Aller au contenu

Comment réussir une campagne de crowdfunfing ?

Le crowdfunding est la nouvelle tendance en matière de financement. Il est possible de réunir des fonds en ligne pour n’importe quelle idée. La créativité, les réseaux sociaux et le temps sont des facteurs décisifs pour le succès de votre crowdfunding.

Comment fonctionne un crowdfunding ?

Si l’on traduit le terme « crowdfunding » en français, on parle généralement de « financement par les pairs ». Pour cela, il faut un groupe de personnes qui mettent à disposition un soutien financier pour des projets personnels ou des idées commerciales.

Dans les campagnes de crowdfunding, une période fixe est toujours indiquée avec une date limite à laquelle le montant cible souhaité devrait être atteint.

Le principe du « tout ou rien » s’applique ici. Si le montant fixé au préalable n’est pas atteint, le projet est annulé et tous les soutiens sont intégralement remboursés.

L’avantage de ce type de financement est qu’il permet de voir si le projet est bien accueilli par le public et si la communication publique a un impact. Une fois que l’association a reçu l’intégralité de la somme, elle est en outre sûre que le projet pourra être réalisé.

Dans le cas du crowdfunding, il y a une option de contrepartie. Cela dépend du type de crowdfunding. Pour les soutiens potentiels, il s’agit d’une incitation attrayante. De plus, cela permet de créer un lien entre l’entreprise et les personnes qui soutiennent le projet.

Les trucs pour réussir un crowdfunding

Si vous n’avez pas de communauté et que vous arrivez soudainement en ligne pour demander de l’argent, vous aurez du mal à réussir le crowdfunding. Mais cela aussi doit être fait dans un intérêt honnête et compréhensible pour les autres. Ceux qui pensent qu’il suffit de faire une chose rapide,

reussir crowdfunding

Quelle que soit la stratégie, il faut toujours tenir compte de quatre piliers importants qui jouent un rôle majeur pour réussir votre crowdfunding auprès de vos les supporters.

  • Clarté : vous devez présenter au premier coup d’œil ce que fait votre club ou association et ce qu’un don pourrait exactement apporter.
  • Crédibilité : orientez la campagne de manière à ce que les donateurs aient le sentiment de pouvoir vous faire confiance.
  • Exclusivité : qu’est-ce qui vous différencie de toutes les autres organisations ? Pourquoi votre projet est-il particulier ?
  • Attractivité : pourquoi les donateurs devraient-ils investir dans votre projet ?

Créer un hashtag

Pour que l’action soit reconnaissable, facile à trouver et, surtout, pour que les contributions puissent être rassemblées, il faut attribuer un hashtag parlant. Celui-ci devrait être utilisé dès le début pour toutes les contributions au crowdfunding et répondre aux critères suivants :

  • Il doit être parlant, c’est-à-dire qu’il doit permettre de comprendre de quoi il s’agit.
  • Il ne doit pas être ambigu.
  • Il doit également être utilisé comme mot-clé dans les articles de blog.
  • S’il existe un blog dédié au crowdfunding, le nom de domaine et le hashtag doivent être identiques.

Avoir un site web

Pour les contributions à la présentation et à la communication continue sur le crowdfunding, il convient d’utiliser soit un site web entièrement dédié avec un blog, soit un espace séparé accessible dans un blog existant (par exemple via un mot-clé ou une catégorie). Des articles devraient y être publiés pour préparer le crowdfunding.

Si vous avez votre propre blog sur l’action, les informations générales nécessaires à la compréhension de l’action devraient également être accessibles sous forme de points de menu distincts (de quoi s’agit-il ici, où puis-je donner de l’argent, qui organise cela et avec quelle motivation, etc.) Règle d’or : tout ce que vous voulez pouvoir partager doit être accessible individuellement. (Si nécessaire, utilisez une ancre HTML si vous ne pouvez pas accéder à des sous-pages ou à des messages individuels).
Donner un visage à la cause

Ce point est particulièrement important, car il s’agit de rendre la cause émotionnellement compréhensible pour les gens ! De qui s’agit-il ? S’agit-il du bien-être d’une personne, d’une famille ou d’un autre groupe de personnes ? Ces personnes doivent être visibles et leur histoire doit être racontée. Comment en est-on arrivé à la situation qui a nécessité le crowdfunding et à quoi doit servir l’argent ?

S’il ne s’agit que de quelques personnes, vous pouvez les présenter individuellement. S’il s’agit de nombreuses personnes, vous pouvez choisir des visages individuels dont l’histoire sera racontée de manière exemplaire pour tous. Comment la situation évolue-t-elle pendant l’action, comment les personnes concernées réagissent-elles à son déroulement, quelles sont les réactions, etc. L’action doit être documentée au mieux si elle veut être crédible et inspirer confiance.

Le matériel approprié pour réussir un crowdfunding

Pour le blog et les médias sociaux, il faut non seulement de bons textes, mais aussi et surtout de bonnes images. Si possible, pas seulement des photos, mais aussi des vidéos et des enregistrements audio. Celles-ci doivent être préparées et utilisées de manière appropriée. En d’autres termes, les photos doivent être de préférence au format paysage, afin de pouvoir les utiliser comme images de contribution sur le blog, mais aussi pour le partage sur les médias sociaux. Les vidéos doivent contenir le hashtag dans le générique de début et de fin, ainsi que le lien vers la page de crowdfunding.

Si vous souhaitez accompagner le crowdfunding de petits cadeaux de remerciement, vous devez bien entendu les obtenir également.

Bien diffuser les contributions

Si ces contributions sont ensuite diffusées via les médias sociaux (toujours avec un hashtag, bien sûr), les textes d’introduction doivent toujours être explicites. De nombreuses personnes ne découvrent le crowdfunding qu’au cours d’une action et doivent alors comprendre directement le post sur lequel elles interviennent.

Choisir la bonne plateforme de crowdfunding

Le choix de la plate-forme de crowdfunding sur laquelle vous allez effectuer votre action est extrêmement important ! Il y a celles où vous devez d’abord devenir un supporter général avant de pouvoir réellement donner de l’argent. Ce n’est qu’après avoir atteint un certain nombre de soutiens que vous pouvez réellement envoyer de l’argent. Cela signifie que vous devez être actif deux fois et que ce pour quoi vous venez sur la plateforme de crowdfunding n’est, dans le pire des cas, pas encore possible avant longtemps. Pendant ce temps, beaucoup oublient, d’autres sont même dissuadés de donner de l’argent s’ils ne peuvent pas le faire immédiatement.

Il est donc préférable de choisir une plateforme sur laquelle vous pouvez donner de l’argent immédiatement. Et ce, de la manière la plus intuitive possible et de la façon la plus large possible (par exemple, pas seulement par carte de crédit, mais aussi par PayPal).

Ensuite, certaines plateformes ne transmettent l’argent que si le montant visé est atteint – sinon, les donateurs récupèrent leur argent à la fin de la période définie. D’autres transmettent l’argent même si le montant visé n’est pas atteint. C’est particulièrement important pour les actions sociales.

Sur la page de crowdfunding, l’action doit être présentée de manière auto-explicative – comme c’est déjà le cas sur le site web – avec des textes compréhensibles. Pour plus de détails et pour confirmer le sérieux de l’action, il convient de renvoyer au site Web correspondant.

Le réseautage précède le crowdfunding

Ceux qui pensent qu’il est possible de lancer un crowdfunding comme par magie, sans avoir au préalable créé son propre réseau de followers, seront déçus. La communication en ligne, et surtout lorsqu’il s’agit d’argent, ne fonctionne durablement que s’il existe une confiance correspondante dans les personnes qui la réalisent. Une communauté peut bien sûr se développer grâce à un crowdfunding, mais elle doit déjà exister avant.

Conclusion

Pour conclure, il est important de souligner qu’il n’existe pas « une » stratégie pour votre campagne de collecte de fonds ou de crowdfunding. C’est pourquoi vous ne devez pas non plus reprendre les stratégies globales d’autres projets. S’inspirer est une bonne façon d’avoir une base. Cependant, tout le reste doit être élaboré, conçu et développé en fonction de votre situation particulière. C’est le meilleur moyen de réussir un crowdfunding !