Création d’une carte perceptuelle de positionnement : comment procéder ?

La carte perceptuelle est certainement l’outil le plus utilisé pour représenter de manière visuelle le positionnement d’une entreprise. Il s’agit d’une matrice comportant deux axes qui correspondent chacun à un critère spécifique. L’objectif est de placer les acteurs principaux d’un marché sur la matrice. C’est ce qui fait la force de cet outil. Découvrez dans cet article comment créer une carte perceptuelle de positionnement.

Qu’est-ce qu’une carte perceptuelle de positionnement ?

La carte perceptuelle est un outil qui permet de visualiser la façon dont les différents produits, marques ou sociétés sont perçus par les clients. Elle aide à visualiser le positionnement concurrentiel d’une marque en fonctions de 2 critères qui peuvent être de natures variables (prix, qualité perçue, modernité, etc.).

Ces deux critères retenus correspondent aux axes. Ils permettent de positionner les marques sur le graphique et de les situer les unes par rapport aux autres. Autrement dit, la carte perceptuelle permet de :

  • déterminer le positionnement actuel de l’entreprise ;
  • définir ou redéfinir le positionnement souhaité de l’entreprise ;
  • visualiser concrètement les différents positionnements des différents acteurs du maché ;
  • identifier les opportunités sur le marché.

Elle constitue donc un véritable outil d’analyse du positionnement concurrentiel.

Comment créer une carte perceptuelle de positionnement ?

La mise en place d’une carte perceptuelle de positionnement efficace nécessite de suivre un processus. Voici les différentes étapes qui vont vous permettre de réussir cette tâche.

Étape 1 : Choisir des critères

Pour réaliser au mieux cette carte, il est impératif de sélectionner des critères pertinents pour l’expérience du consommateur. Ceux-ci doivent notamment être des éléments auxquels les clients accordent une grande importance au moment de prendre leur décision d’achat. Ils leur permettront de différencier l’offre de l’entreprise de celle des concurrents. Plus les critères sélectionnés remplissent cette condition, plus la carte perceptuelle sera de qualité.

Étape 2 : Positionner les concurrents et l’entreprise

Une fois les critères définis, il convient de placer son entreprise et les concurrents sur la matrice. Pour ce faire, il est impératif d’analyser et d’évaluer le niveau d’importance qu’accordent les concurrents à ces différents critères. Le but est de comparer les positions des uns par rapport aux autres et dans un tel exercice, tout est relatif.

Réalisez par ailleurs des enquêtes pour recueillir des informations auprès de vos clients et prospects. Vous devez surtout connaître la façon dont ces derniers se sentent par rapport à l’utilisation de votre produit et de celui de vos concurrents. Il faut noter que les questions de l’enquête doivent porter sur les critères sélectionnés au préalable.

Étape 3 : Comparer et définir la stratégie de positionnement

croissanceÀ ce stade, tous les acteurs du marché sont déjà placés. Il est donc possible de comparer leurs positions respectives. Vous pouvez notamment réaliser des réflexions une fois la carte perceptuelle construite et remplie :

  • est-ce que le positionnement de votre entreprise est trop proche de celui d’un concurrent ?
  • Est-ce que le positionnement perçu par vos clients est le même que celui que vous souhaiterez transmettre ?
  • Est-ce que le positionnement souhaité est atteignable ?
  • Est-ce qu’il y a un positionnement intéressant qui n’est pas occupé par un autre acteur de votre marché ?
  • Une opportunité intéressante à saisir ?

Toutes ces questions vous permettront notamment de définir la stratégie de positionnement de votre entreprise.

Définir son positionnement : de quoi l’entreprise a-t-elle besoin ?

La définition du positionnement d’une entreprise implique la détermination d’un certain nombre d’éléments.

Identifier le marché sur lequel opère l’entreprise

Bien évidemment, les limites entre marchés ne sont pas toujours très claires. Il faut préciser ici que tout est une question de perception. Pour définir son positionnement, il est donc important de réfléchir comme un consommateur. Si selon ce dernier, une entreprise est concurrente, c’est qu’elle l’est.

Identifier les concurrents

Après avoir identifié le marché, vous devez impérativement identifier et analyser de manière approfondie les différents acteurs susceptibles de jouer un rôle de concurrents pour votre entreprise.

Identifier les cibles

Quelle cible l’entreprise cherche-t-elle à atteindre en priorité ? Connaître ses clients cibles est extrêmement important. D’ailleurs, leur perception du marché est au centre de la réflexion sur le positionnement.

Définir l’avantage concurrentiel

Définir son avantage concurrentiel est une étape cruciale avant de commencer à définir son positionnement. Pour ce faire, une analyse stratégique est parfaitement recommandée. Quelle est la valeur proposée par l’entreprise ? Sur quels axes est-elle concrètement capable de se différencier de ses concurrents ?

Conclusion

La carte perceptuelle de positionnement est un outil d’analyse qui permet de voir comment le positionnement d’une entreprise évolue sur le marché en fonction des efforts d’adaptation et de communication réalisés.

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.