Management

Des fleurs pour améliorer vos locaux professionnels

Quel que soit le type de vos bureaux ou vos locaux, avoir une façade fleurie est toujours une idée sympathique pour attirer le regard et rendre votre espace de travail plus agréable. Il existe des pots longs et peu profonds que l’on pose sur le bord de la fenêtre ou que l’on suspend à son balcon qui sont conçus exprès pour cet usage. C’est ce qu’on appelle des jardinières ou des balconnières. Vous pouvez voir les balconnières et suspensions sur le site.

Pourquoi fleurir vos locaux professionnels ?

balconnieresLes arrangements floraux peuvent être précieux pour les environnements d’entreprise tels que les bureaux, pour de nombreuses raisons. Les fleurs  peuvent sans aucun doute améliorer l’aspect esthétique de n’importe quel environnement de bureau et apporter une touche de vie et de couleur bienvenue. Cependant, il y a aussi un certain nombre d’autres avantages, plutôt surprenants, d’avoir des fleurs sur le lieu de travail qui pourraient bien vous surprendre. En effet, la recherche a suggéré que les fleurs peuvent avoir un impact significatif sur notre humeur, notre créativité et notre productivité et donc que le contact avec les plantes peut avoir un impact positif sur notre santé et notre bien-être. Voici donc un bref aperçu de certains de ces avantages clés surprenants des fleurs sur le lieu de travail.

Humeur

Il est intéressant de noter que certaines données suggèrent que les fleurs sur le lieu de travail peuvent améliorer la productivité. Des études ont démontré que regarder les fleurs peut en fait nous rendre plus heureux. Fait significatif, il existe également des preuves suggérant que les fleurs peuvent également aider à réduire le stress au travail, à abaisser la tension artérielle et même à réduire l’absentéisme, ce qui en fait un ajout assez étonnant à tout bureau.

Créativité

Les fleurs peuvent aussi avoir la capacité de stimuler la créativité. Une étude de recherche portant sur les effets des fleurs en milieu de travail a démontré que les hommes et les femmes font preuve d’une pensée plus novatrice et génèrent plus d’idées et de solutions créatives aux problèmes dans un environnement de bureau qui comprend des fleurs et des plantes. On pense aussi que les plantes peuvent être bénéfiques pour notre santé en améliorant la qualité de l’air, par exemple en augmentant la quantité d’humidité dans l’air et en éliminant certaines toxines.

Accueil

Vos visiteurs seront aussi influencés par l’ambiance créée par les fleurs de vos balconnières.

Ces faits surprenants sur les fleurs en milieu de travail démontrent leur puissante capacité à avoir un impact positif sur nous.

Quelles plantes choisir pour les balconnières ?

Soyez attentif à ne pas planter n’importe quelles fleurs. Les balconnières étant peu profondes, les plantes qui ont l’habitude de faire de longues racines resteront rachitiques. Il est donc important de bien choisir ses fleurs pour ses jardinières. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour réussir une décoration florale parfaite. Voyons ensemble comment composer la balconnière idéale pour embellir l’extérieur de votre maison ou de votre appartement.

L’ensoleillement

La tout première étape est de choisir des plantes dont le besoin en soleil correspond à l’orientation de vos bureaux.

Voici quelques exemples de plantes qui ne demandent que peu de soleil :

  • balsamine,
  • bégonias tubéreux,
  • plectranthus ‘Mona Lavender’,
  • ajuga rampante,
  • des pervenches,
  • certains géraniums vivent également bien à l’ombre.

De l’autre côté, nous avons des plantes qui demandent beaucoup de soleil : anthemis, euryops, pétunia retombant, verveine retombante, géranium lierre, gazania ou encore ficoïde

Le besoin en eau

Si vous prévoyez des balconnières avec plusieurs plantes différentes dans un même bac, il est important de vérifier que toutes les plantes ont le même besoin en eau. Sinon vos plantes qui préfèrent avoir les racines au sec risquent de pourrir ou vos plantes qui ont besoin d’humidité de sécher ! Il est donc important de mettre chaque type de plante dans une jardinière différente.

La floraison

Lorsque l’on pense balconnière, on pense tout naturellement aux fleurs. Mais avoir de belles couleurs toute l’année n’est pas si facile. En effet, certaines plantes ne fleurissent qu’à certaines périodes. Si vous voulez de belles balconnières tout l’été, vous pouvez choisir des plantes avec une longue floraison comme la gazania, le géranium lierre, l’osteopermum, le pourpier, la bacopa ou encore le fuchsia. Pour maintenir des fleurs tout l’été, il vous faudra aussi ajouter de l’engrais régulièrement, environs toutes les deux semaines.

On pense généralement aux fleurs, mais certaines plantes ont également un très beau feuillage qui durera plus longtemps et avec moins d’entretien. Les Calocephalus brownii, les Coléus ou les Tradescantia présentent de très jolies feuilles par exemple !

Les couleurs

Pour qu’une balconnière vienne embellir votre maison sans la surcharger, il faut prêter une attention tout particulière aux couleurs ! Il est recommandé de choisir une couleur principale et ensuite des variations légères de manière à créer de la diversité tout en restant dans l’harmonie. Vous avez peut-être en tête les balcons remplis de géraniums rouges, mais il existe toute sorte de possibilité ! Depuis le bleu jusqu’au jaune en passant par le rose. De plus, les variétés de plantes que l’on trouve dans les magasins de jardinage se déclinent souvent en plusieurs nuances.

Concrètement, comme faire une balconnière ?

Une fois que vous avez trouvé des plantes qui vous conviennent et qui conviennent à l’ensoleillement de votre balcon, la plantation est plutôt simple. Vérifiez bien que vos bacs pour jardinières soient troués au fond. C’est important que l’eau ne stagne pas. Commencez par mettre un fond de billes d’argile pour faciliter le drainage de l’eau. Ensuite, vous pouvez disposer vos plantes en respectant l’espace recommandé. Des plantes très serrées vous sembleront peut-être plus jolies dans un premier temps, mais elles se gêneront les unes les autres et ne dureront pas. Il vaut mieux prévoir la place pour qu’elles s’épanouissent. Enfin, comblez les espaces entre vos plantes avec un terreau adapté.

En suivant toutes ces étapes, vous êtes certain d’avoir de belles jardinières qui mettront en valeur vos bureaux pour vos employés comme pour vos visiteurs !

0

Pourquoi faire appel à un architecte d’intérieur pour aménager vos bureaux

Il est entendu que les humains sont sensibles à leur environnement. Si l’on considère le temps que nous passons sur le lieu de travail, il est logique que notre environnement doive répondre à nos besoins et nous procurer une expérience agréable.

Un architecte d’intérieur participe à la création d’un environnement qui non seulement stimule la productivité, mais aussi le bien-être en général. Découvrons ensemble pourquoi faire appel à un architecte d’intérieur dans une optique d’aménagement des bureaux.

Stimuler la productivité grâce à un architecte d’intérieur

architecte-interieur-bureauxLa recherche est abondante et aboutit à une conclusion commune : des bureaux bien aménagés et attrayants rendent les employés heureux, à l’aise, productifs et créatifs.

Bien que cela puisse sembler logique aujourd’hui, beaucoup de bureaux sont toujours coincés avec des aménagements maladroits, des intérieurs ternes et un éclairage dysfonctionnel.

L’aménagement intérieur peut rendre les employés heureux de venir travailler le matin et les motiver tout au long de la journée. Cela se fait avec un éclairage intelligent, une bonne utilisation des couleurs, des meubles ergonomiques et une bonne dose de style.

L’efficacité, on en parle ?

Vos employés sont peut-être confortables et productifs, mais sont-ils efficaces ? L’efficacité de l’entreprise repose souvent sur une seule chose : le travail d’équipe. Un espace de travail bien conçu sera aménagé pour favoriser la collaboration avec des espaces dédiés adaptés à l’ensemble des activités de l’entreprise.

Les séances de remue-méninges et les vidéoconférences sont les éléments de base. Qu’en est-il de la relaxation ? Ou peut-être un espace alternatif pour une recherche de créativité ? Ces activités, ainsi que des zones communes de socialisation et de travail, sont très importantes pour maintenir un haut niveau d’efficacité.

Culture d’entreprise et identité de marque

L’aménagement intérieur d’un bureau nous renseigne sur l’entreprise qui l’habite, que nous ayons l’intention ou non de le faire. Un bon architecte d’intérieur le comprend et cherchera à créer un espace qui dégage une certaine ambiance qui convient à la culture globale de l’entreprise. L’espace devrait également être flexible dans une certaine mesure pour permettre des changements structurels et des événements spéciaux.

L’architecte d’intérieur est méthodique

À l’heure actuelle, nous vivons entourés de styles architecturaux qui sont complétés par un design d’intérieur qui perfectionne esthétiquement chaque lieu. L’architecte d’intérieur maîtrise un ensemble de sujets techniques et créatifs qui le rendent indispensable au bien-être des employés de bureau.

Vous devez trouver l’architecte d’intérieur avec qui le courant passera et qui comprendra vos besoins. Par exemple, faire appel à un architecte d’intérieur tel que Perfect Design pour l’aménagement de votre commerce ou de vos bureaux vous permet d’avoir un partenaire professionnel qui saura tirer le mieux parti de vos espaces

L’éclairage

Peu de gens aiment vivre dans l’obscurité. Nous ne sommes pas faits pour ça. On peut penser que la mise en place d’un éclairage est simple : on va à Ikea, on prend trois lampes, et c’est fini. Non. L’architecte d’intérieur vous prouvera que vous avez eu raison de le contacter. La lumière se manie consciencieusement. Rien qu’à ce stade, vous sentirez une sorte de joie chez vos salariés.

Les matériaux utilisés sont choisis avec précaution

Avoir la certitude que les bons matériaux sont utilisés vous donne une certaine tranquillité d’esprit quant à l’avenir. Considérez toujours les inconvénients de ne pas utiliser les bons matériaux tels que : des coûts d’entretien et de réparation permanents. Cela cause aussi de la pollution, ainsi que des maladies.

De plus, le choix des matériaux donnera un style à votre environnement de travail, et aidera à répartir la lumière de manière uniforme. Encore une fois, avec un décorateur d’intérieur, vous êtes assurés de faire des choix judicieux de matériaux.

La décoration d’intérieur à proprement parler

Vous l’avez peut-être remarqué, la créativité n’est pas innée. Elle se travaille. Même si certains démarrent avec plus de créativité que d’autres, il est tout à fait possible de développer son sens créatif. Un architecte d’intérieur est passionné par le créatif, il aime imaginer, penser, modéliser et appliquer.

En faisant appel à un décorateur pour aménager vos bureaux, vous ne vous occuperez de rien, vous prendrez simplement des décisions quant aux propositions que celui-ci vous fera. N’est-ce pas génial ? Vous avez la main, et un choix parmi des propositions de qualité.

Il est important de savoir comment créer un espace de bien-être pour les personnes. Il s’agit de maintenir l’harmonie, l’équilibre et la bonne répartition entre les couleurs, le mobilier et les détails fonctionnels. Un architecte d’intérieur est spécialement formé pour cette tâche. Il consacre son temps à réfléchir au sujet.

L’essentiel de l’article

La conception d’un espace de bureau permettra non seulement de communiquer la culture de l’entreprise aux clients, mais aussi de retenir les employés au fil du temps.

De la largeur des couloirs à la couleur des abat-jours, l’aménagement intérieur d’un bureau a une grande influence sur la performance d’une entreprise et son impression sur les visiteurs. Restez à l’écoute pour de futurs articles sur le sujet alors que nous creusons plus en profondeur dans des éléments spécifiques de l’aménagement intérieur des bureaux.

0

Pourquoi faire une activité de team building avec vos employés ?

« Team Building » est un terme anglosaxon que l’on peut traduire par « construction d’équipe ». Ce terme est devenu un buzzword, pourtant il a vu le jour au début des années 80. Découvrez ce qu’est le team builiding et quels sont ses avantages pour votre entreprise.

Qu’est ce que le team building ?

team-buildingLorsque l’on travaille à temps complet, on passe une grande partie de sa vie avec ses collègues de travail, que l’on voit parfois même plus souvent que sa propre famille. En tenant compte de cela, il est donc important qu’une bonne cohésion soit présente, ce qui permettra à chacun de travailler dans une bonne ambiance.

C’est aussi là qu’intervient le team building qui consiste en fait à créer des activités et des challenges pour les salariés d’une même société, mais en dehors du cadre de l’entreprise.

Le but premier du team building est de renforcer la cohésion de groupe entre les salariés, à renforcer les liens ou à en créer de nouveaux.

Les avantages du team building

Le team building est un formidable outil RH utilisé par de nombreux grands groupes dans le but d’améliorer la productivité de leurs salariés.

En effet, tout d’abord, une activité de team building va permettre d’améliorer la communication entre les salariés. Une meilleure communication au sein d’un équipe aidera à limiter l’émergence de conflits qui peuvent altérer l’ambiance, et viendra améliorer l’atmosphère de travail.

De nombreuses études le prouvent, les salariés sont plus productifs lorsque l’environnement de travail est sain.

Si au sein de votre société, certains de vos salariés doivent travailler en équipe, leur organiser une activité de team building va leur permettre de renforcer leurs liens. Ainsi, de retour au bureau, leur solidarité sera augmentée et les résultats s’en ressentiront fortement.

Un collaborateur qui se sent bien dans sa société est plus motivé dans son travail quotidien. Et les activités de team building sont aussi là pour ça. Savoir que l’employeur prend soin de ses salariés en dehors du cadre formel de l’entreprise favorise une sensation de bienêtre, et donc les performances personnelles de chacun s’en ressente, et c’est la société qui en bénéficie au bout du compte.

Pour les mêmes raisons, lorsqu’un salarié acquiert le sentiment que ses dirigeants se soucient de son bien-être, il n’a pas envie de partir. Les activités de team-building offrent ainsi aux employeurs des collaborateurs fidèles à l’entreprise.

Effectuer une activité de team building par an pourra aussi être l’occasion de présenter les nouveaux arrivants et faciliter leur intégration au sein des équipes.

Comment réussir une activité de team building ?

De nombreuses activités peuvent être organisées en dehors de l’entreprise pour renforcer la cohésion de vos salariés. Toutefois, plusieurs objectifs peuvent être mis en place et trouver les activités adaptées à chacun d’eux est alors un vrai défi à relever.

Aujourd’hui, il existe beaucoup de professionnels spécialisés dans la mise en place de ce type d’événements. Outre le choix judicieux des activités, ils s’occupent également d’organiser et de planifier en totalité cet événement majeur en tenant compte des nombreuses contraintes qu’il peut y avoir.

Si votre objectif est d’améliorer la motivation de vos salariés

Vous pouvez vous diriger vers des activités telles que la course d’orientation, une activité de construction ou musicale. Ces différentes propositions sont construites afin que vos équipes profitent d’un moment de détente en commun tout en ayant pour but d’atteindre l’objectif fixé au départ.

Pour gérer le stress de vos collaborateurs, et leur apprendre à se détendre, il est ainsi préférable d’organiser une activité sportive. Cette dernière permettra d’évacuer les tensions tout en passant un moment agréable.

Votre objectif est la cohésion d’équipe ?

Dans ce cas il peut être intéressant d’opter pour une activité créative où les cerveaux vont devoir se mettre d’accord pour aboutir à un projet intéressant. De même, un escape game où pour gagner il va falloir compter les uns sur les autres est un bon moyen de resserrer les liens.

Votre objectif est la communication interne ?

Vous pouvez aussi choisir comme objectif l’amélioration de la communication interne. Pour cela, rien ne vaut la mise en place de challenge où pour réussir vos salariés devront savoir communiquer correctement à leurs partenaires.

Un mix d’activités

Quoi qu’il en soit, vous pouvez choisir de mixer les activités au sein d’une même journée afin d’atteindre plusieurs objectifs simultanément. Concernant l’organisation, prévoyez un lieu qui ne soit pas trop éloigné de l’entreprise afin que cela n’influe pas sur le temps de trajet de vos collaborateurs. Dans le cas contraire, vous devrez prévoir un moyen de transport type minibus. De même, les horaires doivent permettre au plus grand nombre de participer à cette journée. Aussi, basez-vous sur les horaires habituels de travail de vos salariés.

Liste d’activités de team builing

Nous vous présentons trois activités intérieurs et d’autres de plein air. Les activités de team building en plein air ont généralement tendance à être plus amusantes et actives. L’image de l’entreprise s’efface au fur et à mesure que vous vous concentrez davantage à aider l’équipe à se réunir et à passer un bon moment.

Celle en intérieur peuvent être utilisées pour développer plus la créativité et seront moins axées sur des aspects épreuves.

Participer à un spectacle de théâtre d’improvisation

J’y ai eu recours pas dans un contexte d’entreprise mais avec des étudiants de l’enseignement supérieur. L’activité a été un réel succès. Les formateurs ont constitué des groupes de 12-15 étudiants et leur ont demandé de participer à toute une série d’atelier.

Un excellent moyen de rompre la glace et de faire tomber la timidité tout en s’amusant beaucoup.

Jouer à Shark Tank

Tout entrepreneur doit déjà avoir vu un épisode de cette émission de la télé américaine.

Parmi vos employés, composez un jury et des équipes d’entrepreneurs.

Chaque équipe d’entrepreneur aura pour mission de présenter son entreprise devant le jury afin de trouver des asociés-investisseurs. Ils pourront accepter ou refuser les offres chiffres qu’ils recevront.

Les gens adorent ce format de présentation qui permet aux membres de l’équipe de travailler ensemble et de faire preuve d’esprit d’entreprise.

1. Cette activité de team building est basée sur l’émission éponyme. L’objectif est le même : les équipes présentent des produits fantaisie devant un groupe de “Sharks” (généralement des membres seniors de l’équipe) pour sécuriser les investissements.

2. Divisez les participants en équipes de 2 à 6 personnes. Demandez-leur de trouver un produit imaginaire et d’en faire la promotion. Cette présentation doit être professionnelle et inclure :

  • Nom de la marque
  • Slogan de la marque
  • Plan d’affaires
  • Plan de marketing
  • Données financières (ventes prévues, taille du marché, marges bénéficiaires, etc.)

Si les gens ont de la difficulté à comprendre les exigences, vous pouvez leur montrer un épisode de Shark Tank.

3. Choisissez 3-4 personnes pour être les “Sharks”. Donnez-leur des backgrounds imaginaires (“X est le fondateur de   et la revendue 3 billions of $$)). Vous pouvez aussi leur donner une réserve d’argent imaginaire pour investir dans des idées bien définies.

4. Demandez à chaque équipe de développer son terrain et de le présenter devant les Sharks. Encouragez les rSharks à poser des questions comme s’ils évaluaient une entreprise réelle et se séparaient de leur propre argent. Si un projet est prometteur, les Sharks peuvent investir leur argent fictif dans l’entreprise.

5. L’équipe qui gagne le plus d’investissement à la fin gagne.

Shark Tank est l’une des émissions les plus populaires à la télévision. Faire participer votre équipe à votre propre version de ce spectacle peut stimuler l’esprit d’entreprise et la réflexion. Comme tous les joueurs doivent travailler en équipe et répartir les tâches pour réussir, cela favorisera également le travail d’équipe et la collaboration.

Créer un film d’entreprise pour une occasion (Noël, ..)

Tout de go, oubliez les LibDub qui sont d’un autre âge 😉

Mais quoi de mieux qu’un film pour stimuler la créativité que d’amener votre équipe à en réaliser un ? Cette activité amusante peut se faire à l’intérieur ou à l’extérieur. Il nécessite de l’équipement – caméras, trépieds et microphones – mais votre équipe l’adorera.

Objectif : Promouvoir la créativité, le travail d’équipe, la collaboration et aider les gens à travailler avec de grandes équipes.

Comment jouer

1. Procurez-vous l’équipement – un bon appareil photo (un appareil photo reflex numérique fera l’affaire), des micros de fusil de chasse, des trépieds et un ordinateur portatif équipé de caméras de montage vidéo.

2. Divisez les participants en grandes équipes (minimum 8 personnes). Demandez à chaque équipe de répartir les responsabilités (scénariste, acteurs, caméraman, réalisateur, etc.).

3. Facultatif : Introduire un thème. Si cela semble trop contraignant, demandez aux équipes de choisir leur propre sujet/thème.

4. Demandez aux équipes d’écrire des scénarios pour leur propre film de 5 à 7 minutes. En règle générale, une seule page de script se traduit par une minute de film.

5. Les équipes créeront des films à partir du scénario, en empruntant de l’équipement au besoin.

6. Passez en revue tous les films terminés à la fin de l’exercice, en décernant des prix aux meilleurs choix.

Stratégie

Faire un film est un exercice de travail d’équipe. Vous avez besoin que chaque partie du “studio” travaille ensemble de manière transparente pour réaliser un film réussi. Comme vous travaillez dans un environnement limité, les équipes devront également faire preuve de créativité pour obtenir le récit et les effets qu’elles souhaitent. Cela peut favoriser la pensée latérale et non conventionnelle.

Construire des ponts, pas des murs

Deux équipes construisent des moitiés séparées d’un pont à l’aide des matériaux fournis. Une fois terminées, elles doivent travailler ensemble pour que les moitiés s’emboîtent bien. Un excellent jeu pour développer la collaboration et la créativité.

Objectif : Développer la pensée créative, la communication, la collaboration et les aptitudes à résoudre les problèmes.

Comment jouer

1. Saisissez des objets qui peuvent être utilisés pour construire un pont, tels que du carton, du Lego, des blocs de construction, des pailles, du papier, du ruban adhésif, des règles, des règles, etc.

2. Divisez les participants en deux équipes de taille égale. Séparez-les en deux sections différentes de l’aire de jeu afin qu’ils ne puissent pas voir ce que fait l’autre équipe (utilisez une feuille pour faire la séparation s’il le faut).

3. Demandez à chaque équipe de construire la moitié d’un pont. Une équipe ne peut pas voir ce que fait l’autre. Ils peuvent cependant communiquer verbalement et échanger des idées sur la conception du pont.

4. Donner aux équipes le libre accès à tout le matériel dont elles ont besoin pour construire le pont.

5. Chaque équipe dispose de 10 minutes pour trouver une idée et un croquis pour le pont. Ils ont 30 minutes de plus pour construire le pont. Les équipes peuvent communiquer verbalement d’un bout à l’autre de la salle pendant toute cette période.

6. Au bout de 30 minutes, demandez aux deux équipes de se rencontrer et de voir si leurs ponts sont réellement similaires ou non.

Stratégie

Construire des ponts, c’est amusant, mais quand il s’agit de n’en construire qu’une moitié et de faire en sorte que l’équipe adverse fasse de même, cela apporte une dynamique intéressante. Les équipes doivent communiquer clairement par des instructions verbales pour réussir.

Ils doivent également être capables de résoudre les problèmes, de travailler en équipe et de collaborer à la conception d’un projet – encore une fois, sans se voir (ce qui arrive souvent aussi dans les bureaux éloignés modernes).

Chasse au trésor

Un classique intemporel qui s’adapte à toutes les situations, à tous les lieux et à toutes les tailles d’équipe. Vous pouvez organiser la chasse au trésor à l’intérieur ou à l’extérieur, la tenir courte ou même toute une journée, l’organiser avec seulement quelques personnes ou faire participer tout un service – c’est à vous de décider.

En cours de route, votre équipe apprendra à apprécier la collaboration, la communication, le leadership et la valeur d’avoir du plaisir !

Objectif : Inspirer la collaboration, la résolution de problèmes et le travail d’équipe

Comment jouer

1. Clarifier le but de la chasse au trésor. Votre choix d’activités et de participants variera en conséquence. Par exemple, si vous voulez que les équipes de vente et de marketing travaillent mieux ensemble, vous pouvez concevoir des activités qui les forcent à collaborer. Si vous voulez briser la glace avec de nouveaux employés, faites-les jumeler avec des employés supérieurs, et ainsi de suite.

2. Créez une liste d’activités. Encore une fois, alignez-les avec le but de la chasse. Si vous voulez que les gens s’amusent, choisissez des activités moins sérieuses et moins compétitives. Si vous voulez que les gens travaillent bien ensemble (surtout dans les départements/équipes qui ne s’entendent pas bien), choisissez des activités axées sur l’équipe. Utilisez des exemples d’activités de sites comme TeamBonding pour vous inspirer. Vous pouvez attribuer différents points à chaque activité en fonction de sa difficulté.

3. Organisez les activités, puis divisez votre groupe en équipes de taille égale, en prenant soin de sélectionner les bons partenaires en fonction de votre objectif cible.

4. Réservez 20 à 30 minutes pour débriefer chaque équipe. Laisser 60 à 90 minutes pour la chasse proprement dite (à modifier en fonction de la taille de l’aire de jeu).

5. Une fois le temps écoulé, évaluez quelle équipe a le plus de points.

Stratégie

L’organisation d’une chasse au trésor exige beaucoup de préparation, mais elle peut rapporter gros. Une bonne chasse au trésor implique tout le monde et peut forcer les personnes/équipes qui ne s’entendent pas autrement à travailler en étroite collaboration. Pour la consolidation d’équipe, peu d’activités s’en approchent.

Jouer à Robinson

Votre avion vient de s’écraser sur une île déserte au milieu du Pacifique. Vous n’avez que quelques minutes pour récupérer quelques objets de l’épave avant que l’avion ne brûle. Quels articles votre équipe choisira-t-elle ?

Une grande activité inspirée des histoires classiques des naufrages. Celui-ci inspirera la collaboration et la créativité dans la résolution de problèmes.

Objectif : Inspirer la résolution de problèmes, le leadership, la négociation et la collaboration

Comment jouer

1. Aménagez une aire de jeux avec un certain nombre d’articles de survie tels que différents types de nourriture, d’eau, d’armes, de couteaux, de bâche, de fusées éclairantes, d’allumettes, etc. Vous n’êtes pas obligé d’acheter ces articles ; vous pouvez aussi imprimer des photos sur des fiches.

2. Placez-les toutes à une extrémité dans la zone de l'”épave”. S’assurer que la quantité de chaque article est limitée de façon à ce que les équipes soient forcées de troquer et de collaborer.

3. Divisez les participants en deux équipes (ou plus si vous avez beaucoup de participants).

4. Les équipes ont 25 minutes pour récupérer les objets de survie de l’épave. Ils doivent également classer les éléments par ordre d’importance.

5. Comme certains éléments sont vitaux, mais limités (comme l’eau), les équipes devront collaborer et faire du troc.

Stratégie

Ce jeu en apparence simple devient complexe quand on considère la gravité de la situation. Les équipes sombrent souvent dans le chaos lorsqu’elles ne parviennent pas à s’entendre sur l’importance de chaque élément dans un contexte de survie. Les équipes retenues choisiront un leader et planifieront soigneusement leur processus d’approvisionnement. Ils devront également négocier avec d’autres équipes pour obtenir les objets qu’ils veulent.

Conclusion

Ne voyez pas le team building comme un coût mais plutôt comme un investissement. Grâce à ce type d’activité, vos équipes sont plus soudées. La solidarité entre les collègues d’une entreprise est très importante quelle que soit sa taille ! Alors, quand mettez-vous en place votre prochain team building ?

0

Comment gérer les fournisseurs de votre entreprise avec un ERP

Savoir comment gérer les fournisseurs, aussi appelé le supply chain management ou SCM, est également une partie très importante d’une entreprise parce que les fournisseurs sont impliqués dans la plupart des affaires et quand la gestion des fournisseurs échoue, l’entreprise peut faire face à de grandes pertes. Il est essentiel d’avoir une relation transparente et fluide avec les fournisseurs afin d’être en mesure de répondre efficacement lorsque le client commande un produit et le paie et nous pouvons compléter ce processus d’achat d’une manière satisfaisante pour nous et le client.

Quelle est l’importance de la gestion de vos fournisseurs ?

fournisseur-erpSi dans votre processus de production vous dépendez trop d’un fournisseur, vous devriez investir du temps dans la recherche d’autres options parce que dépendant d’un seul fournisseur peut faire que s’il n’y a pas de stock ou il ya un problème avec ce fournisseur, nous qui sommes ceux qui font face au visage, nous ne pouvons envoyer le produit au client.

Si vous entretenez de très bonnes relations avec les fournisseurs et que vous les impliquez même dans pratiquement tous les processus, ce sera très bénéfique pour les deux parties. Par exemple, demandez-lui son avis, élaborez des stratégies marketing communes, invitez-le à l’événement que vous organisez… Si vous unissez vos forces, vous minimiserez l’impact sur les processus, le manque de communication, la réduction des coûts, etc.

Lire la suite →

0

Quelles primes ou aides à l’embauche d’un salarié pouvez-vous obtenir ?

Lorsque vous embauchez un salarié, cela engendre un coût certain pour l’entreprise. Heureusement, afin de favoriser l’emploi, le gouvernement à mis en place un certains nombres d’aides ou de primes à l’embauche dont l’employeur peut bénéficier. Voici un petit tour d’horizon de ces aides dont vous pouvez profiter lors de l’embauche.

Pourquoi des aides à l’embauche

Le gouvernement et le ministère du travail ont mis en place des primes à l’embauche pour inciter les entreprises à engager des demandeurs d’emploi. Les sans emplois visés sont principalement, les personnes victimes de chômage structurel telles que les jeunes ou les plus âgés afin de faciliter leur insertion professionnelle.

L’allégement de charges sociales

Lire la suite →

0

Et si vous appliquiez le lean management dans votre entreprise ?

Les organisations se repensent et des formes de management apparaissent ou de plus anciens sont remis aux goûts du jour. Dans cet article étudions une pratique de management très populaire dans les startup, le lean management.

Qu’est-ce que le Lean management ?

Pour comprendre le Lean management, il faut d’abord remonter le temps. La gestion scientifique est le prédécesseur sur lequel le Lean management s’est construit, et l’origine des méthodes d’ingénierie industrielle qui ont été essentielles au développement du système de production de Toyota. La gestion scientifique a été immédiatement mal comprise par les gestionnaires de l’industrie et du public, malgré les définitions fournies. Malheureusement, nous sommes confrontés à la même difficulté avec le Lean management.

Définition du Lean Management

Lire la suite →

0

Comment choisir un logiciel RH ou un SIRH ?

Afin de simplifier la gestion des ressources humaines, les PME peuvent s’équiper d’un logiciel spécifique, appelé aussi un SIRH pour Système d’Information Ressources Humaines. Mais il n’est pas toujours évident de choisir parmi tout ceux qui peuvent être proposés sur le marché.

National ou international ?

Les règles sociales et fiscales divergent d’un pays à l’autre. Ainsi, il est important de prendre en compte la couverture géographique de votre entreprise. Si vous avez des filiales à l’étranger, dans ou en dehors de l’Europe, ou que vous prévoyez d’en ouvrir, il est essentiel que votre logiciel RH s’adapte à cette dimension.

Au moment de choisir votre logiciel, veillez donc à ce que ce dernier intègre les spécificités réglementaires du ou des pays dans lesquels vous êtes implantés. Cela vous permettra de gérer vos employés dans le strict respect des règles sociales et fiscales de chaque pays.

Votre effectif et son évolution

Lire la suite →

0

Comment calculer une prime de licenciement ?

Lors d’un licenciement, sauf cas particuliers, une prime de licenciement ou plus exactement une indemnité de licenciement doit être versée au salarié. Les modalités de son calcul sont définies précisément par le Code du Travail.

Modalités de versement de la prime de licenciement

indemnité de licenciementLe code du travail prévoit, sous certaines conditions, le versement d’une indemnité de licenciement lorsqu’un salarié titulaire d’un contrat à durée indéterminée voit ce dernier rompu à l’initiative de son employeur.

Toutefois, certains cas de licenciements exonèrent l’entreprise de tout versement. C’est le cas notamment des licenciements pour faute grave ou lourde ou dans le cadre d’une cessation de l’entreprise pour force majeure.

Également, lorsqu’un salarié a moins de huit mois d’ancienneté ininterrompus dans l’entreprise, il ne pourra bénéficier d’une indemnité de licenciement.

Le montant est établi d’après une formule de calcul spécifique inscrite dans les textes de lois. Toutefois, la convention collective, le contrat de travail ou encore un usage de l’entreprise peuvent prévoir des modalités de calcul différentes, sous réserve qu’elles soient plus favorables au salarié.

D’autre part, les indemnités de licenciement peuvent bénéficier d’éventuelles exonérations sociales ou fiscales.

Calcul de la prime de licenciement

Lire la suite →

0

Mutuelle d’entreprise, comment cela marche ? Explications

La mutuelle d’entreprise est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2016 dans toutes les entreprises françaises. Savez-vous exactement de quoi il s’agit ? Quels sont les avantages de cette assurance santé pour vos salariés et pour vous ? Comment la mettre en place ? Découvrez toutes les réponses en lisant la suite de l’article.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?

mutuelle-entrepriseLa mutuelle d’entreprise, est une complémentaire santé individuelle qui est destinée à couvrir les dépenses de santé de vos salariés. Elle devra notamment prendre en charge les dépenses qui ne sont pas prises en charge par le régime de l’assurance maladie.

La mutuelle santé d’entreprise a pour objectif de couvrir l’ensemble des salariés de la société, tout en répartissant le montant de la cotisation entre le salarié et l’employeur.

Certains contrats peuvent prévoir des différences de prise en charge entre les salariés cadre et non-cadre, mais il est aussi possible que la mutuelle couvre non seulement le salarié mais aussi ses ayant droits, c’est-à-dire conjoint et enfants.

Lire la suite →

0

Comment choisir un avocat en droit du travail si vous avez un litige avec un travailleur

En tant qu’employeur il n’est pas toujours aisé de s’entendre avec ses salariés. Fort heureusement, la plupart du temps, les conflits se règlent facilement, que ce soit par des actions effectuées en interne de part et d’autre, soit par un accord sur la rupture du contrat. Toutefois, dans certains cas, le litige persiste, et il est alors nécessaire de faire intervenir un tiers, en l’occurrence le tribunal des prud’hommes pour statuer.

Si vous êtes dans cette situation, il vous faudra donc choisir un avocat en droit du travail afin de vous conseiller et de vous représenter au tribunal. Si vous n’en connaissez pas, il vous faudra faire votre choix parmi la longue liste d’avocats exerçant, mais plutôt que de tirer un nom au hasard dans un annuaire, quelques critères peuvent être pris en compte.

Avocat généraliste ou spécialiste du droit du travail ?

choisir-avocatBon nombre d’avocats sont généralistes, ce qui signifie qu’ils peuvent s’occuper de tout type de dossier, du droit du travail à celui de la famille en passant par l’immobilier et bien d’autres. Toutefois, au fil des années, l’avocat généraliste à tendance à se concentrer sur un domaine plutôt qu’un autre. Vous trouverez aussi des avocats spécialistes, qui eux, ont fait valider leur spécialisation par un certificat.

Dans le cadre d’un litige en droit du travail avec l’un de vos travailleurs, vous pouvez vous orienter aussi bien vers un avocat généraliste qu’un avocat spécialiste. Néanmoins, si le conflit vous opposant est complexe ou que la nature de votre entreprise touche à un domaine sensible ou que vous êtes une très grande entreprise, mieux vaut vous diriger vers un avocat spécialisé en droit du travail ou droit social afin d’être certain qu’il dispose de toutes les compétences nécessaires afin de prendre en compte l’ensemble des paramètres impactant le litige en cours.

Un avocat près de chez soi ?

En règle générale, on préférera se tourner vers un avocat qui se situe à proximité de l’entreprise, et ce, afin de pouvoir faciliter les échanges. Mais ce n’est pas la seule raison qui pousse à choisir la proximité géographique. En effet, les avocats dépendent d’un barreau qui est lui-même rattaché à un tribunal. Pour effectuer les actes de procédure, votre avocat doit être rattaché au barreau concerné. Si ce n’est pas le cas, il devra recourir à un confrère qui se chargera de faire les procédures nécessaires, mais il pourra quand même continuer de vous représenter.

Si vous êtes une entreprise avec des filiales situées dans des régions de France variées, voire même des pays étrangers, dirigez vous vers un avocat qui est dans un cabinet national. Ainsi, bien qu’un confrère soit nécessaire en cas de procédure hors juridiction, vous restez avec le même cabinet avec lequel vous avez l’habitude de traiter.

Un avocat qui vous ressemble

Choisir un avocat en droit du travail est une tâche complexe. Un critère important est le feeling que vous ressentez par rapport à sa façon de travailler. Certains avocats vouent les choses de façon consensuelle et seront plus enclin à essayer de trouver un accord amiable ou faire une médiation sociale, d’autres sont plus vindicatifs et préfèrent aller au jugement. Il est important que la sensibilité de l’avocat correspondent à la votre afin que vous vous sentiez bien avec les procédures entamées.

La liste des avocats

Maintenant que vous avez connaissance des quelques critères à prendre en compte dans le choix de votre avocat, reste encore à le trouver ! Pour cela, l’idéal est de passer par des connaissances. En effet, si certaines personnes de votre entourage ont déjà eu besoin de faire appel à un avocat, en droit du travail de préférence, demandez-leur s’il vous le recommande.

En absence de recommandation personnelle, vous pouvez vous dirigez vers le Tribunal d’Instance de votre ville afin d’obtenir la liste des avocats rattachés au barreau, avec leur spécialisation. Vous n’aurez donc plus qu’à faire votre choix !

Si vous hésitez, n’hésitez pas à téléphoner afin de présenter votre affaire succinctement pour savoir si l’avocat est capable de la prendre en charge et d’avoir un premier ressenti.

Le premier rendez-vous

avocat-droit-socialVous avez pris rendez vous chez un avocat recommandé ou choisi sur la liste fournie par le tribunal ? Ce premier entretien va vous permettre de confirmer ou d’infirmer votre choix. Sachez qu’il est important que vous vous sentiez à l’aise face à celui qui doit vous représenter car pour effectuer sa mission il devra avoir connaissances de beaucoup de faits concernant votre entreprise.

De plus, sachez que les procédures sont assez longues, aussi il est important qu’un rapport de confiance s’installe entre vous et votre avocat. Demandez-lui comment se déroule les échanges lors d’un litige, afin de savoir si vous avez des retours réguliers de sa part vous permettant de suivre la procédure.

De même, c’est à vous d’estimer si votre avocat s’exprime dans un langage qui vous permet de comprendre les tenants et les aboutissants, sans vous assommer de termes juridiques complexes. Il doit être disponible pour répondre à vos demandes, et vous donner les réponses attendues de manière claire et concise.

Les honoraires

Dès le premier entretien, il y a un point à ne pas oublier, les honoraires. Pour cela, deux possibilités sont proposées par les avocats :

Il peut s’agir soit d’un forfait, solution proposée dans la majorité des cas, ce qui signifie que dès le départ vous connaissez la somme totale que vous devrez débourser pour le litige en question. A cela peut venir s’ajouter, selon la nature de l’affaire, un honoraire de résultat qui s’exprime en pourcentage.

Ou alors, il peut s’agir d’une facturation horaire, et le nombre d’heures dépendra essentiellement de la complexité de votre affaire.

N’oubliez pas, que quel que soit le type de tarification, viennent également s’ajouter les débours, c’est-à-dire ces sommes que votre avocat a dû avancer pour votre compte. Il peut par exemple s’agir des frais d’huissier ou d’expertise).

0
Page 1 du 2 12