Quelle est la place du design thinking dans une entreprise ?

Pour se faire une place sur le marché, les entreprises sont obligées d’innover. C’est la solution la plus efficace pour faire face à la concurrence qui se fait de plus en plus rude dans la conquête des utilisateurs. Eh oui ! les firmes doivent concevoir des produits ou des services novateurs pour assurer l’évolution de leur affaire. À cet effet, elles peuvent recourir au design thinking. Mais de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le design thinking ?

Le design thinking est une approche d’innovation focalisée essentiellement sur l’utilisateur. Il désigne en général un ensemble d’outils et de dispositifs mis en place pour résoudre à la manière d’un designer une problématique ou une idée d’innovation au sein d’une entreprise. En clair, il permet de convertir les pensées en produits ou services concrets.

Design thinkingPour réaliser cette transformation, il met en relation deux types d’idée : la pensée analytique et la pensée intuitive. En effet, cette méthode d’innovation oblige en quelque sorte à mettre en concert différents domaines d’une entreprise afin d’arriver à une prise de décision innovante. Du coup, elle déclenche une nouvelle distribution des tâches au sein de la société.

Pour la petite histoire, le design thinking est une approche élaborée dans les années 80 par Rolf Faste avec l’appui des études de Robert Mckim. L’un des plus grands succès de cette méthode est notamment celui du supermarché des équipes IDEO en 1999. L’une des particularités de ce dispositif est sa prise en compte de l’humain, de ses exigences et de ses habitudes au cours de la réflexion.

Quels sont les principes qui gouvernent le design thinking ?

Le design thinking est un outil indispensable qui permet de réaliser un processus d’innovation en se basant sur les appréhensions des grands acteurs d’une entreprise. Généralement, il s’agit des spécialistes du marketing, des ingénieurs et des créateurs. Il permet de réinventer un processus mal défini en se basant sur les opinions des consommateurs sur un produit donné.

Pour y arriver, il faut suivre une démarche assez spécifique. Eh oui ! il faut prendre connaissance du contexte global de la problématique, rechercher une alternative novatrice et assurer la concrétisation de l’idée retenue. Cette méthode repose généralement sur trois principes essentiels :

  • la logique de co-création ;
  • la gymnastique intellectuelle ;
  • l’étude de terrain.

Pourquoi utiliser le design thinking ?

Le design thinking est une approche indispensable dans un projet d’innovation. En effet, ce dernier offre des atouts remarquables aux firmes qui font le choix de l’adopter. Premièrement, il permet aux sociétés d’être plus créatives et innovantes dans leur domaine d’activité.

Deuxièmement, il permet de resserrer les liens entre les équipes internes de l’entreprise. Du coup, la cohésion entre les équipes permettra de faire évoluer le travail dans la firme. Enfin, il permet de concevoir des produits et des services basés sur les besoins des utilisateurs.

Quelles sont les étapes du design thinking ?

Le créateur du design thinking, Rolf Faste, a mis en place 7 étapes complémentaires pour permettre aux entreprises d’atteindre l’objectif recherché par l’utilisation de cette approche.

La définition

Cette première étape est généralement réalisée en amont. Elle permet d’identifier les priorités du projet afin de bannir les éléments qui nuiraient au succès du programme.

La recherche

Cette étape est d’une grande importance, car elle permet d’élargir les connaissances de l’équipe sur le projet. Elle vise principalement à appréhender les utilisateurs et la situation globale du problème.

L’idéation

Généralement réalisée en groupe, l’idéation permet à chaque membre de l’équipe d’apporter son opinion et ses apports de solution face aux besoins recensés des utilisateurs. C’est à ce stade que les idées novatrices et innovantes voient couramment le jour.

Le prototypage

Ici, c’est la phase d’essai. Eh oui, cette étape permet de confronter les idées et de créer des brouillons ou prototypes. Cette étape est l’une des particularités phares du design thinking.

La sélection

Comme son nom l’indique, cette étape permet de faire le tri entre les idées et de choisir celle qui semble la plus innovante. Cette sélection est communément réalisée en fonction des contraintes préalablement déterminées.

designL’implémentation

L’implémentation dans le design thinking consiste à mettre en place un plan d’action, à réaliser la répartition des responsabilités et à déterminer les moyens mobilisables pour l’élaboration du programme.

Tests et apprentissage

La dernière étape du processus a pour but de recueillir les feed-backs des clients afin de déterminer leur perçu sur la solution finale proposée. C’est cette étape qui permettra de perfectionner au mieux le produit afin qu’il réponde entièrement aux besoins des utilisateurs.

Conclusion

En somme, le design thinking est une approche d’innovation qui vise à améliorer les compétences d’un produit ou d’un service afin qu’il réponde aux besoins réels des utilisateurs. Sa mise en place nécessite la suivie de 7 étapes clés.

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.