Blog

Comment choisir la raison sociale de mon entreprise ?

Posté par:

Du concept jusqu’au financement, en passant par le choix du statut juridique, vous avez presque bouclé la création de votre société. Vous y avez consacré vos jours et vos nuits, vos efforts et toute votre réflexion. Dernière ligne droite, mais non des moindres : lui donner un nom.
Outre l’aspect esthétique et sonore (un nom « qui sonne bien »), devriez-vous respecter certaines règles ? Comment pourriez-vous vous assurer que votre raison sociale est unique ? Et qu’arriverait-il si vous aviez fait un mauvais choix ?
Dans cet article, vous trouverez le mode d’emploi pour désigner la raison sociale de votre entreprise en toute sécurité, et comprendrez pourquoi il vaut mieux éviter d’en changer !

Qu’est-ce qu’une raison sociale ?

La raison sociale désigne une société comme personne morale. Elle permet de la distinguer des autres, quel que soit leur secteur d’activité. La raison sociale est la façon dont le client reconnaît l’entreprise, établit l’attitude et le ton et constitue la première étape pour établir une personnalité, car les gens identifient l’entreprise par ce nom qui restera dans l’esprit et la perception du consommateur.
La raison sociale est mentionnée dans les statuts de votre structure. Elle est définitivement validée lors de l’immatriculation de l’entreprise au registre du commerce et des sociétés (RCS). Elle représente l’élément indispensable à toute démarche administrative concernant votre société. Elle doit figurer sur les documents officiels comme les factures, les courriers ou autres publications.
La détermination de la raison sociale constitue le dernier jalon avant la naissance concrète de votre entreprise. Elle la suivra pendant toute sa vie. Même s’il est possible de la changer en cours de route, cette opération n’est pas sans conséquence.
Pour toutes ces raisons, votre choix doit être mûrement réfléchi.

Les pièges à éviter pour choisir la raison sociale

Pour qu’une raison sociale soit valable juridiquement, elle doit obéir à certaines règles.
1 – Votre raison sociale doit être suffisamment distincte de celle des autres sociétés ou d’une marque pour éviter de semer la confusion dans l’esprit des clients. Vous pouvez vérifier si votre dénomination sociale est libre par rapport à une marque auprès de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle), ou par rapport à un nom commercial ou une enseigne auprès du RCS.
Cette recherche est facultative, mais elle devrait vous permettre de prévenir une éventuelle invalidation de votre choix.
2 – Votre raison sociale ne doit pas faire référence à une activité qui n’est pas la vôtre, comme par exemple banque, avocats, médecins, etc.
3 – Elle répond au code de bonnes mœurs et de la loi.

Comment bien choisir votre raison sociale

La raison sociale peut être constituée de chiffres, de lettres et de certains symboles. En revanche, aucun signe ni ponctuation ne sont acceptés.
La raison sociale d’une société civile est exclusivement composée du nom des associés cités séparément, ou accompagnés de « & compagnie », « & fils », ou encore « & associés ». Dans le cas de l’autoentreprise, c’est votre nom qui fera office de raison sociale.

Les raisons sociales peuvent être divisées en

  • Des noms explicites : Ils révèlent ce que font les entreprises ou ce qui est dédié parce que le nom est imprimé sur le produit ou le service qu’elles offrent, ce qui facilite la relation du produit ou du service avec l’entreprise.
  • Noms implicites : Contient des mots ou des parties de mots reconnaissables qui traduisent ce que l’entreprise fait, souvent des acronymes qui signifient l’essence de l’entreprise avec est le cas d’IBM.
  • Noms conceptuels : Capture l’essence de ce que l’entreprise offre.
  • Les noms Iconoclastes : Ils représentent quelque chose d’unique, de différent et de mémorable.

Les noms explicites et implicites sont plus simples parce qu’ils permettent au consommateur de se souvenir du bien ou du service et sont donc plus faciles à commercialiser. Mais les noms implicites et les iconoclastes nécessitent un plus grand effort de marketing pour s’assurer que les consommateurs relient le nom aux biens et services vendus.

La raison sociale d’une société commerciale

Pour une société commerciale, la dénomination sociale est choisie librement. Elle doit marquer suffisamment l’esprit pour porter les activités de votre entreprise. Voici 5 critères à explorer pour déterminer la raison sociale de votre société :
Soyez spécifique. Préférez « Coiffure de Chelles » à « Salon de coiffure » ;
L’originalité suscite la curiosité. Usez de jeux de mots, d’associations pour interpeller les clients ;
Évoquez votre activité ou votre produit. Le client doit savoir qu’il trouvera ce qu’il cherche chez vous ;
Si vous avez des ambitions à l’international, optez pour une raison sociale facilement traduisible, ou compréhensible ;
Définissez un sigle indépendant de la dénomination sociale lorsque celle-ci est trop longue.
Le changement de la raison sociale passe par la modification des statuts. Cette procédure demande une organisation minutieuse. Dans le cas contraire, elle pourrait nuire à l’image de votre société. Voici quelques exemples d’actions à réaliser lors d’une telle opération :

  • Remplacement du papier à en-tête
  • Information des fournisseurs
  • Communication auprès des clients
  • Révision des contrats

Pour résumer

Vous venez de découvrir tous les éléments nécessaires pour choisir la raison sociale de votre entreprise.
Vérifiez d’abord sur les sites spécialisés si le nom que vous avez choisi est bien libre. Ensuite, laissez libre cours à votre imagination. Veillez à ce que votre raison sociale soit attractive. Elle marquera ainsi l’esprit des prospects, et contribuera plus efficacement à les convertir en clients.
Enfin, si vous changez d’avis en cours de route, vous pouvez toujours modifier la raison sociale. Mais attention, cette opération peut être coûteuse, et doit être planifiée minutieusement pour éviter de porter préjudice à l’entreprise.

0
  Article en rapport
  • No related posts found.