Qu’est-ce qu’une innovation de rupture ?

L’innovation de rupture est un concept assez méconnu des entreprises. Pourtant, elle est indispensable pour toute entreprise qui veut se relancer et reconquérir ses clients. Ses retombés sont impressionnants lorsqu’elle est bien pensée et bien mise en œuvre. Mais de quoi s’agit-il ? Quel avantage procure ce concept assez méconnu des entreprises ? Découvrez les réponses aux questions dans la suite de cet article.

L’innovation de rupture : de quoi s’agit-il ?

Pour la plupart des gens, les idées reçues sur l’innovation de rupture sont généralement erronées. C’est un concept qui n’est pas obligatoirement lié à la mise en place d’une technologie moderne. Elle ne vient pas radicalement modifier les choses déjà établies. Non ! l’innovation de rupture est une notion qui encadre un domaine plus précis. Eh oui, il s’agit d’un dispositif innovant qui consiste à proposer à la clientèle d’une entreprise un produit ou une prestation qui modifient entièrement les pratiques habituelles.

analyticCes services sont basés sur un concept nouveau et présentent des caractéristiques originales qui semblaient hors de portée aux utilisateurs. Du coup, l’innovation de rupture vient mettre sur le marché une catégorie de produit ou de service qui produit l’effet de surprise chez les clients. Encore connue sous le nom d’innovation disruptive, elle s’impose lors de la recherche de croissance d’une entreprise.

En clair, les firmes ont recours à cette méthode lorsque leur ancien modèle d’affaires n’offre plus de garantie à la prospérité de l’entreprise. L’exemple de Airbnb est une démonstration palpable de l’efficacité de l’innovation de rupture. Avec cette méthode, l’entreprise est en présence de deux options. Soit elle apporte de la valeur à un service inattendu par le public ou elle permet aux utilisateurs d’obtenir une prestation existante à un coût vraiment inférieur.

Ce concept a été pour la première fois introduit par Clayton Christensen à travers deux de ses livres : « le dilemme de l’innovateur » en 1997 et « la solution de l’innovateur » en 2003. Malgré la grande efficacité de cette approche, elle est grandement dépréciée, car de nombreux produits et prestations innovants ont vu le jour sans son utilisation.

Quelles sont les sources de l’innovation de rupture ?

L’innovation de rupture repose sur deux sources fondamentales : vous avez l’innovation de rupture par le bas et l’innovation de rupture par la création d’un nouveau marché. Ces deux sources offrent de puissants atouts compétitifs.

L’innovation de rupture par le bas

L’innovation de rupture par le bas vise à conquérir un marché existant par la conquête des utilisateurs au plus bas niveau. Pour ce faire, elle permet à l’entreprise d’améliorer graduellement la qualité d’un produit destiné à un marché de référence.

La stratégie vise à rendre l’ouvrage plus simple et utile afin qu’il réponde aux exigences d’une foire d’entrée de gamme. Du coup, elle vise plus à conquérir les utilisateurs de ce dernier secteur. Eh oui, l’innovation de rupture par le bas vient reconduire les critères de performances et assure automatiquement un rendement supérieur à l’entreprise.

L’innovation de rupture par la création d’un nouveau marché

Cette deuxième source prend tout son sens lorsqu’il s’agit de créer un marché nouveau qui n’a jamais été établi auparavant. L’innovation de rupture par la création d’un nouveau marché consiste du coup à mettre en place un produit novateur qui répond à une exigence tangible qui n’a pas été exprimée.

innovation de ruptureDans ses débuts, le produit n’offre qu’une performance minime par rapport à l’offre de référence. Par contre, cette méthode favorise constamment un accroissement de taille du marché au point de modifier totalement l’écosystème de ce dernier.

Quels sont les corolaires de l’innovation de rupture ?

L’objectif principal de l’innovation de rupture est de prévoir le futur. De ce fait, son utilisation offre de nombreux atouts non négligeables aux entreprises. Eh oui ! l’innovation disruptive permet aux firmes de se faire une renommée dans leur secteur d’activité et de rester un acteur concurrentiel durable sur le marché. Pour ce faire, cette méthode permet aux sociétés de créer des demandes innovantes dans leur secteur d’activité. Du coup, le chiffre d’affaires de ce dernier sera positivement impacté.

Conclusion

En somme, l’innovation de rupture est une approche d’innovation qui permet aux entreprises de conquérir des marchés nouveaux. Pour le faire, elle se base sur deux principes à répercussions diverses.

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.