Aller au contenu

Quel est le profil idéal pour le poste de consultant en marketing digital ?

consultante-marketingAvec la montée en puissance du marketing numérique et d’internet, les entreprises sont amenées à repenser leur fonctionnement et leur stratégie globale. Pour cette raison, elles doivent se lancer dans une démarche de conversion digitale performante. Pour ce faire, beaucoup d’entreprises ont recours à un consultant en marketing digital. Implantation de stratégies orientées vers le digital, recours aux nouvelles technologies et aux outils de l’information et de la communication ou NTIC, nombreux sont les projets du consultant en marketing digital, qui peut travailler dans une entreprise de marketing digital.

Afin de mieux cerner cet emploi d’avenir sur le web, il importe de lire la suite de cet article.

Les défis d’un consultant en marketing digital

Ces personnes qui exercent le métier de consultant en marketing digital agissent avant tout pour soutenir une entreprise dans sa mutation vers le digital. Avoir une présence sur internet, sur Google surtout, et sur les réseaux sociaux est indispensable aujourd’hui. Les consultants sont capables de conduire des démarches concrètes et spécifiques suivant les besoins de l’entreprise : un projet d’animation sur les réseaux sociaux, un projet de traitement des données, un projet de management du trafic par le référencement (SEO), etc. Les consultants pourront aussi effectuer en interne des études, des audits de la concurrence ou encore des diagnostics stratégiques en vue de formuler des préconisations ajustées en fonction des objectifs définis par l’entreprise.

Le métier de consultant en marketing digital est également un poste de conseil. De ce fait, il est amené à écrire des préconisations sur la stratégie digitale sur la base des analyses web en amont qu’il réalisera. En fonction de son état des lieux qui aura été effectué, il lui conviendra de déboucher sur des stratégies concrètes aux enjeux du digital :

  • déployer les réseaux sociaux ;
  • animer l’éditorial ;
  • déterminer les mots-clés à positionner selon les techniques du référencement (SEO) ;
  • exploiter les informations pour capitaliser sur les opérations d’acquisition de trafic et de clients ;
  • prévoir les budgets des campagnes publicitaires, etc.

En effet, la phase d’audit web constitue l’un des principaux éléments du métier. Les différents types d’études qui sont menées seront notamment de très utiles outils de travail. Le conseiller en marketing digital peut donc être amené à concrétiser tous les types d’audit web : étude sémantique, analyse SWOT, appréciation des démarches digitales concurrentes, recensement des opérations publicitaires engagées par les concurrents, etc.

En outre, il est possible de créer des rapports qui permettent de contrôler l’évolution et les résultats des actions sur le web. Il pourra ainsi repérer les bonnes opportunités pour l’entreprise dans laquelle il intervient.

Les exigences du poste de consultant en marketing digital

Pour évoluer en tant que consultant en marketing digital, il faut disposer d’un minimum de compétences non techniques. Effectivement, ces aptitudes comportementales sont essentielles et permettent d’évoluer dans des entreprises différentes, dans divers secteurs, à travers les missions. Par ailleurs, le fait de savoir collaborer au sein d’une équipe et la capacité à vous adapter à une audience sont des qualités essentielles. Il convient aussi de faire preuve de rigueur et de disposer de très bonne capacité à analyser et à rédiger.

Il convient de se montrer à l’aise en matière de gestion de projet, en particulier agile, de coopérer avec différents profils, en étant issu des métiers du marketing ou de la communication (mais pas que) tout en pouvant mener plusieurs projets en parallèle.

analyser-donnees-feuillesCe type de métier requiert également une certaine maîtrise technique d’internet. Ainsi, certaines compétences opérationnelles sont incontournables pour mener à bien le métier. On peut évoquer en particulier les outils propres au référencement naturel (SEO), aux outils de traitement des données, à la gestion des emails ou bien encore, aux réseaux sociaux et à la stratégie de veille digitale.

Cela représente beaucoup de savoirs, et pourtant le consultant en marketing digital est amené à participer à des problématiques variées, en rapport avec le web. De là vient l’importance de se montrer polyvalent.

Pour terminer, avoir des compétences dans le domaine de la programmation, ou au minimum en HTML, et savoir se servir d’au moins un système de gestion de contenu (CMS) sont de véritables atouts pour étoffer votre profil et trouver un emploi plus facilement encore.

Le salaire d’un consultant en marketing digital

La rémunération d’un consultant en marketing junior atteint en moyenne 30 000 à 35 000 euros annuels bruts (soit entre 2 500 et 2 916 euros bruts mensuels). Le salaire d’un consultant en marketing confirmé est compris entre 35 000 et 45 000 euros bruts annuels (c’est-à-dire entre 2 916 et 3 750 euros bruts par mois). Tandis que celui d’un consultant en marketing senior est de plus de 50 000 euros bruts annuels (donc, plus de 4 166 euros bruts par mois). Cependant, ces salaires sont amenées à évoluer en fonction de l’employeur, de la nature des missions accomplies et de la situation géographique du poste.

De nombreux emplois de consultants en marketing se trouvent à Paris dans des agences marketing, où les salaires sont plus importants. Les salaires sont souvent plus élevés dans des grandes villes comme Paris.