. Expliquez pourquoi vous demandez l’introduction
  3. Facilitez-leur la tâche
  4. Donnez-leur la permission de dire non

S’adresser directement à un contact

Bien qu’il soit idéal d’être présenté à des prospects, ce n’est le plus souvent pas possible. Dans ce cas, vous devrez vous adresser directement à votre prospect.

Envoyez-leur une demande de connexion personnalisée, en répondant à la question qu’ils auront en tête lorsqu’ils la recevront : “Qui est cette personne, et pourquoi essayent-ils de se connecter avec moi ? Vous n’avez que 300 caractères pour le faire.

Une petite recherche de leur profil et des messages qu’ils partagent vous aidera à créer un message personnalisé. Voici quelques stratégies pour entamer une conversation :

  1. Trouver des points communs
  2. Commenter quelque chose dans leur profil
  3. Commentez le contenu qu’ils ont partagé
  4. Complimenter leur entreprise
  5. Les complimenter

Conclusion

Diriger une petite entreprise peut être difficile, mais avec un plan réalisable et les bons outils, vous pouvez atteindre vos objectifs et même plus. Les réseaux sociaux professionnels en général et LinkedIn en particulier peuvent être un excellent outil pour aider votre entreprise à croître.

Les stratégies LinkedIn décrites dans cet article se sont avérées très efficaces pour les entreprises B2B de toutes tailles cherchant à attirer plus de prospects, de clients et de références de manière cohérente. A vous de jouer !

0

Pourquoi utiliser un ERP dans votre entreprise ?

Autrefois utilisés exclusivement par les grands fabricants, les systèmes de planification des ressources de l’entreprise, ERP ou progiciel de gestion, sont aujourd’hui de plus en plus utilisés par les petites entreprises dans de nombreuses industries. Des systèmes ERP pratiques pour les entreprises de toute taille ont vu le jour. De nombreuses petites et moyennes entreprises ont adopté l’ERP. Voyons pourquoi ?

Qu’est-ce qu’un ERP ou progiciel de gestion intégré ?

L’ERP, ou progiciel de gestion intégré, est un système logiciel modulaire conçu pour intégrer les principaux domaines fonctionnels des processus opérationnels d’une organisation dans un système unifié.

Un système ERP comprend des composants logiciels de base, souvent appelés modules, qui se concentrent sur des domaines d’activité essentiels tels que :

  • les finances et la comptabilité,
  • les ressources humaines,
  • la gestion de la production et des matériaux,
  • la gestion de la relation client (CRM),
  • la gestion de la chaîne logistique.

Les organisations choisissent parmi les modules ceux qui sont les plus importants pour leur activité particulière.

ERP = base de données partagée entre les modules

La caractéristique d’un logiciel ERP est une base de données centrale commune à partir de laquelle les divers modules du logiciel ERP accèdent aux informations, dont certaines sont partagées avec les autres modules impliqués dans un processus métier donné. Cela signifie que les entreprises qui utilisent l’ERP évitent d’avoir à effectuer des doubles saisies pour mettre à jour les informations parce que le système partage les données, ce qui permet une plus grande précision et une meilleure collaboration entre les services de l’organisation.

Bien que l’ERP ait historiquement été associé à des implémentations coûteuses, monolithiques et de bout en bout, les versions dans le cloud permettent maintenant des déploiements plus faciles, dont les PME profitent en plus grand nombre.

Pourquoi utiliser un progiciel de gestion pour votre entreprise systèmes ERP en 2019 ?

Ceux qui n’ont jamais utilisé le logiciel peuvent avoir de la difficulté à comprendre pourquoi l’ERP est important pour leur entreprise. Il est essentiel de rechercher tous les outils pour donner à votre entreprise un avantage concurrentiel. Pour de nombreuses entreprises, ce résultat est obtenu grâce à l’utilisation d’un logiciel ERP.

Quelles sont les utilisations de l’ERP ?

Les systèmes de planification des ressources de l’entreprise sont utilisés par les organisations qui cherchent à gérer leurs fonctions commerciales au sein d’un système centralisé et intégré. L’ERP est couramment utilisé par les entreprises travaillant au sein de la chaîne d’approvisionnement pour les aider à garder la trace de toutes les pièces mobiles de la fabrication et de la distribution.

Cependant, l’ERP peut être utilisé par un certain nombre d’industries différentes, y compris celles des soins de santé, des associations sans but lucratif, de la construction et de l’hôtellerie.

Un ERP vous fait réaliser des économies

Les fournisseurs ont introduit des prix flexibles ces dernières années, les progiciels de gestion intégrés ne représentent plus forcément un gros investissement. Les systèmes ERP peuvent fournir un excellent retour sur investissement.

Premièrement, l’ERP unifie un grand nombre des systèmes qui peuvent actuellement être fragmentés au sein de votre organisation. Du développement de produits aux comptes fournisseurs, votre personnel pourra accéder à tous les outils nécessaires à son travail à partir d’un système centralisé.

En unifiant les systèmes, vous aidez votre personnel à utiliser son temps plus efficacement. Avec l’ERP, les utilisateurs n’ont pas besoin de traquer un élément d’information sur plusieurs systèmes. Avec la base de données centrale, l’information est beaucoup plus facile à récupérer. De plus, votre organisation économise de l’argent avec l’ERP en éliminant le besoin pour les utilisateurs d’être formés sur plusieurs systèmes. Cela permet non seulement de réduire les sommes consacrées à la formation, mais aussi les efforts logistiques nécessaires. Au lieu de programmer plusieurs sessions de formation avec plusieurs fournisseurs différents, vous n’avez besoin de communiquer qu’avec un seul.

Amélioration de la collaboration grâce à l’ERP

Les caractéristiques des progiciels de gestion intégrés peuvent varier légèrement selon le programme que vous utilisez, mais en général, tous les systèmes améliorent la collaboration d’une certaine façon. Comme mentionné précédemment, la base de données centralisée fait partie intégrante de ce qui rend un ERP unique. Avec cette base de données, vous fournissez à votre entreprise une source unique à partir de laquelle travailler. Cela permet de réduire les erreurs dues à l’utilisation de données erronées, ce qui réduit encore davantage les coûts.

De plus, une base de données centrale permet de réduire les hésitations ou les blocages pendant les projets, puisque tous les membres de l’équipe ont accès aux données dont ils ont besoin à l’échelle de l’entreprise. De plus, il n’est pas nécessaire de fusionner les informations entre différents systèmes ou sources. Comme toutes les données sont compilées, stockées, partagées et accessibles au moyen d’un seul système, il n’y a aucune préoccupation quant à l’exactitude, l’intégralité ou la sécurité des fichiers de données.

Ce n’est pas aussi facile à dire si votre équipe saisit les mêmes renseignements sur les clients à maintes reprises dans plusieurs systèmes différents. Sans un ERP, vous invitez l’erreur humaine dans vos processus alors qu’elle pourrait facilement être évitée.

Analyses plus pointues

Une base de données centrale d’informations vous aide également à améliorer vos analyses et vos rapports. Puisqu’un ERP enregistre et stocke toutes les données saisies par les utilisateurs, il constitue un excellent outil de Business Intelligence. Dans la mesure où votre fournisseur fournit des fonctionnalités puissantes, le logiciel ERP permet à votre équipe de générer plus facilement et plus rapidement divers rapports. Des rapports qui pourraient prendre des jours de recherche et de compilation sans un ERP ne prennent que quelques minutes.

La plupart des systèmes ERP fournissent un tableau de bord personnalisable pour que les dirigeants puissent voir les rapports lorsqu’ils se connectent pour la première fois au système. La possibilité d’accéder rapidement à ces rapports vous permet, à vous et à votre équipe, de prendre de meilleures décisions plus rapidement. Vous n’avez plus besoin de compter sur votre personnel informatique pour générer les rapports dont vous avez besoin. Enfin, les rapports sont généralement accompagnés de niveaux d’accès, ce qui permet de s’assurer que seuls les membres du personnel concernés voient les données précieuses de l’entreprise.

Amélioration de la productivité

Un système ERP peut automatiser vos tâches les plus fastidieuses. La base de données du logiciel ERP élimine les tâches redondantes telles que la saisie de données et permet au système d’effectuer des calculs avancés en quelques minutes. Ceci libère le temps des membres de votre équipe pour faire un travail plus réfléchi, ce qui augmente votre retour sur investissement lorsqu’il s’agit de main-d’œuvre. De ce fait, l’ERP augmente la productivité, l’efficacité et la rentabilité de votre organisation.

Amélioration du suivi des stocks

Un défi majeur pour les entreprises en croissance est le suivi et la surveillance de leurs niveaux de stocks. Les systèmes ERP utilisent des codes à barres, des étiquettes RFID et des numéros de série pour contrôler vos stocks à chaque étape de la chaîne logistique. Ces outils vous aident à faire le suivi des niveaux d’inventaire dans les différents entrepôts, des articles en cours de transport et de ceux qui sont sur les étagères prêts pour les consommateurs. La visibilité accrue de l’entrepôt optimise considérablement le processus de préparation des commandes, d’emballage et d’expédition, éliminant ainsi toutes les suppositions.

La surveillance de l’inventaire renforce également la production de rapports, car les technologies de suivi fournissent des chiffres plus précis. Les utilisateurs peuvent configurer des indicateurs de performance clés personnalisés pour voir quels produits se déplacent le plus rapidement et lesquels augmentent les coûts de transport. Grâce à la plus grande précision fournie par l’ERP, les directeurs d’entrepôt peuvent obtenir des données en temps réel sur leurs stocks pour prendre des décisions commerciales plus précises.

Une meilleure gestion des relations clients

Gérer vos clients n’a jamais été aussi important. Dans notre ère numérique, de plus en plus de gens se tournent vers Internet pour obtenir des conseils sur les vêtements à porter, la nourriture à manger et comment vivre leur vie. Les opinions des clients précédents ont plus d’impact que jamais.

La meilleure façon d’améliorer la satisfaction de la clientèle est de fournir des biens et services axés sur le client. L’ERP fournit cela de plusieurs façons différentes. Premièrement, la plupart des ERP sont dotés d’un outil de gestion de la relation client ou CRM. Avec un ERP, votre CRM a accès aux données de toutes les fonctions de l’entreprise.

En plus des informations de contact, un CRM intégré peut vous montrer des détails tels que l’historique des commandes et les informations de facturation. Cela permet à votre équipe de voir vos clients de façon plus globale afin de mieux comprendre leurs désirs et leurs besoins. La visibilité accrue auprès de vos clients vous aide à formuler votre stratégie de vente afin d’améliorer la génération de prospects.

Inconvénients de l’implémentation d’un ERP

Mettre en place un ERP :

  • Peut avoir un coût initial élevé.
  • Peut être difficile à mettre en œuvre.
  • Nécessite une gestion du changement pendant et après la mise en œuvre.

En résumé

L’importance des systèmes ERP dépasse de loin le coût initial, le temps et les efforts nécessaires à la mise en œuvre si vous choisissez la bonne solution. Avec suffisamment de recherches approfondies et d’attention, vous trouverez le logiciel ERP qui fournit tous les avantages énumérés ci-dessus.

 

0

Comment calculer le salaire net ?

La plupart des employeurs parlent de rémunération brute. Si cela permet une comparaison aisée au sein de l’entreprise, cela reste néanmoins assez abstrait pour le salarié. Ce dernier souhaite en effet bien souvent connaitre le salaire net, c’est-à-dire le montant du virement qu’il verra apparaître sur son compte bancaire chaque mois. Alors comment calculer le salaire net à partir du salaire brut ?

Salaire brut vers salaire net

calcul-salaire-netSi vous désirez obtenir le salaire net à partir d’un salaire brut, cela s’avère bien souvent très complexe. En effet, lorsque vous observez une fiche de paie, vous constatez un très grand nombre de lignes de cotisations sociales qui viennent en déduction du montant de salaire brut. Ces charges sont très variables et dépendent de plusieurs critères. En effet, le taux de certaines d’entre elles dépend de :

  • l’activité de l’entreprise,
  • du montant du salaire,
  • du département,
  • ou encore de l’âge du salarié.

Les cotisations sociales regroupent de nombreuses taxes que l’on peut trier par catégories. Ainsi, on retrouve les cotisations de sécurité sociale telles que :

  • l’assurance maladie,
  • l’assurance décès,
  • la couverture du risque d’invalidité ou accident du travail,
  • mais aussi les cotisations chômage et retraite complémentaire.

En sus, viennent s’ajouter les contributions sociales dont celle liée au remboursement de la dette sociale.

Compte tenu de tous ces prélèvements, il n’est pas possible de calculer précisément le salaire net à partir d’un salaire brut sans établir de fiche de paie. Si vous désirez toutefois obtenir cette information, il vous suffit de demander à votre comptable, ou de passer par votre logiciel de paie interne, une simulation de bulletin de paie. Si toutes les informations sont renseignées, vous obtiendrez alors le montant que vous recherchez.

Le salaire indiqué dans le contrat de travail

Sauf exceptions, votre contrat de travail mentionne toujours votre rémunération en brute et non en net, et cela pour plusieurs raisons.

D’une part, la rémunération nette variant selon un grand nombre de paramètres, votre employeur a besoin d’utiliser une valeur fixe, à savoir le salaire brut, pour pouvoir comparer les rémunérations de tous les employés de la société et ainsi établir une grille.

D’autre part, les taux de charges sociales sont susceptibles de varier chaque année de quelques points, ce qui aura forcément un impact sur votre salaire net. Ces variations étant appliquées au 1er janvier, vous pouvez ainsi avoir un salaire net qui varie à la hausse ou à la baisse selon les taux de cotisations appliqués. Votre employeur ne peut donc pas garantir un salaire net, mais uniquement un salaire brut.

Le salaire imposable

En déduisant les cotisations de la sécurité sociale du salaire brut, on obtient le salaire imposable, qui est utilisé d’une part pour assurer un revenu de remplacement aux ouvriers et aux employés qui ne travaillent pas comme par exemple en cas de

  • maladie,
  • chômage,
  • pension,
  • maladie professionnelle,

et d’autre part pour les allocations familiales et l’assurance maladie, l’employeur doit également payer une cotisation pour le congé annuel pour les ouvriers.

Le salaire net

Les impôts ou retenues à la source sont alors déduits du salaire imposable. Le résultat final est le salaire net.

Les simulateurs de calcul

Pour avoir une simulation d’un salaire net, hors prélèvement à la source, à partir d’un salaire brut, il est possible d’utiliser les simulateurs présents sur le net. Ces différents outils vous permettent de :

  • convertir son salaire brut en net,
  • d’obtenir votre salaire annuel et même horaire.

Pour les utiliser, bien souvent, il suffit d’un minimum d’informations, à savoir le montant de votre salaire brut et le nombre d’heures hebdomadaires effectuées.

Si la plupart se base sur un taux de charges d’environ 23%, d’autres vont plus loin, et vous proposent ainsi d’affiner le résultat. Cette précision se fait notamment en intégrant votre statut professionnel, cadre ou non cadre, et le nombre de mois sur lesquels vous percevez votre rémunération.

Cliquez sur le lien pour réaliser une simulation en ligne :

Convertir son salaire brut en net

Le SMIC

Le SMIC, salaire minimum interprofessionnel de croissance est établi chaque année par le gouvernement. Il s’agit du taux horaire, en-dessous duquel il n’est pas possible de rémunérer un salaire. Attention toutefois, le SMIC est bien souvent exprimé en brut et non en net. Il est donc nécessaire de faire la conversion.

Dans certains cas, il est possible d’entendre parler de SMIC mensuel, là encore, l’information est à prendre avec attention, car cela est valable pour les contrats de travail de 35h hebdomadaire. Ainsi, si vous avez un temps de travail différent, votre SMIC mensuel sera calculé au prorata. Si vous êtes dans ce cas, basez vous sur le SMIC horaire.

Le paiement du salaire

Pour un ouvrier, on parle généralement d’un salaire horaire, pour un employé d’un salaire mensuel, qui doit être payé à intervalles réguliers.

Nouveauté 2019 du calcul du net

Depuis le 1er janvier 2019, pour connaître votre salaire net à partir d’un salaire brut, il ne suffit plus de déduire les cotisations sociales. En effet, désormais viendra également se déduire le montant de votre impôt sur le revenu, selon un taux qui est propre à votre situation fiscale.

Les bulletins de salaire font d’ailleurs apparaître plusieurs informations, d’une part le montant du salaire brut, et d’autre part le montant du salaire net avant impôt et celui après impôt. C’est ce dernier qui sera versé par l’employeur au salarié.

Attention toutefois car le taux de prélèvement à la source est appliqué non pas sur le salaire brut, mais sur le salaire net imposable, c’est à dire le net avant impôit

Astuces de calcul

du-brut-au-netLorsque vous avez l’information de salaire brut et que vous souhaitez obtenir le montant net assez rapidement, il suffit d’appliquer une règle simple. Ainsi, en déduisant 23% de cotisations sociales au montant brut, vous obtiendrez une approximation du salaire net correspondant. Il ne s’agit pas d’un montant exact, mais ça vous permettra de vous en rapprocher au plus près.

Attention toutefois, ce pourcentage est applicable uniquement aux salariés du privé. Si vous travaillez dans la fonction publique, il vous faudra déduire uniquement 15% pour obtenir votre salaire net.

Spécificités

Lorsque vous percevez une prime, que vous bénéficiez d’une augmentation, que vous réalisez des heures supplémentaires ou que vous changez de statut, votre salaire brut va être modifié. Toutefois, votre salaire net ne sera peut-être pas augmenté de manière proportionnelle. En effet, certaines primes peuvent être exonérées de cotisations sociales. De même, les heures supplémentaires ne sont pas soumises à charges sociales et fiscales.

Lorsque vous changez de statut professionnel, les taux de charges peuvent alors varier. En effet, certaines taxes ont leur taux qui dépend du statut du salarié. C’est le cas par exemple des cotisations retraites qui sont plus élevées pour les cadres.

 

0

Comment choisir la raison sociale de mon entreprise ?

Du concept jusqu’au financement, en passant par le choix du statut juridique, vous avez presque bouclé la création de votre société. Vous y avez consacré vos jours et vos nuits, vos efforts et toute votre réflexion. Dernière ligne droite, mais non des moindres : lui donner un nom.
Outre l’aspect esthétique et sonore (un nom « qui sonne bien »), devriez-vous respecter certaines règles ? Comment pourriez-vous vous assurer que votre raison sociale est unique ? Et qu’arriverait-il si vous aviez fait un mauvais choix ?
Dans cet article, vous trouverez le mode d’emploi pour désigner la raison sociale de votre entreprise en toute sécurité, et comprendrez pourquoi il vaut mieux éviter d’en changer !

Qu’est-ce qu’une raison sociale ?

La raison sociale désigne une société comme personne morale. Elle permet de la distinguer des autres, quel que soit leur secteur d’activité. La raison sociale est la façon dont le client reconnaît l’entreprise, établit l’attitude et le ton et constitue la première étape pour établir une personnalité, car les gens identifient l’entreprise par ce nom qui restera dans l’esprit et la perception du consommateur.
La raison sociale est mentionnée dans les statuts de votre structure. Elle est définitivement validée lors de l’immatriculation de l’entreprise au registre du commerce et des sociétés (RCS). Elle représente l’élément indispensable à toute démarche administrative concernant votre société. Elle doit figurer sur les documents officiels comme les factures, les courriers ou autres publications.
La détermination de la raison sociale constitue le dernier jalon avant la naissance concrète de votre entreprise. Elle la suivra pendant toute sa vie. Même s’il est possible de la changer en cours de route, cette opération n’est pas sans conséquence.
Pour toutes ces raisons, votre choix doit être mûrement réfléchi.

Les pièges à éviter pour choisir la raison sociale

Pour qu’une raison sociale soit valable juridiquement, elle doit obéir à certaines règles.
1 – Votre raison sociale doit être suffisamment distincte de celle des autres sociétés ou d’une marque pour éviter de semer la confusion dans l’esprit des clients. Vous pouvez vérifier si votre dénomination sociale est libre par rapport à une marque auprès de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle), ou par rapport à un nom commercial ou une enseigne auprès du RCS.
Cette recherche est facultative, mais elle devrait vous permettre de prévenir une éventuelle invalidation de votre choix.
2 – Votre raison sociale ne doit pas faire référence à une activité qui n’est pas la vôtre, comme par exemple banque, avocats, médecins, etc.
3 – Elle répond au code de bonnes mœurs et de la loi.

Comment bien choisir votre raison sociale

La raison sociale peut être constituée de chiffres, de lettres et de certains symboles. En revanche, aucun signe ni ponctuation ne sont acceptés.
La raison sociale d’une société civile est exclusivement composée du nom des associés cités séparément, ou accompagnés de « & compagnie », « & fils », ou encore « & associés ». Dans le cas de l’autoentreprise, c’est votre nom qui fera office de raison sociale.

Les raisons sociales peuvent être divisées en

  • Des noms explicites : Ils révèlent ce que font les entreprises ou ce qui est dédié parce que le nom est imprimé sur le produit ou le service qu’elles offrent, ce qui facilite la relation du produit ou du service avec l’entreprise.
  • Noms implicites : Contient des mots ou des parties de mots reconnaissables qui traduisent ce que l’entreprise fait, souvent des acronymes qui signifient l’essence de l’entreprise avec est le cas d’IBM.
  • Noms conceptuels : Capture l’essence de ce que l’entreprise offre.
  • Les noms Iconoclastes : Ils représentent quelque chose d’unique, de différent et de mémorable.

Les noms explicites et implicites sont plus simples parce qu’ils permettent au consommateur de se souvenir du bien ou du service et sont donc plus faciles à commercialiser. Mais les noms implicites et les iconoclastes nécessitent un plus grand effort de marketing pour s’assurer que les consommateurs relient le nom aux biens et services vendus.

La raison sociale d’une société commerciale

Pour une société commerciale, la dénomination sociale est choisie librement. Elle doit marquer suffisamment l’esprit pour porter les activités de votre entreprise. Voici 5 critères à explorer pour déterminer la raison sociale de votre société :
Soyez spécifique. Préférez « Coiffure de Chelles » à « Salon de coiffure » ;
L’originalité suscite la curiosité. Usez de jeux de mots, d’associations pour interpeller les clients ;
Évoquez votre activité ou votre produit. Le client doit savoir qu’il trouvera ce qu’il cherche chez vous ;
Si vous avez des ambitions à l’international, optez pour une raison sociale facilement traduisible, ou compréhensible ;
Définissez un sigle indépendant de la dénomination sociale lorsque celle-ci est trop longue.
Le changement de la raison sociale passe par la modification des statuts. Cette procédure demande une organisation minutieuse. Dans le cas contraire, elle pourrait nuire à l’image de votre société. Voici quelques exemples d’actions à réaliser lors d’une telle opération :

  • Remplacement du papier à en-tête
  • Information des fournisseurs
  • Communication auprès des clients
  • Révision des contrats

Pour résumer

Vous venez de découvrir tous les éléments nécessaires pour choisir la raison sociale de votre entreprise.
Vérifiez d’abord sur les sites spécialisés si le nom que vous avez choisi est bien libre. Ensuite, laissez libre cours à votre imagination. Veillez à ce que votre raison sociale soit attractive. Elle marquera ainsi l’esprit des prospects, et contribuera plus efficacement à les convertir en clients.
Enfin, si vous changez d’avis en cours de route, vous pouvez toujours modifier la raison sociale. Mais attention, cette opération peut être coûteuse, et doit être planifiée minutieusement pour éviter de porter préjudice à l’entreprise.

0

Comment choisir un freelance sur une plateforme web ?

Quand vos affaires fonctionnement bien et que vous avez un besoin ponctuel de plus de main d’œuvre, vous pouvez faire appel à un intérimaire. Si le travail est spécifique aux métiers dématérialisés, trouver un freelance est aussi une option à envisager. Découvrez comment choisir le bon freelance dans cet article.

Les avantages de faire appel à un freelance

Le monde du travail évolue, des personnes s’établissent comme digital nomades ou comme freelance en statut d’auto entrepreneur. La journée de travail normale de 9 h à 17 h n’a plus de sens pour elles. Les entreprises qui peuvent s’adapter à ces changements qui auront l’avantage. Si votre entreprise a besoin d’experts, la solution consiste à embaucher un freelance.

Voici les avantages de cette solution :

Avantages financiers et risques des freelances

Accessibilité financière

Un travailleur indépendant qu’il soit à son domicile en Europe ou qu’il soit expatrié n’a pas à assumer de nombreux frais généraux. Il leur devient possible de vous offrir des tarifs plus abordables.

Vous y gagnez aussi au niveau paiements de couvertures sociales ainsi qu’en démarches administratives.

Autonomie donc peu d’encadrement

D’une part, l’un des plus gros problèmes liés à l’embauche de nouveaux employés est la nécessité d’investir dans la formation avant qu’ils ne puissent contribuer aux résultats financiers de l’entreprise.

D’autre part, les freelances sont habitués à travailler en solo. Oui, bien sûr, vous devrez définir clairement les paramètres de travail ainsi que vos attentes, mais vous n’aurez pas à tout expliquer ni à les former.

Flexibilité

Au lieu d’engager un membre du personnel à temps plein, vous pouvez facilement travailler avec une personne-ressource externe selon les besoins. Exemple : engager un traducteur indépendant spécialisé comme un traducteur natif aide à rationaliser votre entreprise, en particulier si vos ressources sont limitées.

Qualité du travail

Plus innovants

En général, les freelances ont tendance à être plus innovateurs et réceptifs aux nouvelles technologies, aux idées et aux suggestions de pointe. Les freelances, comme ils ne sont généralement pas accablés par des attitudes préconçues, pourraient intervenir et installer des solutions de pointe à vos problèmes de design d’entreprise pour défier même les meilleurs de vos professionnels.

Expérience

Les bons freelances accumulent beaucoup d’expérience en travaillant avec une variété d’entreprises différentes provenant de divers endroits. Chaque client ou emploi ajoute plus d’expérience à leur métier, apportant plus de compétences à leur arsenal toujours croissant. Votre entreprise a tout à gagner de cette vaste expérience.

Vous pouvez engager des experts spécifiques

Si une tâche spéciale doit être accomplie et que votre entreprise n’a pas cette compétence spécifique, vous pouvez embaucher le professionnel le plus approprié pour ce travail ponctuel. Ils vous apportent leur expertise sans que vous ayez à embaucher quelqu’un dont vous n’aurez pas besoin une fois la mission terminée.

Praticité

Souplesse des horaires

Franchement, la principale raison pour laquelle de nombreux freelances ont choisi de travailler comme cela est qu’ils aiment fixer leurs propres horaires de travail. Cette même flexibilité dans les horaires de travail peut aussi vous être très bénéfique. Votre freelance pourrait répondre à vos fans sur Facebook, publier sur un blog ou mettre à jour votre site Web d’entreprise une fois que vous avez terminé votre journée.

Vous pourriez en fait être en mesure d’envoyer par courriel une liste de tâches le vendredi et vous constaterez que les tâches ont été effectuées dès le lundi matin.

Livraison immédiate et rapide

Les freelances sont toujours motivés pour faire un excellent travail et rapidement. Ils comprennent parfaitement qu’il est dans leur intérêt de rester fiables et de dépasser vos attentes. Ils n’ont pas le temps de faire de la politique de bureau ou de tenir des réunions sans ordre du jour sans fin.

Disponibilité future

Vous pouvez toujours compter sur les pigistes pour les améliorations et les mises à niveau futures de la conception. Il est rare que les designers indépendants entrepreneurs se licencient eux-mêmes. La majorité des freelances talentueux et performants apprécient leur vie professionnelle et leur travail, tout en améliorant sans cesse leurs compétences. Vous constaterez que ceux avec qui vous avez une bonne relation de travail sont toujours avides d’avenir.

Marché mondial

La réduction des coûts de main-d’œuvre à l’échelle internationale devient une autre option pour vous. L’externalisation à partir de marchés du travail moins chers devient avantageuse pour votre entreprise pour des tâches telles que le développement de logiciels, l’écriture et la conception graphique. De plus, vous pouvez effectuer vos opérations 24 heures sur 24 en profitant des travailleurs étrangers dans différents fuseaux horaires.

Les métiers pour lesquels on trouve facilement un freelance

  • Graphiste ou infographiste
  • Codeur ou développeur web
  • Webdesigner
  • Copywriteur pour la rédaction web
  • Community Manager
  • Traducteur
  • Assistant virtuel
  • Consultant indépendant

Les plateformes de freelancing

  • 5euros
  • Fiverr
  • Malt anciennement Hopwork
  • Upwork
  • Freelancer

Vous avez deux possibilités concernant le choix d’une plateforme de freelancing. Soit vous allez sur une plateforme plutôt généraliste, soit sur une plateforme spécialisée. Par exemple, la plateforme Freelance Informatique est une plateforme spécifique et spécialisée pour les profils informatiques. Le gros avantages est de trouver plus facilement une personne compétente pour la mission que vous avez à confier. Bien que la plateforme soit spécialisée, elle compte plus de nonante cinq mille profils inscrits sur l’ensemble du territoire français. Vous pourrez donc y trouver des profils de freelances susceptibles de vous fournir des prestations pour l’ensemble de vos besoins informatiques.

Les compétences des prestataires sont diverses, variées et pointues des profils classiques aux plus atypiques quels que soient vos projets informatiques. Le dépôt d’une offre de mission y est gratuit.

Comment pouvez-vous même commencer à évaluer un tarif raisonnable ?

Chaque prestataire vous communique sont taux journalier moyen. Mais comment savoir ce qui est réaliste ? Une approche consiste à évaluer les prix en fonction de l’effort que vous pensez consacrer à votre projet. Consultez les spécialistes dans votre entreprise ou un connaissance qui a une expertise si vous n’avez personne en interne afin d’avoir une idée de ce que votre projet implique. Une fois que vous avez fait ceci, vous pouvez probablement approximer un certain nombre d’heures ou au moins obtenir plus près que vous auriez eu avant. Une simple division vous dira combien vous payez à l’heure pour terminer le projet.

Les tarifs des développeurs varient généralement d’environ 40 euros l’heure à bien plus pour des compétences spécifiques.

Mais l’évaluation des devis sur la seule base du prix peut s’avérer contre-productive. Il suppose que vous achetiez le temps de travail du freelance. Il est donc essentiel de bien mesurer avec le prestataire, le temps de travail nécessaire à accomplir la tâche que vous avez à réaliser. L’idéal étant de lui transmettre un cahier des charges complet.

Comment choisir le bon freelance ?

Lisez les critiques

engager-freelanceSi vous utilisez une plateforme freelance, consultez les commentaires d’un freelance de clients. Renseignez-vous pour savoir si des problèmes ont été soulevés. S’ils ont des notes constamment faibles, songez à faire appel à d’autres freelances.

Étudiez leur portfolio (si possible)

Explorez les projets sur lesquels ils ont déjà travaillé. Si vous recherchez un certain niveau d’expertise ou des compétences spécifiques, choisissez des freelances qui ont travaillé sur des projets similaires au vôtre.

Proposez un plus petit projet pour débuter

Demandez-leur de travailler sur une partie du projet plus vaste pour lequel vous embauchez, ou sur une tâche indépendante. Jugez par vous-même de la qualité de leur travail.

Ayez une conversation

Il n’est pas toujours possible de rencontrer les freelances en personne, mais essayez d’organiser une rencontre en ligne via Skype ou tout autre solution. Parlez-leur, expliquez-leur en détail votre projet et laissez-les poser des questions. Les meilleurs freelances prendront soin de comprendre vos besoins et vous proposeront ce dont ils ont besoin pour mieux mener à bien le projet.

Comment gérer le travail d’un freelance ?

La façon de manager le freelancer à distance va dépendre de la plateforme, de l’importance du travail confié et de la rémunération, à la tâche ou au temps presté. D’expérience, le contrat à la tâche permet une plus grande confiance entre les deux parties. Quand la personne est payée à l’heure ou la journée, c’est parfois compliqué de calculer le temps. Nous allons aborder les deux aspects ci-dessous :

Description du travail à effectuer

La description de la tâche est importante, cela permet de filtrer les candidats et de trouver les bons postulants. Voici ce que devrait comporter votre description du poste :

Un titre clair

Précisez exactement qui vous recherchez dans le titre du poste. Un nom clair indique clairement que vous avez fait vos devoirs et que vous savez exactement ce que vous attendez du freelance. C’est un plaisir de travailler avec de tels clients.

Aperçu du projet

Au début de votre message, incluez un paragraphe avec une brève description du projet. Les freelance parcourent les offres d’emploi pour voir s’il y a une correspondance, ils lisent le premier paragraphe pour décider si l’article en entier vaut la peine d’être lu.

Le premier paragraphe devrait inclure :

  • le but du projet,
  • les compétences principales
  • le type d’engagement : payé à la tâche ou à l’heure

Description du projet

Dans cette section, donnez plus d’informations sur le but de la demande, l’étape actuelle du projet, les artefacts que vous fournirez (dessins, images filaires, spécifications), le calendrier souhaité.

Compétences requises

Un peu comme sur une offre d’emploi classique, vous devez écrire la liste des compétences qui important pour vous. Ces compétences peuvent être d’ordre techniques, d’ordre relationnel ou encore de connaissances linguistiques.

Temps de suivi

L’étape suivante dans la gestion des freelances est le suivi du travail qu’ils effectuent. L’Internet est rempli d’une pléthore de sites Web et d’applications de suivi du temps pour les pigistes.

Les logiciels de suivi du temps ne sont pas totalement parfaits, mais la technologie s’améliore chaque jour pour fournir des moyens efficaces et efficients de superviser vos pigistes.

Les choix les plus populaires dans les applications de suivi du temps sont Toggl et RescueTime.

De nombreux employeurs craignent que les logiciels de suivi du temps ne puissent suivre que la quantité de travail et non la qualité. Bien que cela soit vrai dans une certaine mesure, la plupart des logiciels incluent des journaux d’activités et des captures d’écran pour s’assurer que les employeurs savent ce que leurs free-lances font.

Lorsque vous travaillez avec de nouveaux freelances, vérifiez combien de temps il leur faut pour accomplir certaines tâches. Si vous trouvez qu’un freelance est particulièrement inefficace avec son temps, vous voudrez peut-être chercher sur le marché quelqu’un qui peut faire la même quantité de travail en moins de temps.

Communication

choisir-freelanceDans presque toutes les situations, vous devriez communiquer avec vos freelances pendant toute la durée du projet. Vérifiez qu’ils sont à l’heure et montrez-leur que vous avez un œil sur leur travail.

La communication est essentielle à la gestion d’un projet et à l’établissement d’un climat de confiance entre vous et vos freelances. Assurez-vous qu’ils comprennent bien ce à quoi vous vous attendez. Créez une ligne de communication ouverte pour qu’ils puissent partager leurs progrès et discuter de leurs idées.

Communication directe

La communication directe se fait par des méthodes de messagerie privée ou de groupe. Par exemple, les appels téléphoniques, la messagerie et les courriels. Ce type de contact est inévitable lorsqu’on travaille avec des freelances, mais les moyens d’une telle conversation sont laissés à votre discrétion.

La communication directe avec vos freelances commence dès que vous les recrutez. La plupart des sites de recrutement de freelance implémentent la messagerie directe sur leurs plateformes. Beaucoup de sites indépendants offrent maintenant aussi des vidéoconférences.

Vous pouvez commencer votre communication sur des plateformes freelance, puis étendre à d’autres méthodes, ou vous pouvez communiquer à travers ces sites et applications pour la durée du projet.

Pour la plupart des projets, vous voudrez également connaître l’adresse e-mail de votre freelance. L’email n’est pas bon pour discuter, mais il est bon pour envoyer de plus gros fichiers.

Communication indirecte

Une communication indirecte peut être établie une fois que vous avez recruté un freelance e ou formé une équipe de projet. Ce type de communication transmet de l’information sans toujours faciliter une conversation bidirectionnelle.

Par exemple, les freelances joignent à leurs timesheet des notes indiquant ce qu’ils font chaque heure, ou un employeur rédige une tâche à l’intention d’un pigiste avec des instructions sur la façon d’accomplir une tâche.

Dans la communauté des indépendants, les formes les plus courantes de communication indirecte comprennent les plates-formes de gestion des tâches. La gestion des tâches est différente du suivi du temps, bien que certaines plates-formes intègrent les deux.

Les plates-formes de gestion de tâches et de projets efficaces pour la gestion des freelances comprennent : Trello ou Todoist.

Les produits Google, tels que Google Docs et Google Sheets, sont particulièrement utiles pour la gestion des entreprises indépendantes. Vous pouvez créer un dossier, un document ou une feuille de calcul partagé pour garder une trace de pratiquement tout avec vos collaborateurs indépendants.

Si votre entreprise en démarrage est familière avec les médias sociaux, songez à utiliser les groupes de réseautage social pour la communication indirecte. Créez des groupes ou des cercles de membres de votre équipe sur votre réseau social préféré. Ensuite, faites le suivi des projets en affichant des mises à jour et en surveillant les discussions.

Envoi de fichiers

Pour les très gros fichiers, pensez à utiliser des services tels que wetransfer ou encore, vous pouvez avoir recours à DropBox.

Conclusion

La flexibilité de certains travailleurs est une opportunité pour les entreprises de se lancer dans des projets qu’il aurait été compliqué de mettre en route il n’y a pas si longtemps, il faut en profiter.

0

Comment engager votre premier employé ?

Votre entreprise commence à se développer, vous ne pouvez plus faire face seul aux demandes de vos clients. Vous avez alors deux possibilités, trouver un assistant virtuel ou il vous faut donc embaucher votre premier salarié. Découvrez les démarches à faire pour savoir comment recruter un premier employé.

Le contexte du marché de l’emploi

Un processus de recrutement est difficile. Embaucher le mauvais employé coûte cher, coûte cher à votre environnement de travail et prend beaucoup de temps. Embaucher le bon employé, d’autre part, vous permet d’accroître la productivité de vos employés, d’établir une relation d’emploi fructueuse et d’avoir un impact positif sur votre environnement de travail dans son ensemble.

Pour trouver les bons candidats, les recruteurs doivent avoir des stratégies de recrutement et d’embauche bien planifiées et élaborées. Lors de l’élaboration d’une telle stratégie, il est important de comprendre que le processus de la recherche de talents ne s’arrête jamais.

Ce processus a beaucoup changé depuis quelques années, alors que, pour trouver des candidats, il suffisait d’afficher un emploi sur les journaux d’offres d’emploi et d’attendre que les candidats postulent. Aujourd’hui, si vous voulez trouver des candidats, vous devez élaborer une stratégie d’image de marque solide pour attirer des candidats de grande qualité pour des postes, parfois, difficiles à pourvoir.

Comment embaucher le candidat idéal ?

Rédigez un profil de fonction clair

Il est important de rédiger une description de poste claire et détaillée. Énumérez les tâches, les responsabilités et les exigences, vous pouvez aussi parler de la culture de votre entreprise et de la proposition de valeur de l’employé.

Utilisez une liste de contrôle pour l’embauche d’un employé:

Cette liste de contrôle pour l’embauche d’un employé vous aidera à systématiser votre processus d’embauche d’un employé. Qu’il s’agisse de votre premier employé ou d’un des nombreux employés que vous embauchez, cette liste de contrôle pour l’embauche d’un employé vous aide à suivre vos efforts de recrutement.

La liste de contrôle pour l’embauche d’un employé maintient vos efforts de recrutement sur la bonne voie et communique les progrès aux employés intéressés et au gestionnaire d’embauche.

Définissez votre candidat idéal

Si vous ne savez pas qui est votre candidat idéal ou votre personnalité, vous ne serez pas en mesure de trouver des candidats et de les attirer. Connaître les caractéristiques, la motivation, les compétences et les préférences de ces personnes est extrêmement important pour trouver des candidats qui conviennent à votre entreprise.

La définition de la personnalité d’un candidat est un processus en plusieurs étapes et implique de la planification, mais elle vous aidera à trouver des candidats plus facilement, plus rapidement et plus efficacement. Voici notre guide gratuit pour définir votre personnalité candidate.

Mobilisez vos employés actuels

Utilisez vos employés actuels pour comprendre pourquoi ils aiment travailler avec vous. C’est une excellente façon d’en apprendre davantage sur les choses qui les attirent. Utilisez ces faits pour en attirer d’autres. Vos employés sont vos meilleurs ambassadeurs et les gens font plus confiance aux gens qu’aux marques, aux PDG et aux autres cadres supérieurs.

Impliquer vos employés actuels peut non seulement vous aider à bâtir une stratégie d’image de marque solide et à trouver des candidats plus rapidement et plus facilement, mais cela peut aussi aider vos employés à se sentir plus engagés et importants.

Mettez en œuvre et utiliser des programmes de recommandation des employé:

Il est prouvé que les références sont les meilleurs employés ! Les recommandations peuvent améliorer votre temps, vos coûts et la qualité de l’embauche et rendre votre stratégie d’embauche beaucoup plus productive. Pourtant, de nombreuses entreprises n’ont toujours pas élaboré de stratégies pour trouver des candidats à l’aide de recommandations d’employés. C’est une autre excellente façon d’utiliser vos employés actuels pour vous aider à trouver des candidats. Pour commencer, utilisez ces modèles de courriels de référence pour les recruteurs, et commencez à engager vos employés dès aujourd’hui !

Publiez et partagez votre annonce

L’optimisation de votre site avec une page emplois vacants est l’une des premières choses que vous devriez faire pour trouver des candidats plus facilement. Les candidats qui viennent sur votre site montrent déjà de l’intérêt pour vous, alors ne les laissez pas partir avant de postuler. Vous pouvez commencer par ajouter des témoignages d’employés, des vidéos amusantes, présenter votre équipe et écrire sur le projet cool sur lequel votre entreprise travaille.

Ensuite, vous pouvez partager votre annonce sur vos réseaux sociaux pour recruter via ce biais ce qui se fait de plus en plus. vous pouvez aussi publier une annonce sur les sites dédiés. Enfin, déposer une annonce sur pôle emploi.

L’envoi d’informations utiles, opportunes et pertinentes aux candidats de votre vivier de talents est un excellent moyen de renforcer votre marque employeur et de communiquer votre proposition de valeur pour les employés.

Votre annonce partagée ou parue, vous allez commencer à recevoir vos premières candidatures au bout de quelques jours seulement.

Comment sélectionner les candidats pour un interview ?

Faites un premier tri, en créant trois piles. La première mettant de côté les profils correspondants en tout point à votre besoin, la seconde pour ceux qui ne correspondent pas du tout, et la troisième pour ceux qui regroupent une partie des critères, les « peut-être ».

Pour affiner le tri, vous pouvez aussi consulter les profils sociaux sur LinkedIn, Facebook ou Twitter de chacun des candidats de la bonne pile. Cela peut vous permettre d’en éliminer certains afin de vous alléger le travail fastidieux des entretiens d’embauches.

Pour ceux que vous êtes sûr de ne pas recruter, faites un petit mail de réponse pour leur signifier votre refus. Cela montre en effet l’attention que vous portez aux candidatures. De plus, cela vous évitera d’être relancé par les candidats en attente de réponse.

Pour les candidatures que vous avez mis de côté avec un « peut-être », faites de même, en écrivant un petit mail pour leur signifier que la candidature est à l’étude et qu’ils recevront une réponse sous peu.

Et pour finir, prenez les candidatures pour lesquelles le profil semble correspondre, et programmez des rendez-vous physiques avec chacun des candidats. Au cours de ces entretiens vous pourrez donc vérifier les compétences du postulant et évaluer sa motivation pour le poste.

Vérifier les antécédents et les références lors de l’embauche d’un employé

Une vérification efficace des antécédents est l’une des étapes les plus importantes de l’embauche d’un employé. Vous devez vérifier que tous les titres de compétences, les compétences et l’expérience présentés et de qualité sont réellement possédés par votre candidat.

La vérification des antécédents doit comprendre les références professionnelles, en particulier celles des anciens superviseurs, les diplômes, les références d’emploi et les emplois effectivement occupés, ainsi que les antécédents criminels.

Comment choisir la personne recrutée suite à l’entretien de recrutement ?

Si vous pouvez poser les bonnes questions, vous aurez plus de chances de choisir un candidat qui convient à l’emploi. Cependant, si vous n’avez pas de bonnes compétences en matière d’entretien d’embauche ou de job interview, vous pourriez faire une offre à quelqu’un qui, en fin de compte, ne convient pas à votre entreprise.

Vous devez savoir écouter, savoir comment rediriger une conversation et être capable de faire la distinction entre ceux qui veulent simplement le poste et le candidat parfait qui peut faire le travail. Savoir comment mener une entrevue réussie peut vous aider à trouver les meilleurs employés. Voici quelques conseils pour vous aider dans le processus de sélection :

  • Préparez-vous.
  • Donnez le ton. Faites savoir à vos candidats que vous êtes heureux de les rencontrer. Exprimez également votre appréciation pour le temps qu’ils ont pris pour venir. Expliquez comment l’entrevue se déroulera, puis essayez de suivre ce format le plus fidèlement possible.
  • Préparez un scénario. Ne sous-estimez pas l’importance de préparer plusieurs questions à l’avance. Trop souvent, les gestionnaires occupés oublient jusqu’à ce qu’il soit trop tard ce qu’ils voulaient demander. Posez des questions ouvertes ainsi que des questions qui pourraient susciter une réponse plus détaillée. Par exemple, vous pouvez dire : “Dites-moi ce qui vous a poussé à postuler pour ce poste.”
  • Écoutez attentivement les réponses. Essayez de poser un bon mélange de questions – celles qui donnent un aperçu du comportement, suscitent l’opinion, démontrent l’expérience et révèlent le contexte. Une fois l’entrevue terminée, vous devriez avoir une assez bonne idée de ce que la personne aime et n’aime pas, ainsi que de ses forces et de ses faiblesses.
  • Écoutez votre instinct. Si un candidat semble trop beau pour être vrai ou ne possède pas les compétences dont vous avez besoin, soyez honnête avec vous-même lorsque vous évaluez la réunion. Dans certains cas, vous devrez peut-être poser des questions plus pointues. D’un autre côté, aucun questionnement ne peut changer la capacité d’une personne à faire un travail.
  • Gérez votre temps. Si vous avez réservé une heure pour une entrevue, faites de votre mieux pour respecter cet horaire. Mais préparez-vous aussi à abréger la réunion et à passer aux questions plus finales. Ne perdez pas votre temps ou celui du candidat en prolongeant la réunion. S’il n’y a pas de correspondance, aucune conversation ne changera ça.
  • Prenez des notes. Vous voudrez prendre des notes afin de pouvoir revoir la réunion plus tard. Cela sera particulièrement important si vous interviewez plusieurs personnes pour le même poste.

N’oubliez pas que le candidat vous interviewe également. En plus d’être habile à poser les questions appropriées, celles qui susciteront les forces et les talents d’un candidat, vous devez aussi être conscient de l’impression que vous faites. Tout comme la personne interrogée se vend à vous et à votre entreprise, vous essayez essentiellement d’obtenir le même résultat. Assurez-vous, par exemple, que vous en savez le plus possible sur votre entreprise ; la personne interrogée se tournera vers vous pour obtenir cette information.

L’embauche

Lorsque vous avez sélectionné votre candidat, il vous faudra réaliser les démarches administratives nécessaires pour son recrutement. Commencez par récupérer l’ensemble de ses papiers d’identité, à savoir sa carte vitale, sa carte d’identité, son RIB, et les renseignements vous permettant de rédiger le contrat de travail. Effectuez la déclaration préalable à l’embauche avant la prise de poste effective. Le jour de la prise de poste, faites signer le contrat de travail à votre nouveau salarié.

Une fois le côté administratif réglé, il est également nécessaire d’intégrer votre collaborateur. Soyez disponible lorsqu’il arrive afin de lui présenter le fonctionnement de l’entreprise et ce que vous attendez de lui précisément. Le but étant bien sûr que votre nouveau salarié soit opérationnel très rapidement.

Après l’embauche

La signature du contrat de travail, qu’il s’agisse d’un contrat à durée déterminée ou indéterminée, implique une période d’essai d’une durée variable selon le type de contrat et le statut de votre salarié.

Cette période d’essai vous permettra d’évaluer votre salarié à son poste, tant au niveau de ses compétences, que de sa motivation.

Au cours de cette période, si vous n’êtes pas satisfait, vous avez la possibilité de rompre le contrat sans motif, tout en respectant un délai de prévenance légal. De même, le salarié à les mêmes droits et peu décider de quitter son poste.

0

Qu’est-ce que la TVA et quel effet peut-elle avoir sur mon entreprise ?

La TVA ou taxe sur la valeur ajoutée est un impôt sur la consommation qui est la première ressource du budget de l’état. C’est un impôt prélevé par les entreprises pour l’état, ce qui rend sa perception peut couteuse. Voyons son fonctionnement et ses implications.

Qu’est-ce que la TVA ?

La taxe sur la valeur ajoutée, ou TVA, est une taxe supportée par le consommateur final et prélevée sur les ventes de biens et services par les entreprises pour le compte du gouvernement. Toutes les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel dépasse un certain seuil doivent s’enregistrer à la TVA et remplir une déclaration de TVA.

Une fois que votre entreprise est enregistrée à la TVA, vous devez faire trois choses :

  1. vous devez facturer la TVA sur les biens ou services que vous vendez à vos clients et autres entreprises,
  2. vous devez payer la TVA sur les biens et services que vous achetez à d’autres entreprises nationales,
  3. vous devez déposer une déclaration de TVA chaque trimestre.

Comment fonctionne la TVA

fonctionnement-tvaLa TVA est une taxe qui est prélevée en cascade sur la valeur ajoutée apportée par chaque intermédiaire. Au final, c’est le consommateur final qui paie l’entièreté de la taxe. Chaque intervenant assujetti de la chaîne de création de valeur va payer la TVA à son fournisseur et va faire payer la TVA à son client. Comme il y a une valeur ajoutée, les montants prélevés sont pus importants que les montants payés. La différence est à payer à l’administration fiscale. Voyons un exemple chiffré de calcul de la TVA :

Un ébéniste fabrique un meuble qu’il vend à un client 1.000€ htva. Le client va payer 1.200€. Pour faire le meuble, l’ébéniste a dû acheter du bois au marchand de bois, il en a eu pour 400€ htva. L’ébéniste a donc payé au marchand de bois 480€. Le marchand de bois a acheté le bois débité à la scierie pour 200€. Avec la TVA il a payé 240€. La scierie a acheté le bois à l’entreprise de bucherons pour 100€, elle a du les payer 120€ avec la TVA.

Au final, le client a payé 200€ qui ont été collecté par l’ébéniste.

  • L’ébéniste va payer à l’administration 200€ (TVA perçue) – 80 (TVA payée au marchand de bois) = 120€
  • Le marchand de bois va payer à l’administration 80€ (TVA perçue) – 40 (TVA payée à la scierie) = 40€
  • La scierie va payer à l’administration 40€ (TVA perçue) – 20 (TVA payée à l’entreprise de bucherons) = 20€
  • La scierie va payer à l’administration 20€ (TVA perçue) = 20€

Le total fait 120 + 40 + 20 + 20 = 200€, ce qui correspond au montant payé par le client final !

Les modalités pratiques de la taxe sur la valeur ajoutée

Vous devez vous inscrire à la TVA.

Lorsque vous l’ajoutez aux factures, vous devez indiquer séparément le montant de la TVA, en indiquant le coût des biens ou des services hors TVA, le coût de la TVA et le taux auquel elle a été facturée, ainsi que le montant total dû.

Trois taux de TVA différents peuvent être appliqués : le taux normal, 20%, le taux intermédiaire, 10%, et le taux réduit, 5,5%, sur les biens de première nécessité. Certains biens et services sont également exonérés de TVA.

Il existe également des règles spécifiques en matière de TVA qui s’appliquent à certains métiers et industries.

La plupart des entreprises perçoivent plus de TVA auprès de leurs clients qu’elles ne paient à leurs fournisseurs. Ils remplissent ensuite une déclaration trimestrielle de TVA et versent l’excédent à l’administration chargée de la perception. Si vous avez payé plus de TVA que vous n’en avez encaisser, la TVA est remboursable sous certaines conditions.

Comprendre la TVA collectée et la TVA déductible

Aux fins de la TVA, la taxe que vous prélevez sur ces livraisons est votre taxe en aval. Les clients enregistrés à la TVA qui utilisent vos fournitures pour leur entreprise enregistrent ensuite la taxe que vous leur facturez comme taxe en amont.

La TVA déductible est la TVA que vous avez payée à vos fournisseurs pour les achats et les dépenses de votre entreprise. Elle comprend la TVA sur les matières premières et les choses que vous achetez pour les revendre, ainsi que les équipements professionnels, les appels téléphoniques professionnels et les paiements pour des services professionnels, tels que les honoraires des comptables.

Si vous payez régulièrement plus de TVA que vous ne percevez, vous pouvez remplir une déclaration chaque mois et demander un remboursement auprès de l’administration.

Rappelez-vous que c’est vous, et non votre entreprise, qui êtes assujetti à la TVA. L’enregistrement couvre toutes les parties de votre entreprise, vous n’avez donc besoin de vous enregistrer qu’une seule fois. Si vous avez acheté votre entreprise dans une optique de continuité, vous devez examiner le chiffre d’affaires imposable pour voir si vous devez vous inscrire. Votre date d’enregistrement sera le jour où vous avez repris l’entreprise. Si l’ancien propriétaire était déjà enregistré à la TVA, vous pouvez conserver le numéro de TVA existant.

Quand êtes-vous en régime de franchise de la TVA ?

Ce dispositif libère les entreprises de la déclaration et du paiement de la TVA sur les prestations ou ventes qu’ils réalisent. Indépendamment de la forme juridique et le régime d’imposition sur les bénéfices, le régime fiscal s’applique aux entreprises dont le chiffre d’affaires de l’année précédente ne dépasse pas certains seuils.

Le chiffre d’affaires annuel hors taxes ne doit pas dépasser:

  • sur l’année civile précédente les 82 800 € pour les activités de commerce et d’hébergement,
  • sur l’année civile précédente les 33 200 € pour les prestations de service et les professions libérales relevant des Bénéfices Industriels et Commerciaux ou BIC et des Bénéfices Non Commerciaux ou BNC pour les activités libérales
  • sur l’année civile précédente les 42 900€ pour les activités réglementées des avocats.

TVA intracommunautaire

La TVA n’est pas due pour les échanges entre assujettis comme vous pouvez en apprendre sur le sujet dans cet article : Pourquoi vous ne devez pas facturer la TVA pour une prestation de services intracommunautaire !

 

0

Avantages importants de Google My Business pour votre entreprise

Google My Business est l’un des moyens les plus faciles d’améliorer votre présence dans les résultats de recherche, mais de nombreuses entreprises ne parviennent pas à l’utiliser à son plein potentiel.

Il est connu que Google est le premier moteur de recherche dans les pays européens et un excellent moyen de trouver des produits et services locaux. Néanmoins de nombreux propriétaires d’entreprises sont encore absents de Google My Business ou n’ont pas réclamé leur présence ce qui pourrait vous coûter des clients et de l’argent.

Pourquoi les petites entreprises devraient avoir une présence dans  Google My Business, et pourquoi cela vaut la peine de prendre le temps et l’effort de rendre la liste aussi utile et efficace que possible.

Qu’est-ce que Google My Business ?

Google My Business est un annuaire qui comporte les lieux intéressants à visiter. Ce profil en ligne de votre entreprise comprend le logo de votre entreprise, le NAP (nom, adresse et numéro de téléphone), des images de votre entreprise, les commentaires et évaluations des clients, une carte géographique et autres détails concernant votre entreprise.

Lorsqu’un consommateur recherche une entreprise sur Google, l’annonce de l’entreprise s’affiche sur le côté droit sur l’écran de votre ordinateur de bureau ou tout en haut de l’écran d’un smartphone. La présence dans le listing est gratuite pour les entreprises. Grâce au système de réclamation et de vérification, vous êtes sur que personne ne peut usurper votre fiche. Cela peut se faire de trois façons :

  • par texto ou appel automatisé,
  • par courriel,
  • par envoi postal.

Les options e-mail et texte peuvent être complétées en quelques minutes, tandis qu’une carte postale par la poste peut prendre jusqu’à cinq jours. Une fois que votre Google My Business est vérifié, vous pouvez modifier les détails comme les heures d’ouverture, l’emplacement du service, les adresses, les photos et répondre aux commentaires laissés sur votre annonce d’entreprise.

Avantages importants de google my business

google-my-businessGoogle my business aide les clients à trouver vos lieux d’affaires par le biais d’une carte afin qu’ils puissent facilement visiter, lire les critiques et fournir des commentaires. Vous attirez plus de clients et en ajoutant différents formats de contenu à votre liste google my business afin que vous puissiez garder les gens engagés et à jour sur vos produits et services efficacement.

Les options d’analyse de données dans google my business vous permettent de suivre les progrès des efforts de marketing, etc. Il s’agit de services gratuits de Google pour tous les types d’entreprises dans le monde entier.

Comme vous le savez, le marketing joue un rôle important dans le succès de votre entreprise. C’est pourquoi l’utilisation de Google My Business Listing vous aide à atteindre les objectifs de présence en ligne de votre entreprise. Google mon entreprise est un moyen que vous pouvez utiliser pour obtenir en haut de la première page sur google lorsque vos clients potentiels recherchent votre entreprise.

Aidez vos clients à trouver votre entreprise ou votre magasin sur la carte

Inscrivez votre entreprise sur google map tout en créant Google My Business Listing afin que les gens puissent trouver votre entreprise lorsque vous effectuez une recherche sur Google. Les avantages pour votre entreprise sont que les gens utilisent l’ordinateur, le mobile et la tablette pour rechercher des solutions, des affaires, des produits et des services en utilisant Internet.

Ainsi, la prochaine fois qu’ils effectueront une recherche, votre entreprise apparaîtra dans les résultats de recherche avec la carte et l’adresse municipale. C’est le moyen le plus facile d’aider les gens à trouver votre emplacement dans le marché de votre entreprise.

Par exemple, si vous avez une quincaillerie, les gens peuvent faire une recherche sur google. Quincaillerie à Darlaghat, Shimla, Chandigarh ou près de chez moi. Quel que soit son rapport avec votre entreprise (après optimisation du contenu de la liste de mon entreprise sur google) pour un moteur de recherche, votre entreprise apparaîtra en haut de l’écran. C’est ainsi que vous attirerez plus de visiteurs vers votre entreprise, votre site Web et vous serez en mesure d’établir une forte présence en ligne de votre entreprise.

Les feedbacks

Lorsque les clients laissent un avis Google et donnent 5 étoiles pour vos services et produits, la première chose qui se produit est que votre annonce d’entreprise se classe plus haut sur google.

Le 2e vous serez en mesure d’attirer plus de clients à votre entreprise parce qu’il ya la preuve de la rétroaction cinq étoiles et les commentaires des clients existants. S’il y a des commentaires négatifs, cela vous aidera aussi à apporter certains changements à vos produits et services. Tout est aligné pour faire croître votre entreprise par Google. Vous n’avez donc qu’à l’utiliser de la bonne façon dont vous pensez qu’il sera pour votre développement commercial sur Internet.

Attirez de nouveaux clients en ajoutant des publications

Google mon entreprise fournir des fonctionnalités de grande qualité pour votre entreprise. Si vous n’avez pas de site Web ou si vous en avez un, vous pouvez quand même utiliser google my business pour afficher les mises à jour relatives à votre entreprise. Vous pouvez publier des photos, des vidéos, des guides et bien d’autres choses qui, à votre avis, seront utiles aux gens. Il suffit donc de l’utiliser pour vos avantages.

Ajouter des vidéos, des photos, des événements à votre google mes messages d’entreprise, non seulement vous garder mieux classés pour les requêtes de recherche locale, mais aussi garder vos clients engagés avec votre marque et services.

Connectez-vous et discutez avec vos clients

La plupart d’entre nous sommes en ligne sur des téléphones portables. Utilisation de l’Internet en mobile pour diverses raisons. Maintenant, une autre raison qui google mon annonce d’entreprise apporte à vous et votre entreprise est que vous pouvez vous connecter avec vos clients en temps réel.

Peu importe où vous voyagez, chaque fois que les gens trouvent votre entreprise dans les résultats de recherche, ils peuvent discuter avec vous au sujet de vos produits/services.

Cela signifie que vous pouvez communiquer avec eux à l’aide de votre téléphone portable de n’importe où. Après le chat, vous pouvez transférer ce chat/appel à un membre de votre équipe ou à un vendeur pour suivre ce client que vous avez récemment communiqué via Google mon chat professionnel.

Ajoutez votre site Web d’entreprise

L’ajout d’un site Web à votre liste d’entreprises est un excellent moyen d’attirer des clients potentiels sur votre site Web d’entreprise. Pour qu’ils puissent connaître les expériences que vous êtes prêt à leur offrir. Vous pouvez également ajouter un lien vers votre site Web dans la liste google my business et toutes les pratiques similaires augmenteront le trafic vers votre site Web.

Répondez aux questions des clients

Avant et après l’achat, les clients peuvent poser de nombreuses questions. Cela peut être comme ” pouvez-vous livrer 70 cahiers à l’une de nos écoles situées dans votre région ” ? Il peut s’agir d’un “service de réparation et d’entretien”, etc. Répondre à ces questions et les résoudre apportera la confiance des gens dans votre entreprise.

Et Google Business listing Q/A est la preuve que vous fournissez d’excellents services et produits aux gens et que vous apportez des changements positifs dans leur vie quotidienne. Il fera croître votre entreprise et vos ventes de façon exponentielle.

Ajoutez les heures d’ouverture et de fermeture et prenez rendez-vous

L’ajout de vos heures de travail permet non seulement à vos clients de gagner du temps, mais aussi de ne laisser aucun client vide. Les gens peuvent voir que vos heures d’ouverture sont de 9 h à 18 h et ils peuvent voir que vous êtes fermé lors de certaines occasions sociales et jours fériés. Cela aidera les gens à planifier leur temps et leur visite lorsque vous serez disponible et que vous aurez la journée de travail. Il est très important pour les agences, les consultants, les écoles, les collèges, les magasins, les banques, les hôpitaux, etc. d’afficher les horaires. Et la meilleure méthode pour cela est Google My Business.

Analysez la performance de votre annonce

L’inscription de votre entreprise sur Google vous offre un autre avantage : des statistiques. Google vous fournit des données sur la performance de la fiche de votre entreprise. C’est le nombre de fois que votre entreprise est apparue dans les résultats de recherche, combien de fois les gens ont visité votre site Web, combien de fois vos messages ont été attrayants pour vos clients, etc.

Ce type de données clients vous aide à construire des stratégies de marketing en ligne et vous commencerez à travailler sérieusement sur le marketing numérique qui est le plus important de nos jours pour tous les types d’entreprises.

Ainsi, dans cet article, vous avez appris comment vous pouvez bénéficier de l’inscription de votre entreprise locale sur Google et comment obtenir trouvé votre entreprise sur le # 1 sur Google recherches par les clients pour le nom de l’entreprise, les services et produits dans la région locale et internationale et ses avantages.

0

La facture électronique – digitale ou facture papier ?

On peut vite l’oublier, mais le système de facturation d’une entreprise est un poste des plus importants. D’une part, il représente un budget non négligeable : une facture fournisseur peut coûter jusqu’à 14 €, tandis qu’une facture client a un coût estimé entre 8 et 9,5 €. Multiplié par le nombre de factures mensuelles que vous devez gérer, ce budget peut très vite grever une partie significative de votre chiffre d’affaires. D’autre part, des factures mal rédigées, incomplètes ou inutilement démultipliées entraînent à la fois des frais de stockage supplémentaires, des retards de paiement ou des litiges.

La facture électronique est un bon moyen d’atténuer ces risques et coûts. Découvrez-en plus sur les factures en général, et les avantages de la facturation digitale sur la facturation papier.

Qu’est-ce qu’une facture ?

Une facture est un document qui atteste de l’achat ou de la vente d’un bien ou service. Il décrit la dette d’un client envers un fournisseur, et invite le débiteur à régler le montant de cette dette. Si la facture est obligatoire dans le domaine du b2b (relations entre entreprises), elle est facultative dans le cas de fourniture de biens ou services à des personnes physiques qui effectuent leurs achats à des fins purement privées.

La facture est un document obligatoire, qui fait office de preuve d’une transaction. Elle doit comporter de nombreuses mentions, au premier rang desquelles le mot explicite « Facture ». Elle doit aussi mentionner :

  • La date d’émission ;
  • La date de livraison ;
  • Un numéro d’identification unique ;
  • Les identifications complètes du fournisseur et du client ;
  • La forme juridique, juridiction et registre des personnes morales correspondant à l’entreprise ou à l’association émettrice ;
  • Le numéro de compte de la société ;
  • La description du ou des biens et services fournis, accompagnée de la quantité, du code et du prix ;
  • Les taux de TVA de chaque fourniture et leur montant ;
  • La disposition qui exonère de TVA, le cas échéant ;
  • Et enfin, les conditions générales.

On le voit, la facture est un document répondant à des normes précises, qu’elle soit sous forme papier ou digitale. C’est une des raisons qui rendent la facture digitale intéressante par rapport à la facture papier.

Les avantages de la facture digitale pour votre activité

Vous l’aurez compris, un des premiers avantages de la facturation digitale est l’automatisation du système. Grâce à elle, une fois vos factures correctement paramétrées, vous avez bien moins de chance, voire aucune, d’oublier une mention légale importante sur vos factures. L’autre avantage essentiel de la facture électronique est son coût bien plus faible que la facture papier. Là où une facture papier coûte entre 8 et 14 €, la facture électronique est chiffrée entre 4 et 6 €. Confier son système de facturation à un logiciel dédié permet :

  • De savoir à tout moment quelles sont les factures envoyées, payées et impayées ;
  • D’envoyer automatiquement des rappels ;
  • De générer des factures plus rapides, et avec une livraison plus fiable que par voie physique ;
  • D’enregistrer automatiquement les paiements, en associant le logiciel comptable et bancaire avec celui de facturation ;
  • De pouvoir créer et exploiter des statistiques sur les paiements pour améliorer sa stratégie.

facture-electronique

La légalité de votre facturation digitale

Vu ses nombreux avantages, on se demande quel pourrait bien encore être l’intérêt de la facture papier. Le principal frein que vous pouvez imaginer à la facture digitale est peut-être sa légalité. En effet, on a souvent tendance à croire qu’un document virtuel n’a pas le caractère légal et officiel de son pendant physique.

Et bien, dans le domaine de la facturation comme dans d’autres, cette crainte n’est plus justifiée. Depuis janvier 2013, la Commission européenne a voulu assouplir la réglementation sur les factures électroniques, afin d’instaurer une équivalence entre la facture papier et la facture électronique. 5 conditions doivent être respectées pour cela : l’accord préalable du partenaire ; la garantie de l’authenticité et de l’intégrité du contenu ; les mentions obligatoires (vues plus haut) ; la délivrance réelle de la facture ; une lisibilité parfaite de la facture, ne pouvant pas être soumise à interprétation.

Voici les références des 3 directives européennes

  • 2001/115/CE,
  • 2006/112/CE,
  • 2010/45/CE

qui obligent les États Membres à adapter leurs législations nationales afin que les factures électroniques soient légales.

Ces conditions réunies, votre facture digitale aura très exactement la même valeur juridique qu’une facture papier, dont vous pourrez tout bonnement vous passer.

En résumé, doit-on conserver ses factures papier ?

Si vous optez pour un système de facturation entièrement digital, vous n’avez donc plus obligation de conserver vos factures papier. Cela vous permet notamment de réaliser des économies sur les frais de stockage.

Si toutefois vous désirez conserver vos factures papier, sachez que comme pour les factures numériques, la législation comptable impose de les stocker pour une durée de 7 ans.

 

0

Comment choisir un comptable pour mon entreprise ?

Trouver un expert comptable ! A moins de connaître quelqu’un ou qu’un comptable vous soit recommandé, voilà une tâche compliquée. Vous êtes chef d’entreprise et avez créé votre PME, c’est un peu votre bébé, vous y tenez et vous ne voulez pas la confier à n’importe qui. Il n’y a rien de plus normal. Voilà comment choisir un comptable !

Qu’est-ce qu’un comptable ?

Un comptable est une personne qui enregistre les opérations commerciales au nom d’une organisation, rend compte du rendement de l’entreprise à la direction et publie des états financiers.

Si votre entreprise n’a pas les moyens d’embaucher un comptable, vous devez externaliser la tenu de votre comptabilité et choisir un cabinet expert comptable.

Quel est le rôle du comptable ?

Le comptable agit dans le respect du code du commerce qui impose une tenue des comptes régulières donnant une description fidèle des biens, de la position financière et des résultats de l’entreprise.

Les opérations de base d’un cabinet comptable sont :

  • L’enregistrement chronologique des opérations
  • La révision comptable ou vérification des soldes comptables avant l’édition du bilan de l’entreprise. La révision comptable doit être faite au moins une fois par an.
  • Bilan (comptes annuels de l’entreprise)
  • L’émission d’un paiement de salaire ou de traitement à un employé, ce qui implique l’enregistrement d’une dépense et d’une sortie de fonds.
  • Rapprochement d’un relevé bancaire, ce qui produit probablement des ajustements au compte de caisse.

En plus de l’enregistrement des transactions, un comptable produit un certain nombre de rapports :

  • Les états financiers sont remis aux propriétaires et/ou exploitants d’une entreprise, ainsi qu’aux prêteurs et autres créanciers. Les états financiers comprennent le compte de résultat, le bilan et l’état des flux de trésorerie.
  • Des rapports de gestion sont remis à l’équipe de direction. Les rapports sont hautement adaptés aux besoins de chaque entité et peuvent couvrir des sujets tels que les ventes de certaines gammes de produits, les enquêtes sur les écarts de coûts, les retours sur ventes et une analyse des heures supplémentaires effectuées.
  • L’état des amortissements.
  • Le bilan social.
  • Les déclarations fiscales et de TVA sont remises aux services compétents des impôts et de la TVA. Les tableaux de bord fournissent des détails sur les montants payés pour les impôts sur le revenu ou des sociétés, la TVA, …
  • Vous assister en cas de contrôle fiscal.

Évolution du métier de comptable

Plaidoyer existe en faveur d’un nouveau rôle pour les comptables et les experts-comptables. Bien sûr, il faut séparer le travail d’audit et le travail de conseil, ce qui est également une obligation. Mais de plus en plus de ces contrôles seront effectués par ordinateur. Cela aiderait énormément la profession beaucoup plus d’attention était accordée aux compétences en communication et en conseil dans les cours de formation. Les entrepreneurs et les entreprises ont un grand besoin de personnes qui pensent avec eux à l’entrepreneuriat. Il y a beaucoup d’experts financiers qui utilisent encore un jargon professionnel qui n’aide pas beaucoup les entrepreneurs.

La profession d’expert-comptable peut et doit être rendue beaucoup plus attrayante. Si vous demandez à un jeune de 18 ans s’il a envie d’étudier la comptabilité, il ne trouve probablement pas cela très attrayant. Si, par contre, vous lui demandez s’il veut aider les entrepreneurs à faire plus de profits, il y répondra probablement avec plus d’enthousiasme.

S’éloigner des factures horaires

Dans les cabinets comptables, le défi consiste à passer de la facturation à l’heure à la rémunération de la valeur ajoutée du comptable. Si vous deviez jouer un rôle consultatif, vous travailleriez sur la base d’un projet. Effectuer un calcul de coût, par exemple, peut être un travail à forte intensité de main-d’œuvre, mais il reste à voir s’il donne réellement des résultats pour le client. Si, au lieu de cela, vous deviez guider le client vers une augmentation de sa marge de X %, vous obtiendriez de vrais résultats.

Voici les mesures qui contribueraient à rendre la profession de comptable à nouveau intéressante :

  • rendre la formation plus attrayante,
  • accorder plus d’attention à la communication et au conseil dans la formation,
  • s’éloigner du système des factures horaires.

Comment trouver un comptable ?

Le comptable est un métier en pénurie et à court terme ne sera pas comblée par l’automatisation. La profession d’expert-comptable peut et doit être rendue beaucoup plus attrayante.

On a longtemps spéculé dans ce secteur sur l’automatisation qui viendrait compléter les déficits, mais ce n’est pas possible à court terme.

Le moyen le plus efficace de trouver la perle rare reste le bouche à oreille en vous renseignant auprès d’autres responsables d’entreprises qui ont plus ou moins les mêmes caractéristiques et les mêmes besoins que vous.
Si vraiment vous ne connaissez personne susceptible de vous renseigner efficacement, tournez-vous soit :

vers l’Ordre régional des experts-comptables,

la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) qui vous donneront la liste des cabinets de votre région,

un site qui peut vous aider pour trouver votre comptable sur RegionsJob.

Vous devrez alors procéder à une sélection en respectant certains critères.

Les critères à prendre en compte pour choisir un comptable

Il est donc primordial qu’une relation de confiance s’instaure entre lui/elle et vous.

La première chose à faire est de définir vos besoins. Souhaitez-vous simplement un service comprenant les opérations de base ou préférez-vous obtenir des conseils pour vous aider à gérer efficacement votre entreprise ?

trouver-comptable1-. Choisissez un comptable qui connait vos activités

En faisant vos recherches, vous vous apercevrez vite que les cabinets d’experts-comptables sont plus ou moins spécialisés dans un secteur d’activité et visent le même type de clientèle. Cela est précieux dans la mesure où ils sont capables de détecter rapidement les incohérences dans la gestion de votre entreprise. Ils ont des points de référence. Ils connaissent également les problèmes auxquels vous pouvez être confronté, notamment si votre profession est spécifique ou très réglementée (restauration, bâtiment, secteur médical, etc…). Choisissez un expert-comptable qui connaît votre métier et ses caractéristiques.

2-. Choisissez un comptable à votre taille

Les cabinets d’experts-comptables travaillent souvent avec une clientèle issue du même secteur d’activité et de la même taille. Certains sont ainsi spécialisés dans les TPE et PME. Inutile de vous adresser à un cabinet prestigieux qui n’aura pas de temps à vous consacrer, vous considérera toujours comme un petit client mais vous facturera quand même des honoraires aussi prestigieux que sa réputation.

Si vous êtes un créateur d’entreprise en phase de création ? Dans ce cas choisissez un expert-comptable capable de vous conseiller sur le statut approprié à votre situation personnelle et de vous aider pour les formalités administratives.

3-. Trouvez un comptable proche de votre entreprise

La proximité géographique est généralement un atout, à condition que votre interlocuteur soit disponible. En effet, il ne sert à rien d’être proche de son cabinet s’il ne peut répondre à votre demande en cas d’urgence ou si vous avez une demande précise.

4-. Pensez à l’usage des technologies comptables

Vous pouvez préférez un expert comptable en ligne travaillant pour un cabinet d’expertise-comptable dématérialisé si vous êtes technophile. Si vous ne l’êtes pas, il est préférable de choisir un comptable qui travaille de façon plus traditionnelle.

Aujourd’hui, les cabinets utilisent des logiciels informatiques spécifiques qui vous permettent, via une plateforme d’échange, d’avoir accès à votre dossier à tout moment. Dans ce cas, les logiciels de votre comptable devront être compatibles avec votre propre système informatique.

5-. Le comptable qui vous fera payer le juste prix

Le tarif, le nerf de la guerre, doit être en rapport avec le service rendu. Certains experts-comptables facturent au forfait, d’autres à l’heure. Avant de prendre votre décision, demandez-lui précisément ce qu’englobe le prix s’il s’agit d’un forfait. D’une manière générale, fuyez les comptables qui vous proposent des tarifs dédiant toute concurrence, leurs prestations sont à la hauteur de leurs tarifs et vous risqueriez de vous retrouver dans une situation délicate vis-à-vis des services fiscaux. N’oubliez pas qu’en matière de services, c’est comme partout ailleurs, la qualité a un prix. Cependant, le montant des honoraires ne doit pas être disproportionné par rapport au service rendu et risquer de mettre en danger la santé de votre entreprise.

Il existe de plus en plus de logiciel de comptabilité accessible aux entrepreneurs, voyez si le comptable est d’accord que vous encodiez une partie de vos pièces comptables par facilité et pour réduire le coût. C’est une façon d’avoir un comptable pas cher car, vous lui laissez les tâches spécifiques telles que les conseils d’expert et vous occupez de l’encodage répétitif.

En plus avoir accès à sa comptabilité en ligne via un logiciel comptable en SAAS est un avantage pour la tenue de comptabilité. En effet, vous avez accès aux informations de votre logiciel de gestion à partir de n’importe quel poste ou ordinateur.

6-. Prenez un comptable qui se tient à jour

En matière de comptabilité la législation évolue rapidement. Il est primordial pour la bonne marche de votre entreprise que vous soyez averti en temps réel des changements affectant la législation fiscale, sociale, juridique et comptable. Votre comptable est avant tout un conseiller privilégié et le partenaire principal de votre entreprise.

7-. Optez pour un comptable qui a du temps pour vous

Évitez les experts-comptables surbookés qui ne savent pas déléguer et croulent sous les dossiers de leurs clients. Vérifiez que le cabinet est composé d’une équipe compétente et proportionnelle à la taille de sa clientèle. Vous aurez toujours un interlocuteur de confiance qui saura répondre à vos questions dans le cas où la personne chargée de votre dossier serait indisponible. N’oubliez pas que votre expert-comptable est avant tout un partenaire essentiel dans la conduite de vos affaires. Une relation de confiance mutuelle doit s’établir entre vous.

0
Page 4 du 6 «...23456