La roue de Deming ou méthode PDCA, un outil d’amélioration

De nombreux outils de management existent, et nous avons choisi de vous en présenter un qui est issu de la méthode de gestion de la qualité. Il s’agit de la roue de Deming.

Qu’est-ce que la roue de Deming ?

pdca-roue de DemingLe cycle de Deming est un modèle de management de la qualité qui consiste en une séquence logique de quatre étapes clés :

  • Planifier,
  • faire,
  • étudier,
  • agir.

Les anglophones utilisent l’acronyme PDCA pour Plan, Do, Check, Act.

Le PDCA est un processus itératif visant à améliorer continuellement les produits, les personnes et les services. Il est devenu une partie intégrante de ce que l’on appelle aujourd’hui le Lean management. Le modèle “Plan, Do, Check, Act” comprend l’essai de solutions, l’analyse des résultats et l’amélioration des procédés.

Par exemple, imaginez que vous ayez beaucoup de plaintes de clients concernant la lenteur de votre équipe de support. Vous devrez alors probablement améliorer le mode de fonctionnement de votre équipe afin de maintenir la satisfaction des clients. C’est là que le PDCA peut vous être utile.

Histoire de la roue de Deming

Dans les années 1920, l’éminent statisticien Walter A. Shewhart a introduit un modèle composé de Plan, Do, See – qui peut être considéré comme l’une des plus importantes perspectives de perfectionnement des méthodes à un stade précoce. Deming voyait son propre cycle comme étant la continuation naturelle de ce modèle.

L’expérience de Deming en tant qu’ingénieur lui a donné un aperçu des procédures industrielles et de la réalité matérielle des tentatives de standardisation des opérations pour fonctionner à l’échelle. Il a ensuite étudié la physique mathématique, ce qui l’a placé dans une position privilégiée pour contribuer à la science croissante des statistiques. Les techniques d’échantillonnage de Deming, par exemple, sont toujours utilisées par le Département américain du recensement et le Bureau des statistiques du travail.

L’une des grandes réussites du travail de Deming pourrait être considérée comme son influence sur le miracle économique japonais de l’après-guerre, où l’économie japonaise s’est remise des dommages causés par la guerre pour s’affirmer comme la deuxième plus grande économie du monde.

En 1950, il a prononcé un discours au centre de convention Hakone à Tokyo sur son concept d’administration de la qualité des produits statistiques. Les thèmes de ce discours sont ceux que nous allons explorer tout au long de cet article, en particulier :

  • Mise en place d’un système de management de la qualité
  • Réduire les défauts grâce à une meilleure uniformité de la qualité
  • Comprendre ce que la qualité doit signifier dans le contexte

La roue de Deming en 4 étapes

La plupart des entreprises veulent s’améliorer, cette démarche porte le nom de management de la qualité. Mais lorsqu’il s’agit d’apporter les changements nécessaires, beaucoup ne le font pas. La bureaucratie, le cloisonnement et même la culture peuvent bloquer le progrès et freiner l’innovation.

La méthode Plan-Faire-Vérifier-Agir aide les entreprises à sortir de la stagnation et à passer à un système de pilotage de l’amélioration continue. Découvrez le fonctionnement de la roue de Deming et les avantages que vous pouvez tirer de son utilisation dans votre entreprise.

Pour mettre en place la méthode PDCA au sein de votre organisation, vous devrez suivre une méthode constituée de 4 étapes. Ces dernières doivent être suivies dans un ordre bien précis, et en cas d’objectif non atteint, tout devra être recommencé depuis le début.

Étape 1 – Phase de préparation

La première étape de la roue de Deming est une phase de réflexion. En effet, il va vous falloir réaliser un audit en interne. Ce dernier va vous permettre d’identifier le ou les problème(s), et de savoir quelle(s) solution(s) vous aller devoir mettre en place. Un plan est alors établi pour mener à bien le projet.

Il ne faut pas oublier que la roue de Deming est avant tout un outil de management. Aussi, pour réaliser cet état des lieux, il faudra recueillir les idées de chacun des salariés de votre entreprise. Ces derniers se sentiront impliqués, et accueilleront plus volontiers les changements que vous serez amener à mettre en œuvre.

Cette phase de préparation est aussi l’occasion de définir dès à présent le plan des prochaines étapes. Vous devez ainsi réaliser un planning, mais aussi définir les indicateurs à suivre, et le coût financier de cette opération. Tous ces éléments devront être réunis dans une sorte de cahier de charges qui vous suivra tout au long.

Étape 2 – Mise en œuvre

Cette deuxième étape vous invite à entrer concrètement dans l’action. Ainsi, vous devez commencer à mettre en place toutes les possibilités que vous avez listées au cours de la première étape.

Ces dernières se découpent par actions affectées à chacune de vos équipes. Pour s’assurer de l’aboutissement de cette étape, il est essentiel de veiller régulièrement au respect du cahier des charges et du plan.

Ainsi, vous devrez vérifier que les délais sont respectés, tout comme votre budget. De plus, n’oubliez pas que la roue de Deming vient d’une méthode de gestion de la qualité, cette dernière doit donc être au rendez-vous.

Étape 3 – Le contrôle

Cette troisième étape intervient lorsque les actions de la seconde étape sont terminées. Il s’agit désormais de vérifier que tout le travail a été réalisé selon le cahier des charges établi en amont.

Il s’agit donc d’analyser précisément ce qui est effectué à plusieurs niveaux : comment s’est déroulé la communication au cours de la mise en place de ces actions ? Est-ce que les délais ont bien été respectés ?

Il est également intéressant, toujours en en collaboration avec l’ensemble des salariés, de faire le point sur les points forts et les points faibles, afin de savoir ce qui peut être amélioré et ce qui peut être transposé à d’autres services.

Étape 4 – Ajustement

C’est au cours de cette dernière étape que vous devrez choisir ce que vous allez faire en fonction des résultats constatés au cours de l’étape 3.

Ainsi, s’il s’avère que vous jugez que les résultats ne sont pas concluants, ou que vous n’avez pas réussi à atteindre les objectifs fixés, vous devrez reprendre la méthodologie depuis l’étape 1.

Mais il peut très bien que les résultats soient satisfaisants, que ce soit en tout ou partie.

S’ils le sont totalement, vous pourrez déployer les solutions trouvées sur plusieurs autres services. S’ils le sont partiellement, ajustez ce qui ne va pas, et améliorez-les.

Retour à l’étape 1

Lorsque les 4 étapes ont été réalisées et que le problème est résolu, il est nécessaire d’identifier le problème suivant. Si l’expérience ne réussit pas, l’étape Acte doit être omise et le nouveau cycle doit être lancé. Dans l’étape de planification, il faut trouver de nouvelles idées pour résoudre le problème. Et le mécanisme recommence via des audits successifs qui sont réalisés

L’outil PDCA favorise le travail d’équipe, c’est pourquoi il doit être utilisé lors des réunions d’équipe pour faire le point sur les initiatives de progrès et choisir les outils appropriés pour mener à bien chaque étape.

Quand devriez-vous utiliser la méthode PDCA ?

La roue de Demming est un outil utile qui peut être utilisé pour un certain nombre d’applications :

  • Explorer et tester plusieurs solutions dans le cadre d’un petit essai contrôlé
  • Éviter le gaspillage en captant et en adaptant les solutions inefficaces avant de les déployer à grande échelle
  • Mettre en œuvre le changement et l’amélioration continue
  • Mise en œuvre de la gestion de la qualité totale ou des initiatives Six Sigma
  • Développer ou améliorer une méthodologie

Ce qui est formidable avec le PDCA, c’est qu’il peut être appliqué à tous les secteurs et à tous les types d’organisations.

Avantages de la roue de Deming

Le cycle du PDCA présente un certain nombre d’avantages et d’inconvénients. Tenez-en compte avant de décider d’appliquer le cycle Planifier-Faire-Vérifier-Agir à différents projets.

  • Polyvalent : vous pouvez utiliser la roue de Deming dans divers environnements commerciaux et pour un certain nombre d’applications. Les cas d’utilisation potentiels comprennent la gestion de projet, le change management, le développement de produits et l’utilisation optimale des ressources.
  • Simple et puissant : Le modèle PDCA est simple et facile à comprendre, mais il constitue un puissant moteur de changement et d’amélioration tout en réduisant le gaspillage et en augmentant l’efficacité.

Inconvénients de la roue de Deming

  • Difficile à faire : Bien que le modèle soit simple, le travail n’est pas facile. Comme le PDCA divise les progrès de chaque process en petites étapes, il peut être lent et n’est probablement pas une bonne solution pour les projets urgents.
  • Nécessite un engagement : La roue de Deming n’est pas un événement ponctuel. Il s’agit d’un processus continu et permanent, qui nécessite donc un engagement et une adhésion du sommet à la base. Sans une direction engagée, le cycle du PDCA ne peut pas fonctionner efficacement à long terme.

Utiliser le cycle PDCA pourdans le cadre du Kaizen

Le PDCA soutient à la fois les principes et la pratique de l’amélioration continue et du Kaizen.

Le Kaizen (amélioration continue) est une stratégie dans le cadre de laquelle les employés à tous les niveaux d’une entreprise travaillent ensemble de manière proactive pour apporter des améliorations régulières et progressives aux méthodes de fabrication. Dans un sens, elle combine les talents collectifs au sein d’une entreprise pour créer un puissant moteur d’amélioration.

Il se concentre sur l’application de petits changements quotidiens qui se traduisent par des améliorations majeures au fil du temps. Le modèle “Plan, Do, Check, Act” fournit un cadre et une structure permettant d’identifier les possibilités d’amélioration et de les évaluer objectivement.

En utilisant le PDCA, une organisation en cours d’amélioration continue peut créer une culture de résolution de problèmes et de réflexion critique. Les idées d’amélioration peuvent être rigoureusement testées à petite échelle. À l’aide des données, l’équipe peut apporter des ajustements à la solution et réévaluer l’hypothèse. Une fois qu’une idée s’est avérée efficace, elle peut être normalisée et mise en œuvre dans toute l’entreprise. Le processus itératif permet de tester les idées en permanence et de promouvoir une culture d’amélioration et d’apprentissage continus.

Autres modèles de management basés sur Deming

La roue de Deming a été mise en œuvre dans de nombreux modèles. Le plus intéressant est l’évolution du PDCA utilisé dans le cycle Six sigma, le DMAIC : Définir, Mesurer, Analyser, Improve (Améliorer), Contrôler

DMAIC est le cycle PDCA modifié, qui comprend :

  1. Définir les objectifs
  2. Mesurer les caractéristiques qui sont essentielles à la qualité
  3. Analyser le processus et le produit et développer des alternatives
  4. Améliorer le produit et le processus
  5. Contrôler l’état futur du processus (pour éviter l’entropie)

L’autre exemple est la norme ISO 9001, qui l’utilise pour décrire l’approche système utilisée dans la norme.

You might also like

Comments are closed.