Comment faire une candidature spontanée ?

Paradoxe que de proposer un article sur la recherche d’emploi sur Agir & Entreprendre ? Par forcément, les entrepreneurs sont des employeurs et indiquer comment faire une candidature spontanée fera gagner du temps au candidat mais aussi à l’entreprise. Découvrez dans ce guide, toutes les techniques de candidatures spontanées afin de multiplier vos chances d’avoir un emploi.

Qu’est-ce qu’un candidature spontanée ?

Lorsque vous êtes à la recherche d’emploi, deux possibilités s’offrent à vous, d’une part répondre aux annonces d’entreprises qui embauchent et d’autre part, être proactif et envoyer des candidatures spontanées.

Une candidature spontanée peut donc être définie comme étant le fait de postuler pour un emploi dans une organisation sans que cette demande ne soit la réponse à une annonce de l’employeur.

Les candidatures spontanées dans un processus de recrutement

Le marché de l’emploi est un marché à deux faces. Il est à la fois ouvert et caché.

  • Un marché ouvert ou visible : Les annonces de recrutement sont publiées dans les journaux, dans les sociétés d’intérim, à l’ANPE, les concours administratifs afin que les gens aient accès à l’information.
  • Un marché caché basé sur le relationnel : Les offres d’emploi disponibles ne sont pas publiées. Pour y accéder, il faut effectuer une candidature spontanée ou passer par des relations.

Pourquoi faire des candidatures spontanées ?

Près d’une embauche sur deux se fait sans qu’une annonce n’ait été publiée par l’employeur. Tous les recrutements ne sont pas forcément effectués à travers une annonce. La plupart des recrutements se font d’ailleurs par candidature spontanée. Il ne s’agit plus de se contenter de répondre aux offres publiées. Entreprendre des démarches spontanées pour vous faire embaucher vous permet donc :

  • de postuler aux postes pour lesquels des annonces de recrutement n’ont pas été publiées
  • de vous faire connaître auprès des entreprises ayant besoin de personnel.

Ces deux éléments vous permettent de mettre toutes les chances de votre côté dans la recherche de l’emploi.

La plupart des entreprises se réfèrent à ces candidatures pour trouver du personnel pour les postes inoccupés. Une candidature spontanée permet à l’entreprise de mieux voir les motivations du candidat et de mieux analyser les compétences professionnelles du candidat.

Que deviennent les candidatures spontanées ?

Selon leurs besoins du moment ou de la qualité des candidatures, les entreprises peuvent réagir différemment comme :

  • Soit elles font l’objet d’un classement vertical. Les motifs peuvent être divers : pas d’adéquation entre votre profil et l’entreprise, entreprise qui ne recrute pas, ..
  • Soit la candidature accroche directement, cela débouche alors sur un entretien d’embauche
  • Soit la candidature arrive dans une période de recrutement ou une période proche de recrutement. Elle peut alors déboucher sur un entretien ou être mise en réserve de recrutement.

Comment faire une candidature spontanée

Les candidatures spontanées peuvent être faites de différentes manières auprès des entreprises.

  • se rendre dans les locaux de l’entreprise
  • la participation à des salons professionnels ou expositions en vue de remplir son carnet d’adresses
  • les appels téléphoniques,
  • la transmission des lettres personnalisées (par courrier, par fax),
  • l’envoi d’un dossier de candidature (C.V. + lettre),
  • la publication de ses compétences professionnelles sur Internet ou sur un site emploi,
  • les messages via Internet,
  • le dépôt d’une carte de visite, d’un dossier montrant des réalisations…,
  • le mailing (envoi en nombre d’un même courrier à plusieurs entreprises),
  • la recommandation, la mise en contact par un tiers.

Concrètement, comment poser une candidature spontanée ?

Afin de trouver satisfaction, la candidature spontanée doit :

  • être orientée vers une entreprise qui peut avoir besoin de vos services
  • s’adresser au bon responsable et en fonction de ses charges et de ses besoins
  • présenter son profil avec des arguments convaincants qui retiennent l’attention.

Les objectifs à atteindre par votre candidature étant de :

  • vous différencier et vous faire remarquer,
  • faire bonne impression à votre interlocuteur et l’amener à s’intéresser à vous,
  • obtenir un entretien.

Préparez votre candidature

Cette phase inclut des recherches indispensables pour trouver des informations sur l’entreprise dans laquelle vous voulez déposer votre candidature et sur celui à qui sera adressée votre demande.

  • les activités de l’entreprise, sa taille, son organisation, ses problèmes, ses projets, etc.,
  • à qui s’adresse-la demande, c’est-à-dire connaitre son nom, sa fonction, ses horaires ou rythmes de présence dans l’entreprise,
  • à quel besoin de l’entreprise vous pouvez répondre.

Plusieurs options s’offrent à vous pour avoir les informations :

  • Les informations sur Internet
  • L’entreprise elle- même (standardistes, hôtesses, secrétaires),
  • Les centres de documentation et les lieux qui détiennent les informations sur les entreprises (ANPE, APEC, CIDJ, ONISEP, Chambre de Commerce et d’Industrie, fédérations et syndicats
  • Vos relations.

La forme de votre candidature spontanée

Une candidature spontanée peut être présentée sous plusieurs formes :

  • courrier,
  • message électronique,
  • coup de fil,
  • visite.

Prenez le soin de choisir la méthode qui vous convient le plus. Choisissez la technique en fonction des usages de l’entreprise

Faites le suivi de vos candidatures

Lorsque vous effectuez une démarche de candidature spontanée, vous ne devez pas vous arrêter sur la première approche. Accompagnez-la d’autres :

  • il est conseillé de recontacter par appel téléphonique 8 à 10 jours après une lettre,
  • si vous avez eu un entretien téléphonique, envoyez votre C.V. avec un petit mot pour rappeler la conversation que vous avez eue quelques semaines après,
  • envoyez votre dossier, projet ou maquette, après un contact direct au cas où vous l’auriez promis.

Les erreurs À ÉVITER quand vous candidatez de façon spontanée

  1. Présenter des approches similaires standardisées pour différentes entreprises.
  2. Les formes qui ne sont pas en harmonie avec l’usage de l’entreprise. À titre d’exemple, l’excentricité dans des secteurs « austères » ou le porte-à-porte dans les milieux où les visites se font sur rendez-vous.
  3. La candidature qui ne vous valorise pas et qui ne ressort pas l’expertise que vous pouvez apporter à l’entreprise.
  4. Le non-respect des engagements pris : rappeler le vendredi alors que votre interlocuteur avait proposé le milieu de semaine.
  5. Agacer les entreprises au sujet de votre demande avec des phrases telles que « Vous n’avez pas répondu à mon courrier », « Accordez-moi au moins un entretien ! »
  6. Perdre le temps à votre interlocuteur en racontant des futilités ou des informations pas utiles pour votre démarche.

Conclusion

candidature-emploiEffectuez une présentation soignée et propre que ce soit pour la présentation physique, vestimentaire, la qualité du papier, de l’écriture, des photocopies, sourire…

Faites l’effort de bien vous renseigner sur l’entreprise avant de lui envoyer une candidature spontanée. Vous pouvez contacter le secrétariat ou le standard de l’entreprise pour avoir toutes les informations.

Adressez un message personnalisé.

Ne donnez pas l’impression de quémander du boulot. Proposez vos services en mettant en valeur vos atouts.

Adoptez la forme de demande dans laquelle vous êtes plus à l’aise avec votre interlocuteur.

Soyez précis en vous basant sur des arguments convaincants, sur des résultats.

Suivez votre candidature. N’abandonnez pas après un premier contact.

You might also like

Comments are closed.